Il ne perd rien pour attendre / Il ne perd rien à essayer

< Previous | Next >

chiarel

Senior Member
Italian
Bonsoir,
j'ai un doute. Pourquoi en ces deux phrases suivantes on employe une fois "pour" et une fois "à"?

Il ne perd rien pour attendre/il ne perd rien à essayer

Merci d'avance
Chiarel
 
  • geve

    Senior Member
    France, French
    Les deux tournures n'ont pas le même sens :

    Il ne perd rien à attendre = ça ne lui coûte rien s'il attend.

    Il ne perd rien pour attendre = une expression figée comme l'a dit Maître Capello - voir le CNRTL :
    • Annonce d'un préjudice. Le retard apporté dans l'exécution d'une action ne fait qu'en augmenter la gravité. La punition est différée mais il ne perd rien pour attendre (Ac. 1932).
    • Promesse d'un avantage. Le même retard se tournera en avantage pour la personne concernée. On tarde à vous placer mais vous ne perdez rien pour attendre (Ac. 1835-1932).
     

    chiarel

    Senior Member
    Italian
    Bonjour Maître et Geve,
    merci de votre aide.
    J'ai trouvée l'expression "il ne perd rien pour attendre" dans ce contexte:
    Antoine est en colère contre Joseph parce qu'il s'est conduit mal. Plus tard, pendant la même soirée, Antoine repense à l'affaire et dit à soi-même:
    "Joseph! Il ne perd rien pour attendre, celui-là"

    Donc, si j'ai bien compris, le signifie en général est que, le temps est passé, mais Antoine est toujours en colère.
    Pouvez-vous, s'il vous plait, m'écrire le même concept (Joseph! Il ne perd rien pour attendre, celui-là) avec des autres mots?
    Merci mille fois, en avance.
    Chiarel
     

    KaRiNe_Fr

    Senior Member
    Français, French - France
    Salut chiarel,

    Antoine ne se gênera pas pour se plaindre du comportement de Joseph. Peut-être même se vengera-t-il. Pas tout de suite (il est sans doute tard dans la soirée), mais dès qu'il en aura l'occasion (sans doute le lendemain).
     
    < Previous | Next >
    Top