faire la cuisine

JennyP

Senior Member
English/Californie du nord
Re-bonjour à tous:

J'aime manger, gouter. Et j'aime faire la cuisine. Donc, je voudrais savoir les façons différentes à expliquer que quelque chose va etre cuite! Ou que quelqu'un(e) va préparer un repas extraordinaire pour un groupe d'amis. Et, bien sur, il y a le mot pour l'endroit ou tout ca s'arrive: la cuisine. Ou peut-etre dans une boulangerie ou dans un restaurant.

faire la cuisine
cuisiner
preparer un repas
preparer le pain ou les petits gateaux.

Les possibilités?

Merci

JennyP :confused:
 
  • Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    France
    Bonjour Jenny,

    outre cuisiner, patisser ou boulanger, qui relèvent de domaines différents, les verbes généraux comme préparer, accomoder, cuire, tu as tous les verbes qui expriment la manière de cuire :

    => poêler, frire, saisir, fricasser,
    => mijoter, mitonner,fricoter,
    => griller, brunir, braiser, rôtir,
    => blanchir, pocher, bouillir,

    et je ne parle pas des sens figurés ...
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Les verbes que cite Piotr sont intéressants car certains d'entre eux exigent d'être employés dans une construction factitive, d'autres non. Et, pour certains d'entre eux, il semble que l'usage accepte les deux, le factitif étant "en perte de vitesse" :
    je poêle, je FAIS frire, je saisis, je fais griller, je grille (?), je FAIS bouillir etc...
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    France
    Euh ... pas tout à fait sûr, Janpol : il me semble que, de tous ces verbes, seul bouillir soit intransitif et exige la construction faire bouillir / mettre à bouillir ; l'utilisation transitive des autres se perd un peu, je le concède, mais on dit bien « frire un poisson, griller une viande, pocher un oeuf, brunir des oignons, etc. »

    Il serait intéressant de se pencher sur l'utilisation du participe passé avec un sens passif : un oeuf bouilli, un poisson frit ...
    Notons toutefois que Robert (le Grand) donne bouillir comme transitif avec la mention « Rare », Littré intransitif (v. neutre) et que Bescherelle le donne pour T et I ; probablement une évolution de la langue.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Oui, dans bien des cas où l'on devrait l'employer, on n'utilise plus la construction factitive (normal, sans doute : le principe de l"économie en linguistique !)
    Pourtant, cette construction se justifie tout fait lorsque je dis que je pose un morceau de viande sur un gril pour faire en sorte qu'il grille...
    Pour "frire", mon Bescherelle (de 1994 !) précise qu'"aux temps et aux personnes où il est défectif, on lui substitue "faire frire", du moins quand il devrait être employé au sens transitif : "ils font frire du poisson". Il peut en effet être employé au sens intransitif : "le beurre frit dans la poêle."
    ... Il me semble qu'il y a là quelque arbitraire car ce verbe est défectif aux personnes du pluriel, ce qui oblige donc à dire : "Ils font frire du poisson" alors que l'on dit : "Il frit du poisson."...
    Peut-être les choses ont-elles évolué depuis 1994, j'espère que cela n'est pas allé jusqu'à accepter une phrase (que j'ai déjà citée dans une autre rubrique) : "Lance Armstrong a explosé le peloton."
     
    < Previous | Next >
    Top