désaccoutumance

transresist

Senior Member
English - UK
Hello all

I'm wondering if anyone has come across this term before. I'm translating the introduction to a series of lectures on anthropology, where the author describes anthropology as "un exercice de désaccoutumance intellectuel". He goes on to describe how by studying different cultural groups and practices, anthropology generates a cultural relativism that allows one to step back from one's own sociocultural environment and view it from a distance.

"Dishabituation" exists in English but it has a very precise meaning in medicine (enhanced reaction to a substance following withdrawal of it for a period). I'm therefore thinking of going with "intellectual defamiliarisation" but if anyone has any suggestions they'd be gratefully received.
 
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Si la source est Les Mondes de la santé publique - Excursions anthropologiques de Didier Fassin :
    Elle est un exercice de désaccoutumance intellectuelle. Elle dispose, pour ce faire, de plus d'un siècle de travaux d'anthropologues qui ont exploré les (...)
    ce n'est effectivement pas l'exercice qui est qualifié d'intellectuel, mais ne l'est-il pas également ? ;)

    Intellectual weaning off ?
    On trouve en ligne des occurrences de "intellectual weaning [process]" et "psychological weaning".
    Il me semble aussi qu'il s'agit dans le texte d'une sorte de processus de sevrage de ses préjugés : prendre du recul et s'ouvrir l'esprit en coupant les liens de dépendance à des schémas de pensée acquis par accoutumance dans son environnement limité. Cette accoutumance ici négative a également le sens donné par le TLFi* en matière d'adaptation et de tolérance : elle émousse ou limite l'intellect et amène à tolérer des choses intolérables ou ne pas tolérer ce qui dans d'autres cultures est parfaitement tolérable. En se désaccoutumant, on fait table rase et redevient intellectuellement vierge.

    * PHYSIOL., PSYCH. L'accoutumance, c'est le phénomène biologique qui permet à l'organisme de s'adapter progressivement à certaines substances toxiques et à en tolérer des doses quotidiennes qui seraient mortelles pour un organisme vierge`
    ACCOUTUMANCE : Définition de ACCOUTUMANCE

    Le Robert, habituation :
    DIDACTIQUE Fait de s'habituer (à qqch.). L'habituation au bruit.
    PSYCH. Disparition progressive de réponse à un stimulus répété régulièrement sans changement ➙ accoutumance.
    habituation - Définitions, synonymes, conjugaison, exemples | Dico en ligne Le Robert
    En psychologie, on définit non pas l'habituation comme un phénomène ou un processus comme le fait le TLFi, mais comme comme son effet. C'est comme définir (par métonymie, synecdoque ?) le sevrage à une drogue par les effets qu'il produit, le "syndrome de sevrage".

    Idem en anglais, habituation :
    - the action or process of becoming habituated.
    "the training of the horse does not depend on force but on habituation"
    - PSYCHOLOGY the diminishing of an innate response to a frequently repeated stimulus. "habituation was leading to a marked drop in arousal level in these subjects"

    Dishabituation/dehabituation me semblait être une bonne traduction, mais si tu penses transresist que ça n'a pas le sens voulu, est-ce qu'il existe :
    - disaccustomation, sur le modèle accustomation "the action of making usual, habitual, or familiar; familiarization" ?
    - disaccustomance, puisqu'il existe accustomance ?
    -
    disaccustomization ? (trouvé en ligne)
     

    transresist

    Senior Member
    English - UK
    Merci tout le monde pour vos suggestions et excusez-moi ma faute de grammaire dans la première citation. En effet @OLN c'est bien le texte que tu cites.

    Dishabituation: mes recherches indiquent que c'est principalement un terme spécialiste utilisé en psychologie pour désigner une méthode de stimuler une réponse élevée à une substnace en la soustrayant pendant un temps

    Accustomance: existe mais c'est désuet (je n'ai jamais entendu ni lu en anglais courant)

    Disaccustomization: encore un terme que je ne rencontre pas en anglais courant (ce qui n'est pas à dire qu'il n'existe pas). Mais des recherches en ligne ne donnent que des définitions de dictionnaire, ce qui me fait toujours penser que le mot n'est pas vraiment utilisé dans des textes.

    Finalement, peut-être que "dishabituation" n'est pas si mal, vu que l'idée n'est pas qu'on se sèvre de son contexte mais plutôt qu'on devient plus sensible à ses particularités...
     
    Top