FR: Tombe le loup !

avago

Senior Member
English (Australian)
Bonjour à tous. I have a French game (Au secours! Voilà le loup!) The goal is to not be eaten by the advancing wolf. Various obstacles might obstruct his progress if you're lucky. Turning over one tile allows you to delay him by dropping him into a hole. It reads : Tombe le loup! So tomber is used (unusually I think) transitively. I understand the game and instructions but am curious about this transitive use of tomber. I see in familiar usage this can occur with tomber la chemise, to remove a shirt. So would this be like saying: Drop the wolf! ?
 
  • Yendred

    Senior Member
    Français - France
    Tombe le loup! So tomber is used (unusually I think) transitively
    It's a shortcut and it's not theoritically correct, but it's clear it means "fais tomber le loup" (make the wolf fall).

    Officially, the only transitive meanings of tomber are popular meanings:
    - to take off (something, esp. a piece of clothing): e.g. tomber la veste, tomber la chemise
    - to seduce (someone): e.g. tomber une fille
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Le verbe transitif à l'impératif semble grammaticalement impossible — à moins que le loup soit un masque ;)

    Je vois deux possibilités :
    - "Et tombe le loup !" ou "Voilà que tombe le loup !" (exclamatif)
    - " Tombe, (le) loup !" (impératif s'adressant effectivement au loup)

    A quel moment du jeu dit-on ça ?
     

    avago

    Senior Member
    English (Australian)
    Thank you everyone. Some helpful replies here. I'm so appreciative of this forum! I think your two options are excellent for the context OLN. Pour répondre à votre question : Les loups avancent vers les joueurs (qui risquent d'être mangés). Les joueurs piochent des cartes (d'instructions) pour avancer ou faire reculer leur loup. Si on retourne cette carte (Tombe le loup), le loup n'avance pas pendant 2 tours ( le temps de remonter et de sortir du trou qui s'ouvre dans le chemin). D'autres cartes sont exprimés de même façon : Secoue le loup et Retourne le loup .. avec des conséquences variées.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Given the clear imperative context, Tombe le loup is inappropriate – only Fais tomber le loup would make sense, as written in the description of the game:

    Gare au loup ! Il arrive et il semble bien décidé à vous attraper. Heureusement, son parcours est semé d'embûches... Chaque pas est périlleux. Il faudra le faire reculer, le retourner, le secouer ou le faire tomber au fond d'un trou. Ce pauvre loup arrivera-t-il jusqu'à vous ? Un jeu de parcours mêlant chance et stratégie, où l'on n'est jamais au bout de ses surprises.
     

    avago

    Senior Member
    English (Australian)
    That may be the description Maître Capello and it is the kind of clarification I'm seeking, so Thank you. However ... I assure you I'm quoting directly from the game itself which does have a Paris address. So rightly or wrongly it seems to reflect some level of French usage. I'll certainly inform students it's non-standard and not to be copied.
     
    Last edited by a moderator:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Rather than “inappropriate,” I should have written “inconsistent.” The grammar of the phrase is indeed not incorrect per se. As pointed out by JCK, it could mean Que tombe le loup. However, (1) this turn of phrase without the leading que is literary, and (2) it would make the labeling of this card inconsistent with the labeling of the other cards, which display an imperative: Choisis ton loup, Retourne le loup, Secoue le loup
     

    avago

    Senior Member
    English (Australian)
    I found it puzzling usage. It's helpful to hear from native speakers though. Thanks all for registering your thoughts so I can edge closer to forming a more reliable mental map of what works and what's less acceptable.
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    Même si je suis plutôt d'accord avec l'interprétation "exclamatif" ou "impératif", ne pourrait-on simplement y voir une affirmative avec inversion du sujet afin de se calquer sur la formulation des autres cartes relevée par MC ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    ne pourrait-on simplement y voir une affirmative avec inversion du sujet afin de se calquer sur la formulation des autres cartes relevée par MC ?
    Les autres cartes ont clairement un impératif ; il ne peut s'agir d'affirmatives. Par ailleurs, cette inversion serait très littéraire, même poétique, et ne conviendrait guère à un jeu destiné à des enfants.
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    J'entends et comprends l'argument mais, d'un autre côté, je ne parierais pas sur le fait qu'il n'existe pas de comptine enfantine pratiquant ce type d'inversion ;-) Par ailleurs, je ne dis aucunement que les autres sont affirmatives : simplement que celle-ci pourrait, dans sa construction, vouloir se calquer sur celles-là.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    [Je dis] simplement que celle-ci pourrait, dans sa construction, vouloir se calquer sur celles-là.
    Si c'était un calque, ce ne serait pas un tour valide étant donné que tomber n'est pas transitif (hormis dans certains tours particuliers comme déjà relevé par Yendred), contrairement aux verbes des autres cartes (choisir, retourner, secouer, etc.).

    On ne peut mettre sur un pied d'égalité le tour <impératif> <COD> (comme Choisis le loup) et le tour littéraire avec sujet inversé <COD> <sujet> (comme Tombe le loup pour dire Le loup tombe). Dans les deux cas on a certes un verbe suivi d'un article et d'un nom, mais le second ne peut être un calque du premier étant donné que la construction est totalement différente, choisir étant transitif et tomber intransitif.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Ca semble d'autant plus impardonnable que le jeu est destiné à des enfants. Est-ce une création francophone ?
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    Argh ! Nous ne nous comprenons pas quant à l'utilisation du mot "calque". Je parle d'un calque au sens "phonétique" ou de "présentation", pas d'un calque grammatical. Juste un truc qui plairait à l'oreille de l'enfant qui joue.
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    J'ai trouvé (enfin) un exemple où il n'y a pas de notion d'impératif, mais une simple constatation:
    "Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà,
    Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,"
    [Barbara]
     

    Yendred

    Senior Member
    Français - France
    "Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà,
    Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,"
    [Barbara]
    Ça me fait aussi penser au subjonctif "Vienne la nuit, sonne l'heure" d'Apollinaire, mais on tombe (sic) dans la surinterprétation pour ce pauvre jeu pour enfants !
     

    avago

    Senior Member
    English (Australian)
    Un truc qui plairait à l'oreille d'un enfant. .. I acknowledge I'm an outsider to this language, so less qualified to comment, but Olivier's comment #18 appears to match what I know (and enjoy) about children's storytellers. #19 is also interesting.. songwriting, like poetry, uses language in particular ways.All the discussions have been good to hear.
     
    Top