des gisants à la dérive

< Previous | Next >

simenon

Senior Member
italien
Bonjour à tous,
je demande votre aide sur une autre phrase dont le sens m'échappe. Je vous cite tout le morceau pour vous donner plus de contexte. Mélanie se trouve sur une île (que la critique identifie avec Key West), où elle vit depuis quelque temps avec sa famille et où ils ont organisé une fête pour célébrer la naissance de leur troisième fils, mais je nes suis pas certaine que l’île à laquelle on fait allusion dans cette extrait soit la même île. QUant à ce qu'on dit au debut, elle doit tenir une communication aux femmes militantes de la ville.

"Mélanie qui voyait les tours de communication, les ponts et les raffineries de pétrole bombardés de Bagdad, songeant comment elle le dirait aux femmes militantes, combien la guerre de janvier [Guerre du Golfe] reculait déjà dans les mémoires, car tels ces arbres que déplacent les tornades, les drames du monde ne se déplaçaient-ils pas à la même irascible vitesse, soudain l’île, le paradis, n’étaient-ils pas aussi stratégiques que la ville de Bagdad pour ces vacanciers européens qui ajournaient d’y résider, imaginant partout, dans les rues, comme s’ils eussent été des lierres grimpants, le long des murs, sous les feuilles de palmiers, recroquevillés sur les plages, des gisants à la dérive, plus désagréables encore à contempler, les dégâts de tous ces radeaux, pensaient-ils, sur ces rivages des mers où jadis ils se prélassaient avec tant de commodités, sous l’indulgente lumière du soleil,"

Je me demande qu'est-ce qu'elle entend avec le mot "gisants" ici et à quoi cela se rattache. S'agit-il de cadavres? Est-ce que cela se relie à "imaginant partout" (imaginant aprtout des gisants à la dérive)? Et dans ce cas, comment faut-il relier au reste du discours ce qui suit, c'est-à-dire "les dégâts de tous ces radeaux,"? Cela aussi se rattache à "imaginant partout" et il mance une conjonction (imaginant partout... des gisants à la dérive ET, plus désagréables encore à contempler, les dégâts)? Sinon, comment faut-il le rattacher au reste?
Merci d'avance
 
  • nicduf

    Senior Member
    français
    Ces "gisants à la dérive" ne pourraient-ils pas être les réfugiés fuyant les lieux de combat et qui se faufilent partout sur l''ile "comme s'ils eussent été des lierres grimpants etc. , cela me semble cohérent avec "les dégâts de tous ces radeaux. Ce n'est bien sûr qu'une hypothèse.
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Je pense que cela évoque le drame des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée avec tous les risques liés. Gisants évoque des cadavres ou des personnes mourantes sur les embarcations de fortunes utilisées (radeaux) ou encore des gens sans ressources et sans domicile couchés dans les rues. Oui, les vacanciers imaginent partout (= voient,visualisent, ont conscience de) ces gisants.
    Les dégâts de tous ces radeaux, c'est déjà plus délicat à comprendre. Cela pourrait être une critique de l'égoïsme de ces touristes qui voient plus la dégradation de l'image paradisiaque des îles (et de leur propre confort de touriste) que le drame humain.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top