gagner (prononciation)

friasc

Senior Member
Eng, Sp (USA)
Bonjour,

Je voulais savoir si le verbe "gagner" se prononce "gâgner" au Québec. Je viens d'entendre une émission à la radio où l'un des invités (qui, à en juger par sa voix, était assez âgé et parlait du reste avec un accent québécois très prononcé, roulant les r, etc.) prononçait ce mot avec un "a" postérieur très grave, presque comme "gââgner". Pourtant, selon le dictionnaire, ce mot se prononce avec un /a/ antérieur (pattes) plutôt qu'avec un /A/ postérieur (pâtes). Quelqu'un peut-il confirmer cette prononciation, ou est-ce moi qui ai mal entendu ?
 
  • pointvirgule

    Senior Member
    langue française
    Oui, le son [a] de gagner est typiquement plus fermé et plus long dans l'accent québécois. C'est plus prononcé chez certains que chez d'autres, selon la provenance régionale, l'âge, le niveau d'éducation, etc.

    J'ai-tu gââgné quèque chose pour avouère répond à question ? ;)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Ben t'as gââgné mon estime de québécouaise qui s'apprêtait à répond' à' question. :D

    Cela dit, on trouve les deux prononciations dans le CNRTL :
    [gɑ ɳe] et [gaɳe], (il) gagne [gɑ:ɳ] et [gaɳ].
    Timbre [ɑ] confirmé ds Fouché Prononc. 1959, p. 58, Grammont Prononc. 1958, p. 30, Ds Ac. 1694. Fér. Crit. t. 2, 1787, écrit gâgner.
    Et j'ai trouvé ce qui suit (je ne sais pas si le lien est accessible de partout) dans Revue historique de la Lorraine (France, 1859) :
    Aussi, et pour remplacer cette nasalité disparue, fait-on sentir encore dans gagner, non pas du tout le même a que dans accompagner, mais un a très-long et très-profond, comme s'il était marqué d'un puissant accent circonflexe (gâgner).
    On a donc peut-être conservé au Québec cette ancienne prononciation de la Lorraine.

    Mais moi, je ne roule pas les « r ».
     
    Last edited:

    wildan1

    Moderando ma non troppo (French-English, CC Mod)
    Je voulais savoir si le verbe "gagner" se prononce "gâgner" au Québec.
    Je pense qu'on peut généraliser ici, friasc ; la voyelle « a » non-fermée par une consonne suivante (p.e., patte) est souvent plus ouverte dans la bouche des francophones du Canada que ce qu'on entend chez les francophones d'Europe ( a / ɔ ). Il ne s'agit pas d'une particularité du seul mot gagner.

    sa/sɔ (ça)
    Je ne sais pa/p
    ɔ (pas)
    Canada/Canad
    ɔ (Canada)Vous trouverez une explication plus ample sur ce point ; notamment :
    En syllabe finale ouverte, la voyelle /a/ se réalise [ɔ] : /kanada/ « Canada » se réalise phonétiquement [kanadɔ], /sa/ « ça » se réalise [sɔ]...
     

    friasc

    Senior Member
    Eng, Sp (USA)
    Merci mes amis québécois. @Nicomon l'article que vous citez est très intéressant. Justement, je me demandais si cette prononciation s'appliquait aussi à tous les verbes terminant en -agner, comme stagner, accompagner (il doit y en avoir d'autres mais c'est tout ce qui me vient à l'esprit pour l'instant). A s'en tenir à votre théorie de la correspondance entre la prononciation québécoise moderne et la lorraine du XIXe siècle, on s'attendrait à ce que ce ne soit pas le cas. Alors qu'en est-il dans la belle province ? Stagne-t-on dans les embouteillages de l'autoroute 15, ou y stââgne-t-on ? Les Québécois mangent-ils de la lasagne ou de la lasââgne ?
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Ce que tu voulais écrire, Wildan, c'est « souvent plus fermée » pas « plus ouverte ».

    Cela dit, je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit dans cet article de Wikipedia. On ne peut pas généraliser.

    Oui, je prononce le « a » de gagner comme celui de pâte (ɑ - postérieur, sans diphtongue) plutôt que de patte (a - antérieur) mais je prononce le dernier « a » de Canada comme les deux premiers [kanada] ou bien légèrement postérieur [kanadɑ ]. Pas [kanadɔ].

    Faudrait pas confondre joual et français québécois/canadien. :rolleyes:

    Ajout : Je viens de voir ton dernier post, friasc. Alors je confirme qu'on stagne, qu'on accompagne et qu'on mange de la lasagne, avec un /a/ antérieur partout. ;)
     
    Last edited:

    wildan1

    Moderando ma non troppo (French-English, CC Mod)
    Ajout : Je viens de voir ton dernier post, friasc. Alors je confirme qu'on stagne, qu'on accompagne et qu'on mange de la lasagne, avec un /a/ antérieur partout. ;)
    Voilà la réponse que j'aurais dû donner à la question, Nico ; pour le reste il s'agit d'une autre différence--pas exactement celle-ci.

    (Pour l'autre point, évidemment qu'il y a des nuances de prononciation de part et d'autre de l'Atlantique. Je n'entends pas beaucoup de jeune Français faisant encore une distinction nette entre pâte et patte.)
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Voilà la réponse que j'aurais dû donner à la question, Nico ; pour le reste il s'agit d'une autre différence--pas exactement celle-ci.

    (Pour l'autre point, évidemment qu'il y a des nuances de prononciation de part et d'autre de l'Atlantique. Je n'entends pas beaucoup de jeune Français faisant encore une distinction nette entre pâte et patte.)
    Sans doute pas encore allé en Lorraine ni en Franche-Comté...
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Voilà la réponse que j'aurais dû donner à la question, Nico ; pour le reste il s'agit d'une autre différence--pas exactement celle-ci.
    Mais il n'y a pas de différence de prononciation (à ma connaissance) dans les mots stagne/accompagne/lasagne.

    Nos « a » ne sont pas fermés/postérieurs comme dans gagner.
    Mais oui, on fait une distinction ente pâte et patte. Je ne mange pas de pattes (à part peut-être dans le ragoût de pattes de cochon). :D
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top