chambrer / charrier

prinver

Senior Member
néerlandais
Bonjour,

Je me demande lequel de ces deux verbes appartenant au français familier voire argotique est selon vous le plus couramment utilisé : chambrer ou charrier quelqu'un.
Autres questions : peuvent-ils s'employer pronominalement ( se chambrer , se charrier ) et est-il possible de les employer sans complément ( il aime chambrer...)

Merci d'avance et bonne journée.
 
  • yannalan

    Senior Member
    france, french, breton
    Je pense, pour la première question, que les deux sont employés.
    Emploi pronominal : non.
    Pour la troisième question, ça me semble impossible a priori.
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    Emploi pronominal : non.
    Selon toi, on ne peut pas dire "se chambrer, se charrier" ?
    Bon, on trouve surtout des références footballistiques si on fait une recherche sur "se chambrent", mais dire quelque chose comme "Ces deux frangins n'arrêtent pas de se chambrer / Ces deux frangins adorent se chambrer" ne me choque pas.
    Quand Montpellier et Castres se chambrent sur Twitter
    Joueurs français et belges se chambrent avant la demi-finale
    TPMP : Jean-Luc Lemoine et Jean-Michel Maire se chambrent sur Twitter

    Au niveau de l'utilisation, j'ai l'impression que "chambrer" est un tantinet plus méchant que "charrier", que l'on pourra utiliser après une petite réflexion moqueuse mais plutôt gentille au fond : "Oh, je te charrie ;) :)". Je n'utiliserais pas "chambrer" ici.
     

    yannalan

    Senior Member
    france, french, breton
    Oui, je pensais à un sens réfléchi (se chambrer soi-même). Effectivement "se chambrer l'un l'autre" pourquoi pas?
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    « Se chambrer l'un l'autre » est un emploi pronominal réciproque.
    est-il possible de les employer sans complément ( il aime chambrer...) ?
    Oui c'est possible (cela s'appelle un emploi absolu), et tu en donnes un bon exemple (il aime chambrer).
     

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    et est-il possible de les employer sans complément
    Je suis d'accord avec les autres: oui, on peut.

    Mais attention à "charrier v.it." qui peut aussi avoir la signification suivante:
    charrier verbe intransitif
    Populaire. Dépasser les bornes, exagérer.
    par exemple dans "Tu charries, là."
     

    Gérard Napalinex

    Senior Member
    French - France
    Lire que l'on considère ces deux verbes comme synonymes me surprend quelque peu.
    Dans mon lexique, charrier signifie faire marcher, faire tourner en bourrique, alors que chambrer veut dire moquer, tourner en ridicule.
     

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    Dans mon lexique, charrier signifie faire marcher, faire tourner en bourrique
    D'après Larousse
    charrier
    • Populaire. Se moquer de quelqu'un.
    charrier verbe intransitif
    • Populaire. Dépasser les bornes, exagérer.
    Après tout, faire marcher, faire tourner en bourrique et se moquer de quelqu'un ne sont pas si éloignés que ça.
    On "fait marcher qn." pour se moquer de lui, non?
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Gerard Napalinex, est-ce que j'exprime bien ton point de vue si quand on charrie quelqu'un il ne s'en rend pas compte tout de suite, "il marche", alors que quand on chambre quelqu'un, il comprend immédiatement qu'on se moque de lui ?
     

    Gérard Napalinex

    Senior Member
    French - France
    Gerard Napalinex, est-ce que j'exprime bien ton point de vue si quand on charrie quelqu'un il ne s'en rend pas compte tout de suite, "il marche", alors que quand on chambre quelqu'un, il comprend immédiatement qu'on se moque de lui ?
    Oui, en effet, mais pas seulement.
    S'il est très vrai que faire marcher quelqu'un est une forme de moquerie, chambrer en est une autre, qui vise plutôt à ridiculiser (in Gerardi Lexicum, anno MMXX)
     
    < Previous | Next >
    Top