C'est pas Versailles, ici !

Balonvolea

Senior Member
Español - España
Bonsoir,

J'ai écouté cette expression à une femme âgée : C'est pas Versailles, ici !

J'ai compris qu'elle se plaignait du fait qu'il y avait trop de lumières allumées sans nécessité et je l'ai mis en relation avec l'éclairage (excessif ?) du château de Versailles.

Est-ce que l'expression est d'usage courant ou déjà vieillie ? J'avoue que je ne l'avais jamais entendue avant. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer un peu plus le contexte ?

Je vous remercie d'avance.
 
  • Roméo31

    Banned
    français - France
    Cela signifie : "Il y a trop de lumière [artificielle] ici, éteint-moi tout ça !" Vous aviez bien compris.

    Cette expression n'est pas vieillie : je l'ai lue encore récemment sur un blog. Voyez plutôt :

    "Quand j’étais jeune, mon père vivait manifestement dans la hantise que nous confondions notre petit pavillon de banlieue avec le château de Louis XIV. Peut être craignait il que la proximité du RER direct pour Versailles ne nous monte à la tête. Peut être était il simplement prudent. Ou économe. Ou soucieux des ressources énergétiques. Ou radin.
    Toujours est il que toute lumière jugée allumée sans stricte nécessité ( exemple : vous êtes aux toilettes mais avez oublié d’éteindre la lumière du couloir menant aux toilettes ) nous valait cette remarque – rigoureusement exacte par ailleurs – c’est pas le château de Versailles, ici !"
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    Bonjour,
    Cette expression n'est peut-être pas encore vieillie mais elle ne me semble plus être utilisée par la jeune génération. Le blogueur cite d'ailleurs son père qui faisait sans doute partie de la génération qui demandait à ses enfants de ne pas laisser brûler l'électricité (ou la lumière).
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Bonjour,
    Cette expression n'est peut-être pas encore vieillie mais elle ne me semble plus être utilisée par la jeune génération. Le blogueur cite d'ailleurs son père qui faisait sans doute partie de la génération qui demandait à ses enfants de ne pas laisser brûler l'électricité (ou la lumière).
    J'ai entendu un ado dire à sa sœur, en montrant une lampe : Tu te crois à Versailles, toi !
     

    Kecha

    Senior Member
    French (France)
    Je l'utilise aussi et je ne suis pas si vieille. De plus, le prix de l'électricité n'étant pas à la baisse, la préoccupation reste d'actualité. Ceci dit, elle a fait rire mes beaux-parents, qui ne la connaissaient et qui habitent la ville de Versailles. Depuis je précise "Ce n'est pas le château de Versailles, ici !"
     

    Balonvolea

    Senior Member
    Español - España
    Merci à tous pour vos apports !

    J'imagine la scène, Kecha... ça a dû être marrant. C'était bien Versailles, là ! :D
     
    Last edited:

    Nikita84

    New Member
    français
    J'ai 30 ans, je suis de la classe moyenne. Dans un contexte familier, si je trouve une pièce vide où l'on a laissé la lumière, j'utilise spontanément l'expression "C'est pas Versailles, ici !".

    Le plus souvent, cela s'adresse à quelqu'un que l'on veut "charrier" parce qu'il est souvent distrait, qu'il a tendance à oublier de petits gestes domestiques qui peuvent faire perdre patience à ceux qui partagent le même logement (ses parents ou colocataires), comme fermer les placards, rabattre la lunette des toilettes, reboucher le tube de dentifrice ou éteindre la lumière.
     
    < Previous | Next >
    Top