Falsely substantial self

savannah

Senior Member
English, USA
Hoo boy, y'all--this one's appalling!:eek:

Et alors... Il s’agit du je (ou du soi, de l’égo, du moi etc.) qui n’existe que sous l’aspect de non-être. Cela veut dire: Je pense que j’existe, il me semble que j’existe, mais c’est une illusion. Je ne possède pas d’essence, pas de matière, pas de substance (dans le sens philsophique—substance et accident). Donc, le “self” n’est pas “substantial,” parce que cette propriété est “false”. Même en anglais la phrase “falsely-substantial self” est affreuse. Mais en français? Est-il un moyen d’exprimer cette idée (sans employant 50 mots)? Un exemple:

The falsely substantial self becomes transmuted into the ethical relation itself.


Le je qui possède l’illusion d’existence devient transmuté à la relation soi-même.

Merci beaucoup--tout conseil est bienvenu!
 
  • XPditif

    Senior Member
    français (France)
    Le soi/moi (le "je" c'est encore autre chose -- on le réserve surtout dans les réflexions sur le sujet, surtout depuis Lacan. Or ici on parle de self.)
    faussement substantiel se transmute en la relation éthique elle-même.
    Not great, but the cleanest I can get.
    ;)
     

    savannah

    Senior Member
    English, USA
    Thanks, XP! So, if, say, I actually use the phrase "Le soi faussement substantiel" in a paper I present to a bunch of French scholars, I won't be considered a barbarian? :)

    Also, "elle-même"--aaargh! Sorry--that was dumb and careless.
     

    XPditif

    Senior Member
    français (France)
    No bother, you must have been working on it for some hours now.
    Not barbarian, no, but if I were you I would worry more on how to translate self -- from the context (which I don't know) it can be so many things...
     
    < Previous | Next >
    Top