FR: Y a quelqu'un qui a penser

  • vidar

    Member
    English - England
    D'acc c'est les sous-titres d'une vidéo - je pensais qu'ils avaient tort, mais quand j'ai fait un google de 'qui a penser' il y avait 228,000 resultats, donc je mets la question ici pour faire sûr. Merci.
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    Suggestion (temps à ajuster selon le contexte) :

    Quelqu'un aura-t-il pensé à symboliser les sacs par des cauris ?

    NB. J'ignorais le terme "cauri" en français. Il est attesté, bien référencé et bien défini. Merci de m'avoir appris un nouveau mot !
     

    olivier68

    Senior Member
    French Paris France
    D'acc c'est les sous-titres d'une vidéo - je pensais qu'ils avaient tort, mais quand j'ai fait un google de 'qui a penser' il y avait 228,000 resultats, donc je mets la question ici pour faire sûr. Merci.
    Et bien… il y a (au moins) 228000 erreurs sur Google ;-(
     

    Yendred

    Senior Member
    Français - France
    L'emploi d'un participe passé là où il faudrait employer un infinitif, ou l'inverse, est une faute malheureusement tellement commune, qu'on la rencontre partout, même chez les francophones natifs.
    C'est pourtant une erreur qu'il est très facile d'éviter, en remplaçant le verbe du 1er groupe (dans l'exemple penser ou symboliser) par n'importe quel verbe du 2è ou 3è groupe :
    il a pensé :arrow: il a fini/mordu :tick:et pas il a finir/mordre :cross:
    il a pensé à symboliser :arrow: il a pensé à choisir/étendre :tick:
    et pas il a pensé à choisi/étendu :cross:

    Les formes erronées avec un verbe du 2è ou 3è groupe sonnent totalement faux pour un francophone natif, ce qui permet d'identifier immédiatement l'erreur.

    Remarque annexe : devant un participe passé, on écrira toujours "a" sans accent, car c'est la conjugaison de l'auxiliaire avoir pour former le passé composé, alors que devant un infinitif, on écrira toujours "à" avec accent, car c'est dans ce cas une préposition qui introduit le groupe infinitif.
    Là aussi, il existe un moyen mnémotechnique très simple pour savoir si l'on doit écrire "a" sans accent ou "à" avec accent : remplacer a ou à par "avait", autre forme possible de l'auxiliaire avoir. Si ça marche, c'est "a" sans accent, et si ça ne marche pas, c'est "à" avec accent :
    il a pensé :arrow: il avait pensé :tick:: c'est correct, donc "a" sans accent.
    il a pensé à symboliser :arrow: il a pensé avait symboliser :cross:: ça ne veut rien dire, donc "à" avec accent.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top