Fréq. abs. littér.

bloomiegirl

Senior Member
US English
#1
This is something I found at the end of the TLFi entry; for instance, for week-end, the TLFi entry says "Fréq. abs. littér.: 29." Can someone tell me what it means? (There must be an explanation of the abbreviations used in the TLFi, but I don't know where to find it.)

Merci d'avance! :)
 
  • Donaldos

    Senior Member
    French - France
    #6
    La fréquence absolue indique simplement le nombre total d'occurrences d'un terme donné dans un corpus de référence. Je suppose que dans le cas du Trésor, les auteurs ont constitué leur propre corpus.
     
    néerlandais
    #8
    Je me pose des questions sur la pertinence du corpus du Trésor. Comme on a pu lire la Fréq. abs. littér. d'un mot tel que week-end s'élève à 29 alors que la Fréq. abs. littér. de maraudeur s'élève à 110. Comprenne qui peut.
     

    Mauricet

    Senior Member
    French - France
    #9
    Comprenne qui peut.
    C'est que la langue française ne date pas de 1926 ... En divisant la Fréq. abs. littér. par l'âge du mot, on devrait obtenir un chiffre représentant mieux la fréquence moyenne d'usage littéraire (si dans le corpus les différentes époques sont en quantités égales). Ça donne 29/87 pour week-end, 110/334 pour maraudeur, soit à peu près 0,3 occurrence/an pour chacun ...
     

    Coquecigrue

    Senior Member
    French (France)
    #10
    Ces indications statistiques ne concernent que le corpus initial du TLF, soit des textes littéraires en français écrits entre 1789 et 1964.

    On peut lire dans la préface originale (http://www.atilf.fr/IMG/pdf/La_Preface_originale_du_TLF.pdf) :


    "Le présent Dictionnaire des fréquences ne concerne que les textes littéraires du XIXe et du XXe siècle (exactement entre 1789 et 1964)."

    Et plus loin:

    "Les informations publiées sous la rubrique Statistique donnent donc, pour l'emploi des mots figurant dans nos textes littéraires, la fréquence absolue dans les deux siècles (sur un total de 70 317 234 occurrences), puis, s'il y a lieu, demi-siècle par demi-siècle, la fréquence relative par rapport à la fréquence absolue rapportée à 100 000 000 d'occurrences. L'absence de cette rubrique dans un article signifie que ce mot ne figure pas dans nos textes littéraires et a été introduit dans la nomenclature d'après d'autres sources ou critères : ce renseignement négatif ne sera pas le moins intéressant pour le lecteur averti."

    Ce qui n'est pas ultra clair, mais bon...
    Il semble que le corpus du XIXe englobe les textes de 1789 à 1880 et celui du XXe de 1881 à 1964.

    Le TLF contient des exemples postérieurs à 1964 tirés de la presse mais pas de la littérature il me semble.


     
    Top