I hardly get any opportunities to speak French

Charlie Parker

Senior Member
English Canada
There are probably a few ways to say this in English:
"I hardly get a chance to speak French."
"I have very few opportunities (or very little chance) to speak French."
I live in an area where there are few francophones, so I have to phone my friends in Quebec to practise.
Je n'ai presque pas d'occasions de parler français.
Il me manque presque totalement les occasions de parler français.
J'ai très peu d'occasions de...
What are the possibilities and what is the most natural thing to say? Merci d'avance.
 
  • giga2294

    Senior Member
    Français / France - Brittany
    J'ai (vraiment) peu l'occasion de parler français.

    J'ai très peu d'occasions/d'opportunités de parler français.
    Les occasions de parler français me manque vraiment.

    Hope it helps.
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Madolo, thank you for correcting me. It is amazing how often I forget that plural ending -ent. Micia and Butch, occasions is probably much better than opportunités. In fact, I'm sure that the latter is an anglicism in this context. Thank you viera. Your sentences have the advantage of being being simple and direct.
     

    JuicyJew

    Senior Member
    English
    Thought I would put my question here, because it's very similar.

    Specifically I want to say: "how is your french going? These days I have few opportunities to use/improve mine, so its a lot worse"

    I want to keep this structure, because its the structure that i'm trying to understand. Specifically how we could use "en" and "le mien" here.

    I have:

    ...Au'jourdhui, j'ai peu d'occasions d'utiliser le mien.

    ... Aujourdhui j'ai peu d'occasions d'en utiliser le mien...

    ... Aujourdhui j'en ai peu d'occassions pour utiliser le mien...

    .... Aujourdhui j'ai peu d'occasions pour l'en amelioration du mien.....

    ...Aujourdhui j'en ai peu d'occassions d'ameliorer du mien...

    I'm really not sure!

    Merci d'avance!
     
    Last edited:

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonsoir,

    ... Aujourd'hui, j'ai peu d'occasions (l'occasion) de l'utiliser/de l'améliorer. (where l' stands for mon français/le mien).
     
    Last edited:

    franc 91

    Senior Member
    English - GB
    Ce n'est pas très souvent que j'ai l'occasion de parler français (a suggestion - j'ai le même problème mais dans l'autre sens)
     

    Delphidelph

    Member
    French
    in a strictly grammatical point of view, your first try is definitely the good one : "Aujourd'hui, j'ai peu d'occasions d'utiliser le mien."
    But in french we wouldn't put it this way, because "le mien" would be used for an object, a "physical" thing. Here it would probably make more sense to say something like
    "ces derniers temps, j'ai peu d'occasions de le parler" or "je n'ai pas beaucoup d'occasions de le parler", in a slightly less formal way.
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Micia, est-ce que les deux phases se disent : "J'ai peu l'occasion de parler français" et "J'ai peu d'occasions..." ?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Eh bien moi, je dirais j'ai rarement/je n'ai pas souvent l'occasion ou j'ai peu d'occasions.

    J'ai peu l'occasion sonne curieux à mon oreille. :eek:
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Pour moi, peu = pas beaucoup / un petit nombre.
    Micia, dirais-tu aussi je n'ai pas beaucoup l'occasion? :confused: Encore là, moi je dirais pas beaucoup d'occasions.

    Comme dans peu d'amis / pas beaucoup d'amis. Moi aussi, je chipote sans doute. :D
     

    Micia93

    Senior Member
    France French
    Pour moi, peu = pas beaucoup / un petit nombre.
    Micia, dirais-tu aussi je n'ai pas beaucoup l'occasion? :confused: Encore là, moi je dirais pas beaucoup d'occasions.

    Comme dans peu d'amis / pas beaucoup d'amis. Moi aussi, je chipote sans doute. :D
    ça dépend des cas : "je n'ai pas l'occasion de passer chez toi" = "en ce moment, j'ai trop de boulot"
    alors que : "je n'ai pas d'occasions de passer chez toi" = "je n'ai aucune occasion"

    enfin, c'est très subtil, je m'en rends compte, mais comme je le disais plus haut, c'est surtout que "pas l'occasion" coule mieux :)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Aucun problème avec « pas », tout court. C'est avec « peu » que je vois comme un adverbe de quantité, que le l' me dérange.

    Je ne dirais pas non plus j'ai peu le temps. Mais bon, c'est un bien petit détail. Faudrait peut-être pas s'en faire pour si... peu. ;)
     
    Last edited:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Je veux toujours faire suivre peu par de. Mais est-ce que peut dire : « Il parle très peu de français. » ou « Il parle très peu le français. » ?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Je crains avoir (encore !) perdu une/plusieurs occasion(s) de me taire. :eek:

    Je dirais « le français », dans cet exemple.

    Alors, voici :
    Peu de : un petit nombre ou une petite quantité de.Il y a très, vraiment, bien, fort, passablement peu de gens qui connaissent cette mélodie.

    À un faible degré (et c’est pas beaucoup).
    Ce sujet m’intéresse peu. Nous avons peu voyagé cette année. Une personne peu recommandable. Les volontaires sont peu nombreux. Il s’est conduit peu gentiment. Je viens peu souvent ici.

    Comme les occasions peuvent se compter... je suis plus portée à dire d'occasions. Avec l', je dis - comme je l'ai déjà écrit - pas souvent/rarement.

    Pour ce qui est du français, à mon avis c'est la deuxième définition. Il parle un peu le français... très peu.
     
    Last edited:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci beaucoup Nico. J'ai souvent dit aux francophones que j'ai rencontrés que je n'avais pas beaucoup d'occasions de parler français et il ont tous consenti à me parler. D'où je déduis que ce de​ marche très bien.
     
    < Previous | Next >
    Top