engage in rough play

Charlie Parker

Senior Member
English Canada
This is what I would say naturally of students who engage in what they would call "play fighting." They are not actually fighting. They are just playing around, but it often ends in tears. That is why it is strictly forbidden in school. It is often called "hands on." For the Canadian context, I think the suggestions of Nico in this thread (post 9) are good: chamaillerie, tiraillage. If I wanted to say something like : "My students sometimes engage in rough play." I wonder if I could just use the verbs Ils se chamaillent/tiraillent or perhaps something like Ils s'engagent dans des jeux brutaux. Or perhaps Ils se livrent/participent à Do you have any suggestions?
 
  • atcheque

    Senior Member
    français (France)
    Bonjour Charlie,

    S'ils sont encore enfants, je dirais Ils jouent à la bagarre :)warning: :idea: c'est différent de Ils cherchent la bagarre).
    S'ils sont plus grands, Ils chahutent, Ils se bousculent, Ils se chamaillent :tick:

    Ils s'engagent dans des jeux brutaux
    est bien mais trop administratif. Mettez le si vous écrivez un rapport ;)
     
    Last edited:

    Datadox

    Senior Member
    French
    Pour "rough play", l'expression "jeux violents" est couramment utilisée, par exemple dans les réglements intérieurs d'établissement scolaires : "les jeux violents sont interdits".

    Sinon, une expression que vous pouvez utiliser pour rappeler les élèves à l'ordre, est "Jeux de mains, jeux de vilains".
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    L'expression : « Jeux de mains, jeux de vilains » a justement été suggérée - et commentée - dans le fil "No hands on" que Charlie a mis en lien au premier post.

    Je n'ai pas trop compris le lien entre le titre "engage in rough play" et ce que Charlie a écrit ensuite :
    This is what I would say naturally of students who engage in what they would call "play fighting."
    mais j'ai cru que l'idée était de traduire "play fighting" . ;)
     
    Last edited:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci pour cette explication, Datadox et pour la confirmation, Lacuzon. Perhaps I didn't make myself too clear, Nico. For me "play fighting", at least in the school context, often becomes "rough play" and children often end up getting hurt. This is not at all like the jeux de bataille in the article you cite. I think "rough play" is jeux violents.
     
    Last edited:

    Datadox

    Senior Member
    French
    Yes, and you could also say "des jeux qui finissent mal", ou "des jeux qui dégénèrent en bagarre".
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Yes, and you could also say "des jeux qui finissent mal", ou "des jeux qui dégénèrent en bagarre".
    C'est ce que je voulais dire par « Ça va finir en jeu de chiens et de chats ». :D

    Charlie ce que j'ai compris, c'est que ça commence par un "play fight" et que ça dégénère en "rough play". So it becomes rough play, but they engaged in a play fight first, right?
    Donc ce qui a commence par un jeu dégénère en véritable bataille.

    Mais dans les deux cas, je suis plus portée à dire bataille que bagarre. Dans ce sens du mot ; et là, il n'est pas question de jeu
    Lutte, combat violent, échange de coups réels ou figurés. Une bataille de rue.
    Si j'entends jeux violents, je pense à des jeux video, ce qui serait en anglais (je crois bien) : violent games.
    Dans un contexte de sports (tout au moins à Montréal) rough play est souvent traduit par rudesse comme dans « punition pour rudesse ».

    Pour un rapport à la direction : Ils se livrent à des jeux brutaux.
    Sinon je reviens à : Ils jouent à la bataille / ils se tiraillent / se chamaillent

    Pour ce qui est de Jeux de mains, jeux de vilains " Voir cette page (et les suggestions de traduction en bas de page) et ce fil justement intitulé « Jeux de mains jeux de vilains ».
     
    Last edited:

    Datadox

    Senior Member
    French
    The common term in France is bagarre, not bataille, and we say bagarre de rue, not bataille de rue, unless it is between two armies or two military groups. Bataille as we use it is more military and implies some sort of orderly arrangement, "en ordre de bataille", "bataille rangée".

    We say "tu cherches la bagarre ?" and "une bagarre générale".

    So your use of bataille instead of bagarre may be a difference between France FR and Quebec FR.

    We use bataille in "jouer à la bataille navale", but that's a game. Furthermore, "jouer à la bataille" means to play the card game "bataille".
     
    Last edited:

    ain'ttranslationfun?

    Senior Member
    US English
    Hi, Charlie #12 ('end up') & Datadox #13 ('finissent'), So might we say "Ils jouaient à la bataille (or for older students, atcheque sugggests Ils se chamaillaient) et ça s'est tourné/transformé ('finir' & 'dégénérer' have already been proposed) en une vraie bagarre/une bagarre pour le vrai"? Just wondering, trying to improve my French...
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    So your use of bataille instead of bagarre may be a difference between France FR and Quebec FR.
    Ça me semble évident. Ou bien c'est vieilli en France dans ce sens extrait du CNRTL :
    B.− P. ext. Échange de coups, lutte entre deux ou plusieurs antagonistes : 7. ... le petit clerc suivait par la fenêtre une bataille de chiens... Zola, La Terre,1887, p. 35.
    Je ne peux pas parler au nom de tous mes compatriotes, mais perso, je dis rarement « bagarre / se bagarrer ». J'aurais dit : « bataille générale ».

    Même pour l'expression « chercher la bagarre » je dis (et ça, je sais que c'est un calque) : « chercher le trouble » ou bien :
    « courir après les coups » (au devant des coups) ». Ce qui m'a rappelé ce fil : Cruisin for a bruising
    We use bataille in "jouer à la bataille navale", but that's a game. Furthermore, "jouer à la bataille" means to play the card game "bataille".
    Ça, c'est pareil chez nous.

    Ajout :
    Au cas où je n'aurais pas été claire... je connais et comprends le mot « bagarre ». C'est juste que je ne le dis pas spontanément.
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Ils se livrent / s'adonnent à des jeux brutaux.

    Je sais qu'il est écrit jeux tapageurs / chahut brutal sous horseplay dans le dico de WR, mais je préfère les suggestions de Termium :
    chamaillerie (chamaillage en français québécois) / jeux brutaux.

    Quant à chahut brutal - qui est aussi suggéré dans le GDT - je ne vais pas réécrire tout ce que j'ai écrit dans divers autres fils de Charlie.
    Il sait que je ne dis pas chahut/chahuter.

    Je pense qu'il est plus que temps que ma lapine radoteuse déménage vers un autre fil. :rolleyes:
     
    Last edited by a moderator:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci encore mes amis pour vos suggestions. J'ame bien celle de Nico. Les élèves s'adonnent souvent à des jeux brutaux.
     
    < Previous | Next >
    Top