Il noircit sans faiblir ses cahiers

Baston

Senior Member
Turkish
Bonjour 😊

Est-ce que dans la phrase suivante "noircir" veut dire "remplir les cahiers en écrivant"? Si oui, je ne vois pas le rapport en disant "sans faiblir". Est-ce une expression? Merci.

"Les années 1909 et 1910 sont des années au cours desquelles Proust n’arrête plus d’écrire. Tous les soirs, il noircit sans faiblir ses cahiers tant il a trouvé la forme unique d’une écriture par laquelle il peut enfin résorber la création littéraire dans la continuité de l’expérience quotidienne."
 
  • Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Noircir du papier (fam. et gén. péj.). Écrire abondamment. Balzac que hantait l'impérieux besoin de noircir beaucoup de papier pour se mettre en train (Huysmans,À rebours,1884, p.154).J'accuse cet agenda tout noirci d'inutile (Montherl.,Celles qu'on prend,1950, iii, 1, p.817).
    NOIRCIR : Définition de NOIRCIR
    "Sans faiblir" apporte une précision. Il écrit beaucoup et sans faiblir (bien qu'il soit fatigant d'écrire beaucoup à la main).
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French (France's)
    On "noircit" une page lorsqu'on écrit dessus parce que, auparavant, elle n'est qu'une page blanche.
    Bien sûr, avec les encres de couleur qui existent depuis longtemps, cette métaphore a perdu beaucoup de son sens premier !
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    je ne vois pas le rapport [avec "remplir les cahiers en écrivant"] en disant "sans faiblir" . Est-ce une expression?
    Oui, c'est une expression, comme "sans fléchir".
    Faiblir :
    Au fig. Mollir, fléchir, céder. (...)
    P. ext. et au fig. Perdre de sa force, de sa puissance; diminuer (d'intensité, d'importance, etc.).
    FAIBLIR : Définition de FAIBLIR


    Perdre de sa force, de son courage, de sa persévérance.
    Littré - faiblir - définition, citations, étymologie

    Il écrit beaucoup et sans faiblir (bien qu'il soit fatigant d'écrire beaucoup à la main).

    Noircir des cahiers est certes fatigant, mais je ne pense pas qu'il s'agisse principalement de résister à la fatigue physique (Proust était de santé fragile) ou même intellectuelle. "Tous les soirs" a son importance et on précise juste après "tant il a trouvé la forme unique d’une écriture (...) dans la continuité de l’expérience quotidienne". C'est pour moi avant tout faire preuve d'une infatigable ardeur ou passion au point de ne pas laisser passer un soir sans écrire.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    "Sans faiblir" n'est pas une expression figée, mais s'emploie couramment, soit au sens immédiat de "sans faiblesse"
    -- Et je déclarai que mon intention était de poursuivre sans faiblir cette épuration de nos cadres. Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 478.
    -- Elle est allée sans faiblir au-devant du danger.
    soit au sens plus large de "inlassablement", "sans répit", "sans cesse".
    -- le recyclage des chants liturgiques climato-réchauffistes continue sans faiblir pour la Dame du Poitou
     
    Top