FR: présent historique/littéraire/de narration - historical/literary/narrative present

< Previous | Next >

sensa

Senior Member
English, Canada
qu'est-ce que c'est "présent littéraire"?

I am learning about the various uses for the present tense, this is number 7:

Comme présent littéraire dans une narration au passé pour rendre l'action plus vivante.

What does this mean?

merci

Moderator note: Multiple threads have been merged to create this one. This thread is about the historical present in French. If you're wondering how to translate it to English or its possible uses in English, please have a look at EN: historical/literary present - présent historique/de narration.
 
Last edited by a moderator:
  • Thomas1

    Senior Member
    polszczyzna warszawska
    I think it's the application of a present tense to recount past events to make them more vivid.
    As in:
    Then she asked us if we knew like every episode and we were both like "Uh, yeah!" and she asks us what tape she should submit for the Emmys and then she goes "And keep in mind, this is for comedy" and I was like "Yeah, I know, that's the problem."
    Source [my emphasis]
    Tom
     

    ascoltate

    Senior Member
    U.S.A. & Canada, English
    In English, we call it the "historical present"
    It's when you use the present tense to talk about something in the past. It's more common in French, but we do it in English too--
    "So I'm walking down the street, and I see this guy come up to this lady and grab her purse--in broad daylight! And I'm like, what should I do, should I call the police..."
     

    Arrius

    Senior Member
    English, UK
    Example: C'est â ce moment que j'entrai...Un vrai coup de théâtre! La petite pousse un cri, le gros livre tombe, les canaris, les mouches se réveillent, la pendule sonne.
    Comme présent littéraire dans une narration au passé pour rendre l'action plus vivante.
    As a literary present in a narrative in the past to render the action more vivid. (We do the same in English sometimes).
     

    jayde

    New Member
    USA, English
    In English, one writes using the present tense when describing an argument or, in general, some aspect of a written work (I think the term is literary present tense) e.g. "Rousseau argues" .... or "Rousseau writes ...." thus using the present, even though the author is long dead.

    In French, would the equivalent have to be in the past tense or in present tense?

    Merci beaucoup
     
    Last edited by a moderator:

    Avignonais

    Senior Member
    USA
    USA, Anglophone
    I know what is known as "historical present" exists in French as well. I believe it is the same thing as literary present.
     

    -[taki_paki]*

    Member
    English/Urdu
    Bonjour! I am working on a seminar for class, so I was wondering.. if I were to maintain the literary present, would I use imparfait?
    For instance, if I were to say, "while walking across the desert, he encountered a flower with three petals. He asked her if she had seen men" would it be this in French:

    En traversant le désert, le petit prince rencontrait une fleur à trois pétales. Il la demandait si elle avait vu des hommes.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    No, the literary present is the same as… the present tense…

    En traversant le désert, le petit prince rencontre (literary present) une fleur à trois pétales. Il lui demande (literary present) si elle a vu des hommes.
     

    -[taki_paki]*

    Member
    English/Urdu
    I'm trying to say, that he meets a flower in the desert. In order to say that, I would use the present tense to maintain the literary present??
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    -[taki_paki]*;4215092 said:
    I'm trying to say, that he meets a flower in the desert. In order to say that, I would use the present tense to maintain the literary present??
    :thumbsup: Exactly! In other words, if you want to use the literary present, use the present tense; if not, use the regular past tenses.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    -[taki_paki]*;4215109 said:
    THANK YOU. =) That was confusing. Was gracelandmansion retelling the story... as in, describing it in the past?
    Yes, that's it.

    Anyway, please note that the past tenses (imparfait, passé simple & passé composé) become a present, but the past perfect becomes a passé composé when using the literary present…

    En traversant le désert, le petit prince rencontre (present) une fleur à trois pétales. Il lui demande (present) si elle a vu (passé composé) des hommes.
     

    -[taki_paki]*

    Member
    English/Urdu
    So, in literature the past tenses are actually present tenses?

    And, if
    ... the past perfect becomes a passé composé when using the literary present…

    En traversant le désert, le petit prince rencontre (present) une fleur à trois pétales. Il lui demande (present) si elle a vu (passé composé) des hommes.
    wouldn't "si elle a vu" be "si elle avait vu" b/c we're using plus que parfait?? Maybe i'm just mixing myself up...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    -[taki_paki]*;4215237 said:
    So, in literature the past tenses are actually present tenses?

    wouldn't "si elle a vu" be "si elle avait vu" b/c we're using plus que parfait?? Maybe i'm just mixing myself up...
    You got mixed up. The English past tenses are also past tenses in literary French as in:

    En traversant le désert, le petit prince rencontra (passé simple) une fleur à trois pétales. Il lui demanda (passé simple) si elle avait vu (plus-que-parfait) des hommes.

    However, there is a special “mode” named “literary present” that can also be used to tell a past story and whose goal is to make the story more living and current.

    En traversant le désert, le petit prince rencontre (present) une fleur à trois pétales. Il lui demande (present) si elle a vu (passé composé) des hommes.
     

    -[taki_paki]*

    Member
    English/Urdu
    Okay. I think i got it. =) There are two ways of telling stories. If I want to maintain the literary PRESENT, then I would use present, passe compose etc. If I wanted to use the past tenses, I would use passe simple as my "present", PQP as my "passe compose" etc. Right?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    -[taki_paki]*;4215295 said:
    Okay. I think i got it. =) There are two ways of telling stories. If I want to maintain the literary PRESENT, then I would use present, passe compose etc. If I wanted to use the past tenses, I would use passe simple as my "present", PQP as my "passe compose" etc. Right?
    That's correct. :)
     

    lavieenrose

    Member
    English - UK
    Bonjour,

    I have been for ever confused about the use of the present tense in French to express A past action, I understand how it works and can translate it when used within a sentance, However I would really like to use it in my work. However I have looked in countless grammar books, online and here in the forums. But I cannot find an eplanation of when it is appropriate to use this, does this mean that it is a personal choice or are there particular grammar rulles to follow when employing it? All suggestions and Input would be hugely appreciated.
    Many thanks

    merci d'avance
     
    Last edited by a moderator:

    jann

    co-mod'
    English - USA
    I am not a native French speaker, but I believe the historic present or présent de narration is indeed a stylistic choice, and one which can be used to "lighten" the telling of a story. As for grammar rules to follow, you must respect the concordance des temps, but there is nothing unusual there. :)

    […]

    There are also some potentially useful references in this bibliography, if you have library access and can request the works.
     
    Last edited by a moderator:

    Outsider

    Senior Member
    Portuguese (Portugal)
    I agree that it's a stylistic choice. It seems to make a past event more vivid. It can also sound more "professional"/impersonal--it's popular with historians and journalists, for example when giving a short summary of someone's life story.
     

    Kir88

    Senior Member
    english, usa
    I have noticed that some narratives in French about the past are in the present tense. Why is this? I can see that it would be tedious to continually repeat the auxiliary verbs, but why not use the passé simple? The present tense doesn't translate to the past.

    Thank you.
     

    Outsider

    Senior Member
    Portuguese (Portugal)
    I have noticed that some narratives in French about the past are in the present tense. Why is this? I can see that it would be tedious to continually repeat the auxiliary verbs, but why not use the passé simple? The present tense doesn't translate to the past.
    Actually, the present tense can refer to the past even in English. However, this stylistic device is seldom used in English. In French, on the contrary, it is very common. It adds a greater immediacy to the narrative, as though one were reliving it. :)

    The grammatical term for this is présent historique. There may be a few threads about it in the forum already.
     

    itka

    Senior Member
    français
    I can see that it would be tedious to continually repeat the auxiliary verbs,
    No, don't think it's tedious to use and repeat the auxiliary. Most of the narratives do it and that's the most natural way of telling a story in french.
    The function of the historic present is something else, very well explained here.
    but why not use the passé simple ?
    That's not possible when speaking ! It would sound archaic ! Do you think somebody can change the language as he wants to do ? :D
    Anyway, the passé simple would not give the same feelings as the historic present does...
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Une petite expérience toute simple :
    1) écrire un récit (d'une certaine longueur) au présent de narration
    2) en faire un copier/coller
    3) modifier les désinences de façon à ce que les verbes soient au passé (passé simple et imparfait)
    4) lire les 2 textes et se demander lequel on préfère.
    (en ce qui me concerne, "il n'y a pas photo"...)
     

    Angle O'Phial

    Senior Member
    USA English
    Conclusions quant au présent historique en anglais ? Il faut lire le fil que j'ai indiqué (il y a un lien) mais en gros le présent historique existe aussi en anglais mais est beaucoup beaucoup moins fréquent qu'en français. Pour moi, si un texte dépasse à peu près un paragraphe, le présent historique devient lourd et affecté en anglais. En plus, il passe mieux s'il y a un lien avec le présent réel, càd, une histoire qui commence dans le passé pour se terminer au présent. Encore une fois, voir ce fil pour bcp plus de détails et d'exemples aussi bien que d'autres avis que le mien.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    merci Angle O'Phial !
    Je pourrais reprendre à mon compte, à propos du présent de narration français, ce qui est dit au sujet de son "homologue" anglais dans ce fil...
    Je trouve que ce temps devient vite monotone. Je pense cependant qu'il peut s'imposer pour un récit au style direct car nous l'employons souvent spontanément dans nos récits oraux ("j'arrive au croisement, le feu passe à l'orange, j'hésite un quart de seconde et...")
    C'est, en fait, le récit au passé qui me semble le plus vivant : je trouve que l'emploi de l'imparfait et du passé simple donne du relief aux actions : la soudaineté et la brièveté de l'action exprimée au PS se trouvent renforcées par la durée qu'a exprimée l'imparfait qui précédait...
     

    itka

    Senior Member
    français
    Je ne suis pas sûre que ce présent historique soit beaucoup plus fréquent en français qu'en anglais... sauf oralement.
    Tu as raison janpol, dans un récit oral, on l'utilise beaucoup, mais par écrit... je n'ai pas l'impression. Il faudrait faire des statistiques ! Dans une narration écrite, c'est évidemment le passé simple qui reste le plus "adapté".
     

    Angle O'Phial

    Senior Member
    USA English
    À titre d'exemple, je lis souvent des livres d'enfants français à ma fille, avec traduction quasi-simultanée (page par page) en anglais. Pas mal des livres sont écrits au présent en français, mais je dois presque toujours les traduire dans le passé quand on passe en anglais.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Oui, mais tu dis bien qu'il s'agit de littérature enfantine... C'est peut-être un légèrement différent.
    D'autre part, cela m'étonne quand même un peu, car le passé simple est très employé dans les contes de fée par exemple. Il fait un peu partie de la "féerie" je suppose...
     

    Grop

    Senior Member
    français
    D'autre part, cela m'étonne quand même un peu, car le passé simple est très employé dans les contes de fée par exemple. Il fait un peu partie de la "féerie" je suppose...
    Les contes de fée sont sans doute faits pour être lus à des enfants par des adultes. La littérature enfantine s'adresse aussi aux enfants qui commencent à lire.

    Ce fil parle de l'usage du passé simple. Et en effet, si on improvise une histoire commençant par Il était une fois*, le passé simple vient assez naturellement (jusqu'à ce qu'on lutte pour éviter les verbes irréguliers ;)).

    * (Cette formule est donc magique :)).
     
    Last edited:

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Faire la chasse aux verbes au passé simple quand il s'agit de verbes irréguliers (3è groupe, donc, et peut-être même 2è) ?... Je ne pense pas que ce soit impératif : j'ai entendu, un jour, la fille d'amis (âgée alors de 4 ou 5 ans) répéter à sa façon les histoires que ses parents lui racontaient le soir avant qu'elle ne s'endorme / (s'endormît !). C'était très drôle : "la princesse s'endorma, le chevalier finissa par arriver... il coura"...
    Elle rangeait d'autorité tous les verbes dans le 1er groupe mais elle avait compris intuitivement le rôle du passé simple qu'elle abandonnait pour l'imparfait quand c'était nécessaire et, ça, c'est une sacrée découverte...
    Elle avait tout le temps de corriger ses barbarismes en allant en classe, ses parents commençaient d'ailleurs déjà à le faire à doses homéopathiques...
    Les verbes du 3è groupe sont casse-pieds mais presque tous les verbes incontournables s'y trouvent et il ne doit pas être facile de raconter une histoire en utilisant seulement des verbes du 1er groupe...
     

    Angle O'Phial

    Senior Member
    USA English
    Est-ce que conter au présent est plus répandu dans la littérature enfantine, càd livres faits pour être lus aux enfants (il y a une expression pour ça ?) que dans la littérature adulte ? Mettons à part les contes de fée qui viennent d'une autre époque ou au moins imite le style ancien. Il faut dire que j'ai pour le moment une perspective assez de travers sur la littérature car je ne lis quasi que des bouquins d'enfant et en plus je dois le faire dans les deux langues...
     
    Last edited:

    itka

    Senior Member
    français
    Je ne saurais te dire...
    Pour moi, le présent historique ne sert qu'à petites doses, à donner un coup d'accélérateur dans un récit, à le faire vivre en direct... mais pour que ça marche, il faut l'employer avec la plus grande modération.

    Un récit entier au présent historique, ce serait épuisant !
    ...mais ça existe sûrement. Sous la plume de Céline par exemple, je pense qu'on doit en trouver des kilomètres. Mais enfin, le style de Céline n'est pas le plus reposant. C'est une fantastique création, mais on ne supporterait guère que tous les auteurs se mettent à écrire de la sorte...

    Ah oui, ceux qui le font assez souvent - me semble-t-il - sont les auteurs de "polars", de romans policiers. Là où les actions se succèdent rapidement, où il y a peu de commentaires, de descriptions.

    Et sinon, le présent historique, je crois que c'est surtout oralement qu'on le rencontre...

    Tout cela doit être pris avec les plus grandes précautions. Ce n'est que mon ressenti. Je n'ai pas étudié cette question et encore moins fait de statistiques, donc je peux parfaitement me tromper du tout au tout ! :p
     

    acemach

    Member
    Malaysia - English & Mandarin
    Salut à tous:

    J'ai noté qu'en français, le présent est souvent utilisé pour décrire les événements qui ont eu lieu dans le passé.

    Une exemple:
    René Lévesque grandit à New Carlisle, un petit village à majorité anglophone et bourgeoise comptant à l'époque près de 1000 habitants[1] situé dans le comté de Bonaventure en Gaspésie -- même si officiellement il naît le 24 août 1922 à l'hôpital de Campbellton au Nouveau-Brunswick, l'hôpital le plus proche de la région à l'époque.
    En anglais, en traduisant les 2 phrases, on dirait:
    1) Réné Lévesque grew up in New Carlisle.
    2) He was born on the 24th of August 1922.

    Cependant, on m'a appris que le temps préféré pour parler du passé est le passé composé. Donc, serait-il faux d'écrire dans ce contexte:
    1) Réné Lévesque a grandi/avait grandi à New Carlisle.
    2) Il est né/était né le 24 août 1922.

    Où est le seuil où on doit commencer d'utiliser le présént au lieu du passé composé?

    Merci d'avance,
    Ace
     

    Jet Lewis

    Senior Member
    French (Belgium)
    Tout d'abord, dans cette phrase "grandit" n'est pas un présent, mais un passé simple, pour le verbe grandir, à la 3 personne du singulier, les formes du présent et passé simple sont identiques.

    Ensuite, pour naître j'éviterai d'utiliser le présent, un passé composé voire un passé simple feraient l'affaire.

    Dans ta phrase le plus-que parfait n'est pas nécessaire, je te conseille donc d'utiliser soit le passé composé soit le passé simple (plus formel).

    Donc:
    Il a grandi/ Il grandit
    Il est né/Il naquit
     

    acemach

    Member
    Malaysia - English & Mandarin
    Merci à Jet Lewis pour ton aide.

    Quand même, je trouve que l'emploi du présent est très répandu dans le récit des evenements passés. Voici d'autres exemples (sur René Lévesque aussi):

    Sa mère est Diane Dionne-Pineault, descendante d'une lignée des seigneurs de Tilly, et son père est Dominic Lévesque, un avocat de la région de Gaspé. Il est l'aîné d'une famille de quatre enfants. Il a deux frères.
    Après ses études classiques, il entreprend des études de droit à l'Université Laval, mais quitte en 1943 avant d'avoir terminé. Blaguant à propos de son assiduité en classe durant cette période, il affirme, quelques années plus tard, qu'il passait plus de temps à jouer au poker qu'à assister à ses cours.
    Il faut noter que René Lévesque est mort, et que les extraits en haut était écrits après sa mort (Je les ai pris de Wikipédia.). Alors, pourquoi utilise-on le présent ici? Ces emplois sont-ils faux?

    Ace
     
    Last edited:

    Emeté

    Senior Member
    Spanish - Spain
    Pourquoi devraient-ils etre faux ? On m'a appris qu'en français, le présent "historique" (c'est-à-dire, qui raconte des faits dans le passé) est assez commun, donc ce n'est pas très difficile de trouver des textes qui aient ce temps verbal, et beaucoup plus s'il s'agit d'un texte biographique.
     

    Jet Lewis

    Senior Member
    French (Belgium)
    En effet je n'avais pas remarqué le présent de narration. Avec une seule phrase, je n'avais pas pu saisir le contexte. Maintenant que tu m'as montré d'autres exemples, ça me revient. :)
    En revanche je n'ai jamais dit que c'était faux mais déconseillé, Emeté.

    Je m'explique:

    Ce présent de narration est employé dans les récits pour donner un relief particulier à un fait en le rendant plus présent à l'esprit du lecteur ou de l'auditeur. (source: Wiki)

    Comme indiqué, ce temps n'est employé que dans les récits, il serait donc assez maladroit de l'utiliser dans une conversation. :)

    Enfin, comme je l'ai écrit plus haut il est tout à fait remplaçable par le passé simple ou le passé composé.
     

    mroth

    Senior Member
    U.S.A english
    Salut,

    Je suis en train d'écrire une composition sur la deuxième guerre mondiale. En racontant l'histoire, cependant, vaut-il mieux employer le présent ou le passé composé?

    Par exemple:

    La deuxième guerre mondiale épuise la France et l’Europe entière. Il faudra du temps pour que la France puisse se reconstruire

    ou

    La deuxième guerre mondiale a épuisé la France....Il fallait du temps pour que la France puisse se reconstruire...

    Y a-t-il une différence subtile entre ces deux phrases?

    Merci
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Le présent de narration redonne vie aux évènements.
    (La deuxième guerre mondiale a épuisé la France....Il fallait du temps pour que la France puisse se reconstruire...
    il fallait = il a fallu" ou, mieux, le "futur dans le passé" "il faudrait" puisqu'il y a un futur simple dans la 1ère phrase)
     

    ar re yaouank

    Member
    French
    A difference should at the outset be made between narratives and other types of texts . In the realm of literature, tenses and time are two distinct things.
    AS to narratives:
    I agree on the stylistic effects that an author means to give off by using tenses and aspects...
    There are great(post) modern English-speaking writers who usually choose present as the main tense for their stories :
    JM COETZEE or MARGARET ATWOOD .
    Some Victorian sages like G. ELIOT even made use of present to comment upon events in the story.
    In France, the Nouveau Roman also introduced or bolstered this new kind of narration .
    The principle of verisimilitude and aspects are paramount in narratives.
    Preterite just like passé simple creates an illusion of past events ,which are cut off from the 'time' of utterance.
    Le présent historique also called présent aoristique blur landmarks : the reader is not sure whether events happen at the time of utterance or are -just like preterite- distant from it. The impression of an out-of -the -time story sinks into the reader's heart. We are at a loss.
    Just keep in mind that tenses are simply literary artefacts ...
     

    jann

    co-mod'
    English - USA
    Je suis en train d'écrire une composition sur la deuxième guerre mondiale. En racontant l'histoire, cependant, vaut-il mieux employer le présent ou le passé composé?
    In your particular case, I assume you are writing this composition for a French class. Depending on the level and purpose of the class, this assignment may be intended in part to help students practice writing in the past tense. I would therefore advise you to ask your instructor what he or she prefers. That said, we have have merged your question into an existing thread on the historic present, so you may find it helpful to read back through some of the previous posts. :)

    Jann
    member and moderator
     

    kmoua809

    Member
    English - American
    Bonjour, je suis un peu perdu.

    My french textbook reads:"Quand le Mali devient indépendant en 1960, le gouvernement malien oblige Seydou Keïta à fermer son studio."

    Why is this not in the past tense, because I am assuming that it says, "When Mali became independant in 1960, the Malin government forced Seydou Keïta to close his studio."
     
    < Previous | Next >
    Top