est + liaison devant une voyelle ?

sun-and-happiness

Senior Member
Croatian
J'ai écouté ce texte:
Gentil? Mais il est adorable. Quand il sourit, avec ses fossettes, il est franchement craquant, non? D'ailleurs, j'ai flashé sur lui dès que j'ai l'ai vu.
Mais est-ce qu'il est intéressant? Quand je l'ai vu il n'a pratiquement ouvert la bouche, alors...


La personne qui a prononcé ce texte n'a pas fais les liaison entre "il est adorable" et "il est intéressant", mais il faut faire la liaison avec être, n'est-ce pas? Merci beaucoup!

Note des modérateurs : Plusieurs fils ont été fusionnés pour créer celui-ci. Pour le tour impersonnel, voir le fil c'est / il est + liaison obligatoire ?
 
Last edited by a moderator:
  • arundhati

    Senior Member
    French - France
    Les liaisons (obligatoires ou pas) sont très souvent omises à l'oral, surtout par les plus jeunes, parfois volontairement pour ne pas avoir un registre de langage trop soutenu, ce qui leur paraîtrait "prétentieux". Il ne faut donc pas trop s'en étonner. :)
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    A mon avis, ce sont des liaisons obligatoires. Je trouve difficile de ne pas les faire dans les cas que vous citez.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Oui, mais beaucoup de jeunes ne les font plus, volontairement, comme le dit arhundati. De là à dire que c'est du beau français... non, mais c'est ainsi.
     

    yuechu

    Senior Member
    Canada, English
    Bonjour !

    Est-ce que liaison dans ce syntagme verbal est facultative ou obligatoire ? "est allé"
    Merci d'avance !
     

    Oddmania

    Senior Member
    French
    Salut,

    Je dirais facultative, mais fortement recommandée. Ici, la liaison n'est pas particulièrement soutenue. Elle est parfaitement courante. Cet article de Wikipédia vous aidera peut-être.
     

    Jagorr

    Senior Member
    Russian, Belarusian
    Bonjour,

    Je suis en train d'écouter à un interview sur Le Média, dans lequel un des invités dit le suivant:

    Dont une j'ai été invité un matin de France Culture avec en face de moi l'ancien directeur de l'Obs qui est aussi un ancien directeur de Libé, qui était aussi l'ancien directeur de l'Obs et qui est actuellement directeur de Libé.

    Dańs le prémier cas souligné il lie le -t verbe, dans les deux cas suivants il ne le lie pas. Peut-être c'est de la psycholinguistique, ou en tout cas, peut-être, vous avez une explication pourquoi cette personne choisit de le lier ou de ne le pas lier.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    L'usage des liaisons est en plein bouleversement avec des tendances contradictoires : d'une part une tendance assez générale à la disparition de nombreuses liaisons et d'autre part, inversement, dans les médias, une exagération de certaines liaisons. Bref, c'est un peu le foutoir.
    Ici, oui, il y a une incohérence : pourquoi l'une et pas les deux autres ? Il n'y a pas de raison particulière à mon avis. L'invité aurait aussi bien pu faire les trois, ou aucune... C'est un peu au petit bonheur la chance !
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Il n'est effectivement pas certain du tout qu'il s'agisse d'un choix conscient.

    Si l'intervenant l'a fait sciemment et vu qu'il a apparemment abandonné la liaison dans toute la suite de son intervention, c'était peut-être en application du principe énoncé par arhundati, afin de s'adapter à ce qu'il pense être le niveau de son auditoire (?).
     
    Last edited:

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    c'était peut-être en application du principe énoncé par arhundati, afin de s'adapter à ce qu'il pense être le niveau de son auditoire (?)
    C'est-à-dire (message 2):
    pour ne pas avoir un registre de langage trop soutenu, ce qui leur paraîtrait "prétentieux"
    Il ne faut pas sous-estimer la pression sociale « anti-élites ».
     

    jekoh

    Senior Member
    Fr - Fr
    Je ne vois pas bien pourquoi on part du principe que s'il y a un choix, c'est celui de ne pas prononcer la liaison : si vraiment la personne a abandonné la liaison dans toute la suite de son intervention, ça indique plutôt qu'il s'agit là de sa prononciation naturelle.
     

    Terio

    Senior Member
    Français (Québec)
    Peut-être faudrait-il transcrire : « ... il est, actuellement, directeur... » avec des virgules. La moindre pause empêche la liaison. Il se peut aussi que la personne qui parlait ait hésité un court moment, sur le choix du mot directeur.
     

    jekoh

    Senior Member
    Fr - Fr
    L'hypothèse la plus probable est que la personne ne fait habituellement pas ce genre de liaisons, mais peut la faire de temps à autre. C'est tout à fait normal et banal, la plupart des gens parlent comme ça.
     
    • Agree
    Reactions: OLN

    Reynald

    Senior Member
    français - France
    Dont une j'ai été invité un matin de France Culture avec en face de moi l'ancien directeur de l'Obs qui est aussi un ancien directeur de Libé, qui était aussi l'ancien directeur de l'Obs et qui est actuellement directeur de Libé.
    Si je lis cette phrase (en pensant qu'il y a un auditoire), je fais spontanément la liaison est_aussi et est_actuellement, mais pas la liaison était_aussi.
    Je l'expliquerais par le fait que "èto" et "èta" coulent assez aisément, tandis que "tèto", avec ces deux "t", est trop heurté.
     
    Last edited by a moderator:
    Top