finasser (double sens)

< Previous | Next >

giuseppegg

Senior Member
Italian
Bonjour, je trouve sur le Trésor et ailleurs, un peu partout,
un sens de "finasser" qui ne correspond pas à ce que j'ai à l'esprit en lisant la phrase ci-dessous,
au sens qui me semble plus naturel, vu le contexte.
Il s'agit de "User, dans une tractation, de finesses, de roueries, en vue de se procurer un avantage ou d'esquiver un désavantage.";
mais dans les livres, dans des contextes disparates que je trouve en ligne (blog, forums ecc.) j'ai l'impression qu'il peux y avoir un deuxième
sens, décidémment différent (genre: subtiliser, chercher le soleil à minuit, chicaner, chiper, escamoter... je ne sais pas...) (en italien on dirait "chercher
le poil dans l'oeuf"; "briser le cheveu en quatre parties").
Le dialogue se déroule entre un commissaire de police et une accusée:

- Donc c'est vous qui possédez cet appartement.
- Oui, c'est moi, c'est elle [la mère du personnage], finassez si vous voulez.
- Bref, nous possédons cet appartement. Où voulez vous en venir, monsieur le commissaire ?

J'attends des avis, un aide de votre part, parce que, selon l'interpretation, tout change...
Merci à tous, G
 
  • VanOo

    Senior Member
    Français - France
    finasser peut se traduire par "jouer au plus fin".

    En gros "finassez si vous voulez" veut dire "peut importe à quoi vous jouez, je ne jouerai pas".
     

    giuseppegg

    Senior Member
    Italian
    un ami non francophone me suggère (mais il n'en est pas certain):
    "la phrase sous-entend: cherchez à savoir plus précisément mais ça n'a aucun intérêt. Donc finasser = chercher des précisions inutiles, être trop méticuleux".
    Tu es d'accord, donc, VanOo? N'est-ce pas?
    Et 800 fois merci, G (je viens d'apprendre qu'en France vous dites 800 pour dire beaucoup)
     

    Logospreference-1

    Senior Member
    français

    VanOo

    Senior Member
    Français - France
    Donc finasser = chercher des précisions inutiles, être trop méticuleux".
    Oui et non. Il s'agit de chercher des précisions, des détails dans le but de mettre l'autre en mauvaise position, en porte-à-faux.

    L'idée est que le policier cherche, grâce à des questions simples, à faire dire à l'accusée des détails pour la piéger. Et l'autre refuse en contournant la question.

    Je donne un exemple plus ou moins proche. Un policier interroge un jeune dealer. Il lui demande s'il fume de la drogue. Le jeune répond que oui. Le policier demande combien de fois par jour. L'autre répond une somme. Le policier estime un coût approximatif, l'autre acquiesce vaguement. Et finalement, le policier lui dit "Cela te coûte X par jour, donc tant par mois. Sans boulot, comment payes-tu ?"; ainsi l'accusé doit avouer qu'il vend de la drogue pour payer sa consommation.
    Dans mon exemple, le jeune a l'impression le policier pinaille, que les détails n'ont pas d'importance. En fait, il finasse.
     
    < Previous | Next >
    Top