golémiser

le_coutelas

New Member
English - England
I was watching a youtube of someones reaction to an incel (misogynist man who is unable to find a partner) and the incel says that modern women
'sont golémisées par la société'
I have googled this term and it seems to be used in far right and anti-vax rhetoric.
I think it implies easily following societal trends.
My best attempt is
they are turned into sheeple by society
(sheeple because of the far right connotations)
I am not sure about the meaning of this phrase so any help would be appreciated.
 
  • Aristide

    Senior Member
    france, french
    Le "golem" est un monstre dans les récits traditionnels juifs.
    Donc, golémiser signifie transformer en monstre.
    Et cette citation particulière signifie que la société actuelle transforme les femmes en monstres !
     

    ffred

    Senior Member
    French
    I think the idea behind golem is that it's an human-shaped object created by man, brought to life, and more importantly controlled by its creator towards some goal, a kind of frightening puppet. I think the idea is also close to the idea of "zombie", frightening creatures (dead people in fact) that are controlled by others, or Frankenstein too.
    So maybe zombify would be a good equivalent for golémiser (or you can also go for golemize) 🙂
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Jamais entendu.
    Ca semble effectivement être une transformation en monstre, en créature, si l'on en croit l'article Golem… ou l'homme augmenté malgré lui, une critique du roman Golem (lire aussi le reste) :
    En décidant de mettre la main sur son dossier médical, il va comprendre qu’il a servi de cobaye, qu’on lui a implanté sans le lui dire une électrode dans le cerveau qui décuple ses capacités de mémoire, qu’il a été «golemisé».
    ... mais sans perdre totalement son humanité ?

    J'ai trouvé aussi ce court extrait de la "revue bi-mestrielle de l'Ensemble théâtral de Gennevilliers" sur G*** Books :
    La Mort enfin, interprétée par le chorégraphe à la création, tient du squelette des danses macabres et d'un soldat golémisé.
    I think the idea is also close to the idea of "zombie", frightening creatures (dead people in fact) that are controlled by others, or Frankenstein too. So maybe zombify would be a good equivalent for golémiser
    Je vois que zombify signifie aussi "deprive of energy or vitality", ce qui rapproche du français zombie "Personne vidée de sa substance, sans volonté" (TLF) et "Personne qui a un air absent, qui est dépourvue de toute volonté" (Larousse) mais ne colle pas avec le personnage du roman Golem.
    Je pense qu'un zombie n'est pas "controlled" et si "golémiser" a été ajouté à zombifier reconnu par les dictionnaires, il doit y avoir une différence. :)
    Être artificiel à forme humaine que l'on dote momentanément de vie en fixant sur son front le texte d'un verset biblique.
    GOLEM : Définition de GOLEM
    Vision actuelle du golem d'après Wikipédia (Golem — Wikipédia) :
    Si certaines œuvres font clairement référence à la créature juive, la plupart des œuvres médiévales-fantastiques utilisent le mot golem pour désigner n’importe quelle créature humanoïde créée à partir de matière inerte par un magicien. Le plus souvent, il n’est plus question de tradition juive, de mots placés dans la bouche ou la tête de la créature, et celle-ci n’est plus forcément faite d’argile.
    Le mot golem n’est d’ailleurs plus toujours utilisé pour décrire ces créatures. Il est souvent question d’« élémentaux » (créature faite d’un élément) ou tout simplement de noms inventés par l’auteur. Néanmoins, on reconnaît toujours la notion de serviteur créé par l’homme, qui renvoie à la légende originelle.
    Qu'est-ce qui précisément fait dire dans la vidéo que les femmes modernes (et les personnes vaccinées contre la COVID ?) sont "golémisées" par la société ? Y voit-on une manipulation ou un placement en servitude ?
     

    le_coutelas

    New Member
    English - England
    Jamais entendu.
    Ca semble effectivement être une transformation en monstre, en créature, si l'on en croit l'article Golem… ou l'homme augmenté malgré lui, une critique du roman Golem (lire aussi le reste) :

    ... mais sans perdre totalement son humanité ?

    J'ai trouvé aussi ce court extrait de la "revue bi-mestrielle de l'Ensemble théâtral de Gennevilliers" sur G*** Books :


    Je vois que zombify signifie aussi "deprive of energy or vitality", ce qui rapproche du français zombie "Personne vidée de sa substance, sans volonté" (TLF) et "Personne qui a un air absent, qui est dépourvue de toute volonté" (Larousse) mais ne colle pas avec le personnage du roman Golem.
    Je pense qu'un zombie n'est pas "controlled" et si "golémiser" a été ajouté à zombifier reconnu par les dictionnaires, il doit y avoir une différence. :)

    Vision actuelle du golem d'après Wikipédia (Golem — Wikipédia) :

    Qu'est-ce qui précisément fait dire dans la vidéo que les femmes modernes (et les personnes vaccinées contre la COVID ?) sont "golémisées" par la société ? Y voit-on une manipulation ou un placement en servitude ?
    Right after he says 'elles sont formatées par instagram' and 'elles sont dépourvues de toute réflexion' I also think because of the political views of those who use this term and the golem's association with Judaism the term could imply a manipulation.
     

    Aristide

    Senior Member
    france, french
    Wikipédia ne dit pas que le golem était un monstre, mais l'article dit : "Son but était de défendre la communauté [contre les] pogroms". Autrement dit, le golem défendait les Juifs contre les non-Juifs. Est-ce qu'il respectait les conventions de Genève, ou est-ce qu'il commettait toutes sortes de massacres épouvantables ? Wikipedia ne précise pas si les histoires de golem sont basées sur des fantasmes de vengeance. Mais en tout cas, le golem était au service de "la communauté".

    Quand l'extrême droite compare les femmes actuelles à des golems, ça sous-entend qu'elles se laissent manipuler davantage que les hommes par la propagande progressiste, qu'elles ont une action destructrice sur la société, et que cette propagande progressiste est en partie d'origine juive, à travers les médias et divers réseaux activistes.
    L'exemple qu'on donne le plus souvent est la propagande féministe: les femmes qui entendent ça commencent par ne plus vouloir faire la cuisine. Puis elles demandent le divorce, la garde des enfants, et une pension alimentaire. D'où les protestations des hommes d'extrême droite.
     

    Locape

    Senior Member
    French
    Très drôle de lire propagande progressiste et propagande féministe de la part d'@Aristide, (dont on finit par connaître parfaitement les idées politiques au fur et à mesure des messages) mais jamais propagande d'extrême droite...:rolleyes: D'où l'art de faire passer des idées masculinistes sous couvert d'explications d'apparence neutre. (Oh, non ! Encore un coup de ces "islamo-gauchistes !)
     

    trans-latour

    Senior Member
    Français of France
    sont golemise(e)s
    =
    undergo conditioning that makes them lose all critical thinking and forces them to obediently follow the orders of a pressure group.
     
    Last edited:
    Top