evidentiary privilege

hirondelled'hiver

Senior Member
Une avocate se procure des éléments de preuve (médicaux) par le biais de son médecin de famille en faisant croire qu'elle veut se faire vacciner: il la met donc au courant de ce qui arrive à d'autres de ses patients ayant reçu le vaccin. Le médecin est tenu de le faire car l'éthique veut qu'il informe ses patients de tous risques d'effets secondaires portés à sa connaissance. Elle obtient alors des informations qu'elle a le droit de rendre publiques (puisqu'il s'agit de son propre dossier médical).
L'avocate se sert de ce document au tribunal alors que la partie adverse fait remarquer que ce document est tenu par le secret professionnel. Elle rétorque:

Any evidentiary privilege belongs to me. And I waive it.

Que veut-elle dire?
Je suis la seule bénéficiaire de la confidentialité de ce document, et j'y renonce. (je ne pense pas qu'on puisse être "bénéficiaire" d'une confidentialité.

je suis la seule concernée par la confidentialité etc...

C'est ça?
 
  • Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Termium et le GDT le traduisent tous deux par « privilège relatif à la preuve » mais ça s'intègre mal.

    Suggestions (sans conviction) :
    - C'est moi qui détient le privilège de confidentialité, et j'y renonce.
    - Je renonce à tout privilège de confidentialité relatif à mon propre dossier.
     

    hirondelled'hiver

    Senior Member
    Oui merci Nico, j'avais vu termium, et je suis d'accord avec toi. Disons aussi que même si c'était correct, le commun des mortels ne comprendra pas.
    J'aime bien (hé elle est belle cette phrase!): Je renonce à tout privilège de confidentialité relatif à mon propre dossier.

    Mais je dois garder la phrase en 2 morceaux, pour garder l'effet d'annonce sur le "I waive it", il y a une longue pause entre les deux.

    Any evidentiary privilege belongs to me..... And I waive it.

    Pourquoi pas:
    Le privilège de confidentialité n'appartient qu'à moi... et j'y renonce.

    ou (moins jargon)
    Je suis la seule concernée par la confidentialité de ce document... et j'y renonce.

    ??
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Le privilège de confidentialité n'appartient qu'à moi... et j'y renonce.
    Ça ressemble un peu à ma première idée, je trouve. Il me semble que « détenir un privilège », ça se dit, non ? :confused:

    Je ne vois pas pourquoi il faudrait faire moins jargon en français ? Cela dit, je pense que ta deuxième idée tient la route.
    Variante : La confidentialité de ce document ne concerne (nul autre) que moi... et j'y renonce.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top