EN: hearing ours well spoken of

hbx360

New Member
Français
Bonjour, je suis en train de traduire (pour m'améliorer) de l'anglais au français le livre L'ile au trésor de Robert Louis Stevenson, et j'ai cette phrase :

and hearing ours well spoken of

que j'ai traduit après avoir regardé différentes traductions du livre comme suit :

et entendant parler en bien de la nôtre.

Je vous donne le contexte de la phrase en anglais :

The man who came with the barrow told us the mail had set him down the morning before at the Royal George, that he had inquired what inns there were along the coast, and hearing ours well spoken of, I suppose, and described as lonely, had chosen it from the others for his place of residence. And that was all we could learn of our guest.

Ce que je ne comprends pas c'est la construction de la phrase en anglais, c'est la façon dont sont agencés les mots. Déjà pourquoi l'auteur n'a pas construit sa phrase comme ceci :

and hearing spoken well of ours

Pourquoi met-il après spoken le of, je vois pas ce qu'il vient faire ici, je vois aussi qu'il manque pas mal de mot quand on fait la traduction en français. Est-ce qu'il y a des raisons grammaticale de mettre spoken tout à la fin notamment.

Pourriez-vous me dire si la façon d'écrire des anglais au 19e siècle était différente de celle d'aujourd'hui peut-être que c'est un livre difficile à traduire ?

Après j'ai pas mal d'autres interrogations sur d'autres phrases du livre mais je sais pas si je peux vous posez d'autre question au file de l'eau.
 
Last edited:
  • jekoh

    Senior Member
    Fr - Fr
    et entendant parlé en bien de la notre.
    entendant parler

    Plus littéralement, hearing ours well spoken of = entendant la notre favorablement décrite, ainsi l'ordre des mots est le même dans les deux langues.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Bonjour et bienvenue aux forums de WR. :)

    La particule du verbe à particule (phrasal verb) est placée après le participe passé, est-ce cela qui te dérange ?
    Exemple j'espère plus simple : This is unheard of.

    On ne dit pas "to hear spoken well of something/someone". En anglais, l'objet de hear est ours (les nôtres + of = des nôtres) suivi de la voix passive, et non pas le part. passé spoken. Le verbe est d'ailleurs à l'infinitif en français (entendre parler de qqc ou qqn) *.


    Quelles sont les différentes traductions que tu as trouvées ?

    _____________________
    * Comment est-tu arrivé à "parlé" ? "Être parlé de" ? ;)
    Il y a d'autres corrections à faire dans ton texte en français
    cette phrase (...) que j'ai traduit après avoir regarder différentes traductions du livre comme suite : "et entendant parlé en bien de la notre
     

    hbx360

    New Member
    Français
    Merci pour vos réponses, désolé pour les fautes malheureusement j'ai aussi des lacunes dans ma propre langue.
    entendant parler

    Plus littéralement, hearing ours well spoken of = entendant la notre favorablement décrite, ainsi l'ordre des mots est le même dans les deux langues.
    Oui effectivement pas évident de trouver les mots adéquats.

    @OLN


    D'accord je comprends mieux pour le spoken of mais pour traduire c'est pas évident faut faire des contorsion du cerveau pour remettre éventuellement les mots ou groupes de mots en français.

    Mais si tu mets le verbe parler à l'infinitif sa ne respect plus le participe passé (spoken) donc c'est pas bon non ? Il faut bien quand on traduit respecter les temps anglais.

    Voici quelques traductions trouvées dans plusieurs traductions de l'Ile aux trésors :

    Et ayant entendu vanter la nôtre (Librairie Gründ - traduit par Elisabeth Bonville).

    On lui avait dit du bien de la nôtre (Date de parution : 1883 - traduit par Déodat Serval).

    Et qu'entendant dire du bien de la nôtre ( Date de parution : 1885 - traduit par André Laurie)

    Je suppose qu'il avait choisi la nôtre de préférence aux autres après l'avoir entendu décrite comme bien tenue et isolée ( C'est en une seul phrase, l'auteur n'a pas tenu compte de la ponctuation. Editeur Tristram traduit par Jean-Jacques Greif).
     
    Last edited:
    Top