data mapping

mprice911

New Member
Canada Français
Je cherche un meilleur terme pour le mot "mapping"

La phrase que je dois convertir est: Preliminary "mapping" of legacy data elements .

le résultat est:
Le "mappage" préliminaire des éléments de données historiques.

est-ce qu'il y aurait un meilleur mot que mappage??

 
  • mprice911

    New Member
    Canada Français
    the goal is mapping data from the tables of the legacy system to the tables of a new system.
    i.e.
    mapping database fields from one table to another table.

    i.e. idnumber from table1 goes into id of table2
     

    BigRedDog

    Senior Member
    France, French
    Yeah, I figured that much, my problem is that usually one maps onto something, typically a data or a structure onto something else (data, structure etc.).
     

    gamone

    Member
    Australia, English
    Il faut d'abord comprendre de quoi il s'agit. L'expression "legacy data elements" désigne de vieux fichiers informatiques, pratiquement obsolètes. Une opération de "preliminary mapping" serait le début d'une transformation de ces vieux fichiers afin de les remplacer par des informations sous une forme susceptible d'être "digérée" par nos ordinateurs actuels. Les termes de base que vous cherchez seraient donc "transformation", "conversion"... Quant au mot français "mappage", je le trouve joli, mais c'est la première fois que je vois ce néologisme. Le terme anglais "mapping " provient de la théorie mathématique des ensembles. Il s'agit d'associer les éléments d'un premier ensemble avec ceux d'un second. On voit donc pourquoi, dans le cas qui nous concerne, il faudrait transformer le vieux fichier X en un nouveau Y de sorte que chaque élément de X puisse être associé à un élément correspondant de Y.
     

    BigRedDog

    Senior Member
    France, French
    the goal is mapping data from the tables of the legacy system to the tables of a new system.
    i.e.
    mapping database fields from one table to another table.

    i.e. idnumber from table1 goes into id of table2
    In that case, i'd represent "Preliminary "mapping" of legacy data elements " by:

    Association préliminaire entre les meta-données sources et celles de la base de donnée de travail.

    Mais bon c'est pas vraiment une "traduction" :D

     

    gamone

    Member
    Australia, English
    Dans certaines réponses, je détecte des allusions inattendues au phénomène de bases de données. A priori, dans l'énoncé du contexte (Preliminary mapping of legacy data elements), il n'est pas question de bases de données. Le terme français simple pour un ensemble de "data elements", c'est bien "fichier". Une base de données est autre chose, considérablement plus compliqué qu'un simple fichier. A mon avis, l'opération de "Preliminary mapping of legacy data elements" n'évoque en aucune mesure les bases de données. Il s'agit d'une simple transformation (conversion) de vieux fichiers en un format actuellement lisible par nos ordinateurs modernes.
     

    mprice911

    New Member
    Canada Français
    La phrase à traduire est":

    ""Preliminary mapping of the legacy data elements to the new system data elements""

    le context est dans la conversion de données - d'une base de donnée historique a un nouveau système.

    mon but est de trouver une traduction acceptable pour le mot mapping dans la phrase ci-dessus.
     

    BigRedDog

    Senior Member
    France, French
    Dans certaines réponses, je détecte des allusions inattendues au phénomène de bases de données. A priori, dans l'énoncé du contexte (Preliminary mapping of legacy data elements), il n'est pas question de bases de données. Le terme français simple pour un ensemble de "data elements", c'est bien "fichier". Une base de données est autre chose, considérablement plus compliqué qu'un simple fichier. A mon avis, l'opération de "Preliminary mapping of legacy data elements" n'évoque en aucune mesure les bases de données. I
    Les bases de données ne sont pas des "phénomènes" mais des systèmes informatiques.

    Quand on trouve à la fois les mots "mapping", "legacy" et "data" il y a toujours de la base de donnée dans l'air ...

    "fichier" n'est qu'un des nombreux moyens de traduire "data elements" le plus simple étant: un élement dans une structure de donnée (quelqu'elle soit).

    Il s'agit d'une simple transformation (conversion) de vieux fichiers en un format actuellement lisible par nos ordinateurs modernes.
    Le problème c'est qu'un fichier peut très bien représenter une base de donnée (soit sémantiquement, soit techniquement); clairement, les informations fournies par mprice911 montre qu'une traduction appropriée ne se suffirait pas d'une description aussi superficielle.
     

    Jeanbar

    Senior Member
    France
    Mise en correspondance préalable entre les éléments de données du patrimoine existant et celles du nouveau système ?
     

    gamone

    Member
    Australia, English
    J'ai commencé ma vie professionnelle de programmeur chez IBM en 1957. Quand j'ai écrit en 1971 mon ouvrage PL/I Langage universel, je connaissais parfaitement bien les langages Fortran et Cobol (points de départ d'énormément de systèmes legacy), mais je n'avais jamais entendu parler de bases de données, qui sont entrées plus tard dans l'arène informatique, tout comme le concept de structure de données. Bon, aujourd'hui, vous me dites que tout ce qui est "legacy" est forcément "base de données". Oui, d'accord, si vous le voulez, comme si (mauvais exemple) tout ce qui est "empire romain" serait forcément Mussolini. L'informatique, à mes yeux, est une vaste histoire qu'il faudrait aborder avec modestie... en écoutant tant soit peu les voix de ceux qui l'avaient accompagnée à ses débuts. Mais faites ce que vous voulez...
     

    mprice911

    New Member
    Canada Français
    je crois que le context du commentaire est:

    chaque fois que l'on voit "legacy" "mapping" et "data" dans le même paragraph

    on peux être certain qu'il s'agit d' une base de donnée.
     

    BigRedDog

    Senior Member
    France, French
    J'ai commencé ma vie professionnelle de programmeur chez IBM en 1957. Quand j'ai écrit en 1971 mon ouvrage PL/I Langage universel, je connaissais parfaitement bien les langages Fortran et Cobol (points de départ d'énormément de systèmes legacy), mais je n'avais jamais entendu parler de bases de données, qui sont entrées plus tard dans l'arène informatique, tout comme le concept de structure de données. Bon, aujourd'hui, vous me dites que tout ce qui est "legacy" est forcément "base de données". Oui, d'accord, si vous le voulez, comme si (mauvais exemple) tout ce qui est "empire romain" serait forcément Mussolini. L'informatique, à mes yeux, est une vaste histoire qu'il faudrait aborder avec modestie... en écoutant tant soit peu les voix de ceux qui l'avaient accompagnée à ses débuts. Mais faites ce que vous voulez...
    No malice here, everybody respects legacy-people opinions ;) but everybody is also entitled to differ. This being said, many persons in this forum have both extensive accomplishments and long, successful careers but they don't use it as "un argument d'autorité".
     
    < Previous | Next >
    Top