deaden one's soul

< Previous | Next >
Bonsoir!

Pouvez-vous m'aider à traduire cette expression?

Voici le contexte: "(a student)... had been sick, so could she please hand her paper in tomorrow? Of course. He had plenty others to deaden his soul until this one arrived."

J'ai cru comprendre que "deaden" signifiait: calmer, diminuer la vigueur... mais, associé à "soul", j'ai du mal à saisir le sens de cette expression ici.

Peut-être ai-je mal compris, mais j'avais pensé traduire par: s'abrutir l'âme? S'anesthésier l'âme? S'engourdir l'âme?

Qu'en pensez-vous??

Merci! :)
 
  • Bonsoir Itisi :)

    Il s'agit d'un professeur d'université qui, d'après le texte, semble blasé par son travail, qu'il voit plutôt comme une corvée (beaucoup de termes péjoratifs sont employés). Ici, il est donc question de copies qu'il doit corriger, et qui vont "deaden his soul" :confused:
     

    Soleil_Couchant

    Senior Member
    English - US
    It means the students' papers are going to deaden his soul. He is likely going to be disappointed by the lack of intellectual capabilities of his students...that kind of thing. It definitely does not mean "calmer." When something deadens someone's soul, it's like something is really letting them down. Makes them lose hope...etc. I'm not slick enough to think of a French equivalent, though.
     

    Hildy1

    Senior Member
    English - US and Canada
    A similar idea is found in the adjective "soul-destroying" (e.g. soul-destroying work), for which some dictionaries give abrutissant or démoralisant.
     

    Itisi

    Senior Member
    English UK/French
    A mon avis, il faut renoncer à traduire 'his soul', parce que ça ne passe pas bien en français (ou traduire 'soul' par 'esprit')...

    qui allaient l'abrutir avant que cette dernière n'arrive
    qui allaient l'anéantir...?

    PS - Ah oui, 'le laisser démoralisé' (inspiré de Hildy)
     
    Thank you all, that's very helpful! :)

    Soleil Couchant: "He is likely going to be disappointed by the lack of intellectual capabilities of his students..." >> yes, you've nailed it! :) The short story I'm translating is about a University English professor for whom teaching seems to be nothing more than a job to put food on the table, and he often disdains his students. "Démoraliser" is probably the word you were looking for, then.

    And Hildy seems to agree with that :) (démoralisant)

    Itisi: Votre remarque sur la traduction de "his soul" est pertinente, et je suis assez d'accord: "l'image" est inhabituelle en français, et risque de perturber quelque peu le lecteur, et en même temps, j'aime bien la proposition de Wildan: même si gardant "son âme", on prend le risque d'être accusé de "calque" ou de "perturber" le lecteur, je trouve que, quelque part, cela peut donner un côté "poétique" (d'autant plus qu'il s'agit des pensées d'un professeur de littérature)... Aaaargh... je suis partagée!! :D

    Merci encore!!
     

    Soleil_Couchant

    Senior Member
    English - US
    Yes, you're right, démoraliser is exactly the idea! And while this might just be a nuance, "abattre" to me has more of a connotation of knocking or striking something down, or killing it. Whereas "deaden" is more subtle...it's like slowly but surely, more and more of his soul dies with each school paper he reads... (but I like tartopom's idea to use "moral")
     
    Last edited:

    Itisi

    Senior Member
    English UK/French
    Abattre :
    B.− Emploi absolu. Faire perdre le courage, l'énergie, etc. :
    49. Comme la mer, l'exil a sa torpeur; il abat et engourdit. A. Daudet, Les Rois en exil,1879, p. 209.
    50. Cet éveil collectif, semblable à celui qui fait prendre, un beau jour, à chaque individu, la conscience des vraies dimensions de sa vie, a nécessairement sur la masse humaine un profond contrecoup religieux, − pour abattre ou pour exalter. P. Teilhard de Chardin, Le Milieu divin,1955, p. 24.
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Moi aussi je préfère : verbe + le moral
    ... lui miner le moral ?
    (pour rendre l'idée de « peu à peu »)

    Mais bien que je trouve la remarque d'Itisi pertinente moi aussi, je n'écarterais pas l'idée de garder « son âme » :
    ... ronger / tourmenter son âme ?
    (suggéré sans conviction)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    J'ai hésité entre miner et saper, parce que je sais bien qu'on entend (plus ?) souvent saper le moral.
    J'ai choisi miner que je trouve différent, plus poétique, et pour l'allitération « m, m ». :)

    Extrait du dico de WR :
    miner le moral loc v (démoraliser [qqn]) sap spirits, sap the will v
     
    < Previous | Next >
    Top