cuanto a

Joroma

Member
Français-France
Hola / bonjour,
Je suis en train de traduire un texte du XVIIème siècle espagnol et je ne suis pas sure de l'utilisation de "cuanto a" dans la phrase suivante :
"Ninguna cosa corporal se mueve cuanto a las potencias del Alma, sino cuanto al espíritu vital, y éste tiene su asiento en el corazón"
est-ce que j'ai bon si je dis
"Aucune chose corporelle se meut du fait de la puissance de l'âme mais du fait de l'esprit vital, et celui-ci siège dans le coeur"?
Mais je ne trouve pas une traduction de "cuanto a" qui y ressemble
Si vous aviez une petite idée.
En vous remerciant par avance.
Joroma
 
  • Leon_Izquierdo

    Moderator
    Español Rioplatense
    A mí ese "cuanto a" me suena muy raro -pero es lógico, dado que es un texto del siglo XVII- y tengo la impresión de que no se corresponde exactamente con el "en cuanto a" actual.
    Creo que la idea en juego es "por intermedio de" o similar.
     

    swift

    Senior Member
    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Lo entiendo como “en función de”. Quizá “relativement à” o “par rapport à”.
     

    jprr

    Mod Este ® FrEs
    Personnellement, je passerais assez volontiers à ... n'est mue par les puissances / facultés ....
    Ou ... n'agit sous l'emprise de ... ????? / ...ne se meut sous l'impulsion ????
     
    Last edited:

    Joroma

    Member
    Français-France
    Bonjour,
    merci pour votre aide!
    C'est un manuel d'escrime du XVIIè : "Grandezas de la espada" de Luis Pacheco de Narvaez.
    Dans cette partie, il donne au lecteur toutes les caractéristiques du bon escrimeur en détaillant chaque partie du corps.
    Voici le début du paragraphe qui traite de la taille de la poitrine (ou torse?):

    "El pecho alto: déjase entender cuan importante sea, pues el corazón (como vulgarmente se dice) es el que manda las carnes; y es cierto que las manda, porque ninguna cosa corporal, se mueve cuanto a las potencias del Alma, sino cuanto al espíritu vital, y este tiene su asiento en el corazón"

    J'ai compris que l'auteur veut dire que c'est le coeur qui fait bouger le corps et non pas l'âme, d'où ma tentative de traduction de "cuanto a" par "du fait de"... mais je vous avoue que je trouve ça un "peu moche". A ma décharge, le style de Pacheco est un peu lourd...


    ... en raison des ... ?
    :warning: pluriel... ;) je parierais que des gens se sont étripés sur cette question :D
    C'est bien probable XD
     

    jprr

    Mod Este ® FrEs
    J'ai compris que l'auteur veut dire que c'est le coeur qui fait bouger le corps et non pas l'âme,
    Pas le cœur, l'esprit vital / les esprits animaux... dont le siège serait le cœur - pour la philosophie sous-jacente voir Esprits (histoire de la médecine)
    ou les débats sur les esprits animaux... nous dirions sans doute "l'influx nerveux"
    Pour traduire en langage actuel, il me semble plus simple de reformuler en faisant des "puissances/facultés de l'âme" et "l'esprit vital" des agents...
    "mue par" / "mis en mouvement par"
     

    Joroma

    Member
    Français-France
    Pas le cœur, l'esprit vital / les esprits animaux... dont le siège serait le cœur - pour la philosophie sous-jacente voir Esprits (histoire de la médecine)
    ou les débats sur les esprits animaux... nous dirions sans doute "l'influx nerveux"
    Pour traduire en langage actuel, il me semble plus simple de reformuler en faisant des "puissances/facultés de l'âme" et "l'esprit vital" des agents...
    "mue par" / "mis en mouvement par"
    Oui pardon, l'esprit vital bien sûr.
    Merci pour le lien jprr, c'est ce qu'il me manquait!
    Pacheco cite Galien justement et je ne comprenais pas tout. :)
    Effectivement "mue par" me parait très bien.
    encore merci!
     
    < Previous | Next >
    Top