contrôleur de jouets / ludologiste, ludologue

Bonjour,

Je suis fort conscient de la manie qu'ont les gens de nos jours d'ajouter la terminaison "ologist" pour faire l'important ou pour prêter du prestige à un certain métier qui ne relève pas des sciences en général.
Je viens de lire un court article à propos d'un garçon de huit ans que l'entreprise de jouets Mattel avait engagé comme 'toyologist'.
En francais, on dirait "contrôleur de jouets", non? En tout cas, je doute que la terminaison "-ologiste" puisse s'ajouter si librement.

Qu'en pense-t-on?

Cora Lynn
 
  • Juan Jacob Vilalta

    Banned
    Español/Francés
    J'ignore si la même tendance existe en français.
    Quoi qu'il en soit, pourquoi contrôleur de jouets?
    En forçant, bien entendu, jouetlogiste, jouetologiste.
    Sans conviction.
     
    Merci, Juan

    Merci bien pour votre réponse.

    C'est bien ça que je voulais utiliser - 'jouet(t)ologiste' [je me doute qu'on ait besoin de deux 't's?]. J'hésitais à utilser 'contrôleur', sachant que ce serait plutôt la personne travaillant dans la fabrique de jouets qui est chargée de vérifier la qualité des produits. Pour ce qui est de ce gamin, il a répondu à une annonce où on recherchait dix enfants pour mettre différents jouets à l'essai chez lui, afin de les évaluer en suivant de près un questionnaire pour chaque jouet, et de taper sa critique à l'ordi. Pour un marketing authentique.
    Evidemment, vous n'avez rien contre l'dée d'ajouter "-ologiste", et moi non plus. […]. mais j'attends aussi qu'un francophone me dise que c'est acceptable.

    Bien à vous.
     
    Last edited by a moderator:

    Juan Jacob Vilalta

    Banned
    Español/Francés
    1.- J'entends par -ologist(e) un spécialiste/érudit en xxx.
    2.- Pour un gosse chargé d'essayer les jouets, alors là, je donne ma langue au chat, aussi bien en français qu'en espagnol. Contrôlojouetiste/ologue? Pfff.
    3.- Je suis francophone et hispanophone. :)
    4.- Attendons.
     

    Boyar

    Senior Member
    Russian
    Qu'en est-il du mot ludologiste ?

    Comme le ludologiste Jesper Juul l'a brillamment montré dans son livre "Half Real", les jeux vidéos comportent ... (source)
     
    À noter que "ludologue" figure au Larousse online, contrairement à "ludologiste".
    Matoupaschat, bonjour

    Merci pour le lien.

    Mais je soupçonne que vous n'ayez pas lu ma description originale du garçon-'toyologist'. Il s'agit simplement d'un gamin de huit ans qui travaille depuis un an pour Mattel /ToyLab. Il doit mettre des jouets déjà créés à l'essai et rédiger une critique de chacun de ces produits. Ce n'est pas lui qui les conçoit. Il est censé représenter la voix d'une tranche d'âge parmi les jeunes consommateurs.

    Au fait, j'espère que 'ludologiste' n'est pas la même chose que 'ludologue'. S'ils le sont, je repars à zéro. Vu l'élément d'évaluation de jouets, c'est pour ça que j'ai pensé d'abord à "critique de jouets' ou 'contrôleur de jouets', malgré qu'un contrôleur soit probablement la personne qui travaille dans la fabrique de jouets (quality control person).


    Bien à vous tous
     

    Juan Jacob Vilalta

    Banned
    Español/Francés
    Un gosse de huit ans rédiger une critique des jouets? Fort peu probable. Raconter à un adulte ce qu'il en pense, va. Donc, critique de jouets ne marcherait pas. Contrôleur de jouets est a écarter aussi. (Enfant) e/Essayeur (de jouets) ferait-il l'affaire? Et on laisse tomber le -ologist(e).

    À toi.
     
    'Fort peu probable'?
    Au contraire. Mattel avait engagé dix enfants à l'époque. J'ai trouvé l'article dans un journal fiable, pas dans un mag frimeux. J'ai vérifié sur google, aussi. Ce n'est pas exactement un boulot qui enfreind les lois contre l'exploitation des enfants. Il faut ajouter que le garçon suit un questionnaire de Mattel et il se peut que l'un de ses parents l'aide à formuler le texte d'un commentaire. Comme prof, je ne nierais jamais l'existence de jeunes qui savent bien écrire.
     

    matoupaschat

    Senior Member
    Français (Belgique)
    Mais je soupçonne que vous n'ayez pas lu ma description originale du garçon-'toyologist'.
    J'avais lu, mais je voulais seulement faire noter qu'il existait déjà un mot, en tout cas pour Larousse ;). J'aurais dû expliquer que je ne voyais pas l'utilité d'un deuxième mot de dérivation savante. Pour ma part, si je devais fournir une traduction de "toyologist" dans cet emploi-là, je dirais simplement que le gamin essaye/teste les jouets, ou qu'il donne son avis dessus, à la rigueur "testeur/essayeur de jouets", mais certainement pas ludologue/ludologiste, qui fait penser à un métier, avec diplôme plus ou moins officiel.
    :)
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Je voterais pour testeur de jouets.

    A noter toutefois qu'en anglais, Mattel a délibérément opté pour une dénomination en -ologist pour "faire sérieux" (même si on peut trouver cela un peu ridicule pour un gamin de 8 ans) - ou bien est-ce un clin d'oeil voulu? Si on voulait reproduire le même effet en français, ludologue (à mettre éventuellement entre guillemets) pourrait tout de même convenir, malgré les réticences - compréhensibles - de Matoupaschat.
     

    matoupaschat

    Senior Member
    Français (Belgique)
    Je n'avais pas cherché l'original de Toylab (Mattel). Voilà qui est fait, et, oui, je dirais aussi que c'est un clin d'oeil voulu ! Mais dans ce cas, "ludologue" ne me paraît pas être une traduction plausible car, à la différence du "toyologist" de la langue originale, cela n'est pas immédiatement compréhensible par la majorité des gens, pas plus d'ailleurs que "ludologiste". Et puis, il n'y a pas la touche humoristique... Bref, un autre de ces casse-tête pour traducteurs diplômés !
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top