e + 2 consonnes - accent (aigu/grave) - prononciation

Discussion in 'Français Seulement' started by Katoussa, Mar 5, 2013.

  1. Katoussa

    Katoussa Senior Member

    Earth
    Français
    Bonjour bonjour !

    Je réfléchis très intensément ces dernières semaines et je fais beaucoup de recherches afin de pouvoir collecter toutes les règles d'accentuation pour mes élèves.

    Alors voilà, il s'agit du 'e' non accentué qui se prononce /e/ ou /ɛ/ que l'on trouve devant x, devant r, s ou l + consonne, et devant une consonne doublée.

    Or, j'ai trouvé beaucoup d'occurence avec 'c' + consonne (toujours un 't' d'ailleurs), telles que: collection, respect, spectacle, électrique, mais je n'ai trouvé aucune règle expliquant ces exemples.

    Quelqu'un à la rescousse ? Vous me soulageriez d'un grand poids !

    Katoussa.
     
  2. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Est-ce que tu veux savoir pourquoi on écrit ces mots sans accent, ou si on doit prononcer /e/ ou /ɛ/ dans ces cas ?
     
  3. Katoussa

    Katoussa Senior Member

    Earth
    Français
    Je souhaiterais savoir pourquoi on ne met pas d'accent, je n'ai pas trouvé la règle !

    Katoussa
     
  4. atcheque

    atcheque mod errant (Fr-En, français, čeština)

    Česko (2009)
    français, France
    C'est ainsi la règle : e + 2 consonnes se prononce e ouvert (è)
     
  5. Kallisti Member

    Athens
    Greece
    Bonjour,
    Je crois que c' est sans accent parce que la syllabe '' se separe'' é /lec/ trique ;pas besoin d' accent comme la voix s' ouvre
    de meme; res/pect
    Mais:é/lè/ve, ci/ né/ma
    Dans ce cas le ''e''a besoin d' accent car il n'est pas suivi d'une consonne dans la même syllabe.
     
  6. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    La règle de base est simple : pas d'accent sur ‹e› suivi de deux consonnes prononcées. Mais il y a quelques remarques et exceptions à faire.

    Les remarques :
    1. Les digraphes (‹ch›, ‹ph›, ‹th›, ‹gn›, ‹sh›) représentent une seule consonne prononcée.
    2. Les consonnes doublées représentent deux consonnes prononcées (donc pas d'accent).
    3. La lettre ‹x› représente deux consonnes prononcées (donc pas d'accent).
    4. La règle vaut pour ‹e› non nasal. (La question ne se pose pas pour ‹en›, ‹em› nasals, jamais accentués.)
    Et les exceptions :
    1. Les groupes [consonne + l/r] (‹tr›, ‹fl›, ‹br›, ‹vr›, ‹gl›, ‹dr›, etc.) sont prononcés comme un bloc et on doit les compter comme une seule consonne. Il faut donc accentuer la voyelle selon sa prononciation : [e] écrire, pétrole ; [ɛ] zèbre, nèfle ; [ə] secret, entreprise.
    2. Dans les formes composées récentes, le premier élément garde son accent (et sa prononciation) même devant plusieurs consonnes : déstructurer (mais destruction), préscolaire (mais prescrire), caméscope, téléspectateur (mais télescope).
    3. Comme d'habitude, les mots étrangers font souvent exception.
     
  7. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Le ‹e› non accentué suivi de deux consonnes se prononce généralement [ɛ], mais il y a de nombreuses exceptions, le plus souvent avec une consonne double.

    [ɛ] ou [e] selon les régions :
    cesser
    dessaisir
    dessin
    ferrer
    festivité
    hellénique
    hennir
    lessive
    lettré
    mellifère
    message
    mezzo-forte
    nectar
    nenni
    nettoyer
    peccadille
    pellicule
    pennon (parfois aussi [ə])
    perdition
    perruche
    sellier
    session
    technicien
    teflon
    verrue
    etc.

    sans oublier le préfixe ‹re› qui se prononce [rə] :
    reblanchir
    rebrousser
    retrousser
    etc.

    ainsi que les digrammes ‹en› et ‹em› qui se prononcent [ɑ̃], parfois [ɛ̃] :
    centre
    membre
    benzine
    etc.
     
  8. Katoussa

    Katoussa Senior Member

    Earth
    Français
    Bonjour,

    Je déterre ce post puisque je me penche à nouveau sur la question.

    J'ai lu sur un autre fil qu'un 'e' ne peut être accentué que s'il est final dans la syllabe. N'est-ce pas une règle plus générale et qui couvre alors tous les cas de figure ? Ce serait bien plus simple à expliquer du coup, non ?

    Katoussa.
     
  9. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Oui, mais il faut préciser qu'on parle de syllabes graphiques, et il faut faire une exception pour les mots se terminant en -és, -ès et -êt(s), et pour certaines formes tronqués (aprèm, cafèt, petit-déj', etc.).
     
  10. Katoussa

    Katoussa Senior Member

    Earth
    Français
    Oui oui pour les syllabes graphiques, tout à fait.

    - Quand vous parlez des mots se terminant en -és, parlez-vous seulement des pluriels ou existe-t-il des mots qui se terminent en -és au singulier ?

    - J'ai déjà consacré une petite partie dans ma fiche explicative sur les mots se terminant en -ès.

    - A part 'intérêt', y a-t-il d'autres mots qui se terminent en -êt ?
     
  11. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Il s'agit essentiellement de pluriels, et de quelques composés comportant une forme plurielle (un porte-clés, une reine-des-prés). Il faut aussi ajouter une exception pour le préfixe dés- devant un h muet : déshabiller, déshydrater, etc.
    Arrêt, forêt, prêt, et une dizaine d'autres (les modérateurs n'aiment pas les listes de mots).
     
  12. Katoussa

    Katoussa Senior Member

    Earth
    Français
    Merci ! Ça me permet de finaliser ma fiche sur les accents !
     
  13. jann

    jann co-mod'

    English - USA
    En effet.

    Le moteur de recherche du dictionnaire de l'Académie française (8e édition ; ça date, mais c'est complet) pourrait vous être utile ; il permet de chercher par "expression régulière", c'est-à-dire de chercher des combinaisons de lettres au lieu de chercher des mots entiers. Une recherche sur êt$ trouvera ainsi tous les mots se terminant par -êt. (Il y a aussi la posibilité de chercher par équivalent phonétique, mais pas à l'intérieur d'une expression régulière.)
     

Share This Page

Loading...