doux rêveur / doux dingue

StephBretagne

Senior Member
Français - France
Hola à todos y todas,

Dans un texte analysant Don Quichotte, je trouve la phrase suivante: "L’idée est de souligner le caractère incongru de cette expédition et la notion de folie, qui n’est pas sans rappeler cette éternelle question sur le personnage de Don Quichotte: fou ou doux rêveur?".


Je me demande comment traduire ce "doux" qui n'est pas sans rappeler l'expression plus familière "doux dingue".

En fait, même en français, je ne sais pas trop si ce "doux" vient pour:
- "atténuer" le mot suivant (rêveur, dingue)
- souligner le caractère "sans rudesse, sans méchanceté" du rêveur ou du dingue

Auriez-vous des suggestions ?

Gracias de antemano.
 
  • eden junior

    Senior Member
    Français
    Bonjour,

    L'expression "doux rêveur" pourrait se traduire par "dulce soñador" mais s'agissant de Don Quichotte, le terme qui convient le mieux selon moi est "soñador" (ou "idealista"), expression qui constitue la traduction du mot "poète" pris au sens figuré.
     

    StephBretagne

    Senior Member
    Français - France
    ¡Muchas gracias por tu respuesta Eden Junior!

    No conocía esta expresión de "dulce soñador". No viene en la RAE pero, buscando por Internet, la encuentro por ejemplo para calificar a Henry David Thoreau (americano, padre de la desobediencia civil que se opuso a la esclavitud) con la frase siguiente:

    "¿realmente era «un dulce soñador» aquel que pensó en organizar «complots contra el Estado» y en «hacer saltar el sistema?» [...] Thoreau fue un filósofo, un escritor y un poeta para el que las ideas solo tenían sentido a condición de que tomasen cuerpo en una práctica efectiva y concreta".
    Me parece que conviene perfectamente para Don Quijote :)
     

    camargo

    Senior Member
    Argentina, español
    Hola

    Por acá decimos que alguien es un "loco lindo", creo que se ajusta bastante a "doux dingue".

    Saludos
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    En fait, même en français, je ne sais pas trop si ce "doux" vient pour:
    - "atténuer" le mot suivant (rêveur, dingue)
    - souligner le caractère "sans rudesse, sans méchanceté" du rêveur ou du dingue :tick:
    Sans rudesse et sans méchanceté, certes, et aussi idéaliste, utopiste, complètement déconnecté de la réalité, comme si cette douceur, cette absence de rudesse, était tout simplement incompatible avec le monde qui nous entoure. Voir par exemple doux dingue
    Je ne peux pas m'empêcher de penser aussi à une chanson ironique de Brel, Le caporal casse-pompons (il y parle d'un doux poète et d'un doux rêveur) :
    Mon ami est un doux poète
    Dans son jardin, quand vient l’été
    Faut le voir planter ses mitraillettes
    Ou bien creuser ses petites tranchées

    No conocía esta expresión de "dulce soñador". No viene en la RAE pero, buscando por Internet, la encuentro por ejemplo para calificar a Henry David Thoreau (americano, padre de la desobediencia civil que se opuso a la esclavitud) con la frase siguiente:

    "¿realmente era «un dulce soñador» aquel que pensó en organizar «complots contra el Estado» y en «hacer saltar el sistema?» [...] Thoreau fue un filósofo, un escritor y un poeta para el que las ideas solo tenían sentido a condición de que tomasen cuerpo en una práctica efectiva y concreta".​
    Ce qui me chiffonne un peu, c'est que cette phrase semble avoir été traduite littéralement du français (elle vient de la préface d'une bande dessinée sur Thoreau, La vie sublime, dont le scénariste est français- voir https://www.popularlibros.com/archivos/9788415578376.pdf)
     
    Top