English to French eschew

Dictionary entry: eschew
L

Lucbourd

Guest
Et pourquoi pas tout simplement le verbe « esquiver » dont eschew est certainement tiré ?

Étymol. et Hist. Ca 1600 esquiver de « faire échapper à » (A. Hardy, Alcée, IV, 4, 1493, éd. E. Stengel, t. 2, p. 273); 1613 intrans. abs. « s'échapper » (Régnier, Sat. 8 ds Hug. : J'esquive doucement et m'en vais à grands pas). Empr., soit à l'esp. esquivar « éviter, rejeter, éluder » (dep. 1330-43, J. Ruiz; déjà en 1250 au part. passé, Poema de Alexandred'apr. Cor.), soit à l'ital. schivare « éviter, fuir » (dep. fin xives., Fioretti de S. Francesco d'apr. DEI) : A. Hardy s'est inspiré aussi bien des auteurs esp. qu'ital. (v. R. Garapon ds Dict. Lettres XVIIes., p. 490). L'esp. esquivar est dér. de esquivo« dédaigneux », prob. issu d'un got. *skiuhs signifiant à la fois « craintif » et « insolent » (v. Cor.); l'ital. schivare est empr. à l'a. fr. eschuir, eschiver « éviter, fuir » (dep. ca 1100, Roland, 1096) de l'a. b. frq. *skiuhjan « craindre », cf. l'a. h. all. sciuhen « id.; éviter » (Graff t. 6, col. 417; Schützeichel2); v. également échiffe.
 
  • Top