commémorer

Chimel

Senior Member
Français
Bonjour,

Selon vous, serait-il maladroit de dire que nous "commémorons", en septembre prochain, les 75 ans de la première utilisation du Zyklon B (le produit utilisé par les nazis lors de l'Holocauste)?

Commémorer peut-il s'appliquer à un fait aussi criminel ou a-t-il une connotation positive implicite? Le dictionnaire indique bien commémorer la mort de quelqu'un, mais on peut supposer qu'il s'agit généralement d'honorer la mémoire d'un grand homme (pour le dire autrement, peut-on commémorer la mort d'Hitler?). Ou bien le sens du verbe est-il neutre et signifie-t-il simplement qu'on rappelle un souvenir, bon ou mauvais?
 
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Ce serait de mauvais goût, commémorer signifiant célébrer ou fêter par une cérémonie.

    Peut-être Le ... septembre prochain marquera les 75 ans de la..., mais même cette formulation est douteuse et dépend de l'intention de l'auteur.
    Plutôt : ....on commémorera la mort des premières victimes du ..., mais ce n'est pas précisément ce que veut dire l'auteur.

    Peut-on commémorer la mort d'Hitler? On peut le faire. Les nostalgiques du régime d'Hitler commémorent sa naissance.

    Note : On commémore un évènement lui-même, pas ses n ans ou son énième anniversaire , puisque cet anniversaire est une commémoration, un rappel de l'évènement.
     
    Last edited:

    Logospreference-1

    Senior Member
    français
    Je vois moi aussi un risque avec commémorer d'être trop proche de célébrer, qu'il ne ferait qu'atténuer. J'opterais pour se recueillir, qui exclue la réjouissance et exprime une gravité ou une tristesse. Il me semble toutefois possible qu'une partie des locuteurs entendent commémorer sans idée de célébration.
     

    Reynald

    Senior Member
    Français - France
    Je ne trouverais pas non plus ce verbe très heureux. Peut-être évoquer ?
    Nous évoquerons en septembre la première utilisation criminelle du Zyklon B il y a soixante-quinze ans.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je suis d'accord pour dire que commémorer les X ans de Y est pléonastique. Je trouve en revanche commémorer adéquat même pour des événements funestes. Ce verbe ne présuppose pas des événements heureux ou dignes d'être loués. Selon le TLFi s.v. commémorer :
    Marquer par une cérémonie le souvenir d'une personne, d'un acte ou d'un événement. […]
    1. Rappeler, remémorer
    Je ne trouve d'ailleurs pas de meilleur verbe et les autres suggestions faites jusqu'ici sont à mon sens moins appropriées : célébrer est trop festif ; se recueillir et évoquer n'ont pas le sens voulu.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Merci à tous pour vos réactions et vos suggestions, et notamment pour avoir attiré mon attention sur le pléonasme éventuel.

    C'est subtil, car on peut tout de même célébrer un anniversaire (ou les 100 ans de la naissance de quelqu'un). Or le Robert donne pratiquement la même définition pour les deux verbes, avec un renvoi de l'un à l'autre comme "synonymes": célébrer: marquer (un évènement) par une cérémonie - commémorer: rappeler par une cérémonie le souvenir de. La différence tiendrait donc au fait que, dans le second cas, on commémore un souvenir alors que la célébration porte sur l'évènement lui-même? Mais alors, ce ne sont pas vraiment des synonymes...
     
    Last edited:

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    On pourrait éviter le pléonasme en formulant ainsi:
    En septembre prochain aura lieu la commémoration de la première utilisation du Zyklon B, il y a 75 ans.
     

    Logospreference-1

    Senior Member
    français
    On pourrait éviter le pléonasme en formulant ainsi:
    En septembre prochain aura lieu la commémoration de la première utilisation du Zyklon B, il y a 75 ans.
    Oui, mais peut-on dire qu'on commémore les 75 ans de la première utilisation du Zyklon B ? Le sens de ne pas oublier demeure-t-il alors dans commémorer ?
     
    < Previous | Next >
    Top