FR: Les examens sont gratuits - Ils le sont

< Previous | Next >

waar

New Member
english
on doit remplacer le nom ou pronom avec cod. j'ai lu cette question et sa reponse dans le livre mais je ne la comprends pas . <le >remplace quoi dans la phrase?
Q: les examens de santé sont gratuits en France.
R: Oui, ils le sont. (Attention, dans cette phrase, le pronom reprend toute l’idée « être gratuit ».)
 
  • snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    It can also replace a subject's attribute, which is the case here.

    "Je vois un avion" -> "Je le vois" = direct object
    "Je suis gentil" -> "Je le suis" = subject's attribute

    It depends on the main verb's type.
     

    waar

    New Member
    english
    It can also replace a subject's attribute, which is the case here.

    "Je vois un avion" -> "Je le vois" = direct object
    "Je suis gentil" -> "Je le suis" = subject's attribute

    It depends on the main verb's type.
    thanks a lot I have understood. but I can't find anywhere this rule.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    I guess there have been discussions already on that matter, which requires some attention, as "le" does not really stand for the attribute, but more for the idea behind it. Thus the pronoun does not necessarily agree in gender and number with the attribute.
    Je (a girl) suis gentille ==> je le suis and not je la suis.
    Nous (girls) sommes gentilles ==> nous le sommes and not nous les sommes.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    thanks a lot I have understood. but I can't find anywhere this rule.
    Extraits du Bon Usage de Grevisse :) (en vert, ce qu'a dit Bezoard et ce que signifie "le pronom reprend toute l’idée" ) :
    Les formes conjointes attributs du sujet.
    a)
    Pour représenter soit un nom précédé de l'article défini ou d'un déterminant démonstratif, possessif ou interrogatif, soit un nom propre sans déterminant, la langue écrite emploie comme pronoms attributs le, la, les, en accord avec ce nom:
    L'antécédent est un masc. sing: Elle donnait le bras à son mari, qui ne L'était que depuis quinze jours (STENDHAL). (…) L'antécédent est un fém. ou un plur.: Je passe ici pour votre maîtresse, [...] mais je ne LA suis point (HUGO)
    b) Pour représenter soit un adjectif, soit un nom construit sans déterminant ou avec un autre déterminant que l'article défini, le démonstratif et le possessif, on emploie comme pronom attribut le, neutre, équivalant à cela.
    Ma sœur est une enfant, - et je ne LE suis plus (MUSSET) Une femme compatissante et qui ose LE paraître (R. ROLLAND) p. 24). - J'étais mère et je ne LE suis plus (MAUROIS, Ariel, II, 4). (…) La variation du pronom est anormale aujourd'hui : J'étais folle. Je ne LA suis plus (BOURGET)
    c) On emploie aussi le pour remplacer un adverbe ou un syntagme prépositionnel traités comme des attributs. Suis-je trop tôt? Vous ne L'êtes jamais. - Êtes-vous d'accord ou ne L'êtes-vous pas? (On dira plus souvent:... ou non?)
    d) Le participe passé avec être peut être assimilé à un attribut: Cela va de soi quand le participe, construit sans complément d’agent et marquant le résultat plutôt que l'action, est assimilable à un adjectif : Vous êtes étonné? / - On LE serait à moins (STENDHAL). - Mariée comme je L'étais [à un mari qui lui était devenu étranger)... (France) - Cela s'applique aussi lorsque être est l'auxiliaire du passif: Vers la fin du XVIII' s., la Science fut aussi profondément divisée par l'apparition de Mesmer que l'Art LE fut par celle de Gluck (BALZAC). - Je commence à t'adorer comme tu mérites de L'être (STENDHAL) […]
    Dans les ex. reproduits ci-dessus, le représente le participe qui a été exprimé auparavant. Or il est fréquent que le ayant valeur de participe reprenne un verbe à la voix active. Cela a été vivement critiqué par Littré, qui parle de « règle absolue ». Mais, comme nous l'avons dit ailleurs (...), le pronom neutre ne représente pas exactement son antécédent, mais l'idée qui y est incluse; il convient cependant de veiller à la clarté. En tout cas, la construction incriminée a, tant chez les auteurs classiques que chez les modernes, quantité d'excellents répondants: Les immeubles à recouvrer par l'effet de la réduction, LE seront sans charge de dettes ou hypothèques (Code civil, art. 929). - Que je vous plains! Murmurai-je. / - C'est mon frère, plus que moi, qui mérite de L'être (ESTAUNIÉ). - Notre rôle n'est pas de justifier la misère aussi longtemps que la misère peut L'être (BERNANOS). - Qui peut se vanter d'aimer Dieu autant qu'il demande de L'être? (CLAUDEL- En ne la traitant pas comme elle mérite de L'être (MAURIAC- Pour sauver ce qui peut L'être (DUHAMEL, Paroles de médecin, p. 13). - Cela permet de ne pas punir ce qui ne doit pas L'être (MONTHERL.)
    on doit remplacer le nom ou pronom avec cod.
    Il y a un problème dans l'énoncé de l'exercice. « Remplacer le nom ou le pronom par... » , mais à priori pas par un COD.
    La question devrait d'ailleurs être Q : Les examens de santé sont-ils gratuits en France [pour les assurés sociaux ] ? ;)
     

    xwolfi

    Member
    French
    Not sure it helps but the way I learned at school as a kid in France, to understand the rule and "detect" the COD, is to just ask "what".:
    "les examens de santé sont gratuits en France." => the health exams are "what" ? "free!". If you can't replace something by "what" to turn it into a question, this "something" won't be a COD...

    So hum, ok we were 8 years old, and it's like a native trick so might make no sense to you, but that's how I always did ahah
     
    < Previous | Next >
    Top