In the along

Jasmine tea

Senior Member
French - France
Voici le contexte :

Live not for battles won.
Live not for the-end-of-the-song.
Live in the along
(poem Gwendolyn Brooks)

Alors, comment traduire ce très beau "in the along" en français ?

dans le cours des choses, dans ce qui a cours ?

Merci pour votre aide,
 
  • Kelly B

    Senior Member
    USA English
    Would dans le fur et la mésure sound... no more strange than the original? Ou bien dans le fil du temps ?
     

    Esperluète

    Senior Member
    French - France
    Ce vers In the along signifie « in the here and now » = Carpe diem, croque la vie (à pleines dents), ce genre de choses.

    Comment as-tu traduit les deux vers précédents Live not for battles won et Live not for the-end-of-the-song ? (qui signifient : Ne vis pas sur tes victoires passées, et Ne te focalise pas sur l’avenir).

    « Vis intensément l'instant présent » est une possibilité, mais ça dépend du reste de ta trad’.
     

    Jasmine tea

    Senior Member
    French - France
    Vos réponses m'ont aidée à mieux saisir le sens de ce "in the along", et de l'ensemble des trois vers...

    Comment as-tu traduit les deux vers précédents Live not for battles won et Live not for the-end-of-the-song ? (qui signifient : Ne vis pas sur tes victoires passées, et Ne te focalise pas sur l’avenir).

    « Vis intensément l'instant présent » est une possibilité, mais ça dépend du reste de ta trad’.
    Oui, ce n'est pas simple et l'ensemble doit se tenir. Sachant que ces trois vers sont cités dans un texte en prose qui refait par la suite référence au "in the along".

    Qu'est-ce que vous pensez de :

    Vis pas pour tes victoires passées
    Vis pas pour courir après la fin de la chanson
    Vis pour le temps que ça dure (ou "Vis pour le pendant"?)

    J'ai envie de mettre ce "Vis pas" parce que le titre du poème est "Discours aux jeunes" (Speech to the Young)

    Merci pour vos retours et commentaires (ou autres idées)
     

    Esperluète

    Senior Member
    French - France
    Je viens de lire ce court poème (superbe par ailleurs) et je trouve que « vis pas » sonne moyen ici, le style du poème étant un anglais neutre et pas spécialement relâché. Il s’adresse surtout à la jeunesse mais pas sûr que cet argument tienne. Dans une chanson pour djeuns, je dis pas mais là, je tique. Je garderais le négatif perso, « Ne vis pas ». Par contre, c’est vrai que la construction sur les trois derniers vers est plus facile avec « vis » vu que si t’as deux « Ne vis pas » et soudain « vis » en dernier ça crée une dissonance. Les deux choix se défendent.

    OK pour le premier vers, qui est le sens que je lui ai donné. Je dirais plutôt « Vis pas sur tes victoires passées ».

    OK pour le 2è, c’est pas mal mais un peu long je trouve, on pourrait peut-être se passer de courir.

    Le dernier vers, “Live in the along”, est une exhortation à vivre le moment présent comme je disais en #4 et ton « Vis pour le pendant » est superbement trouvé :thumbsup:.

    Vis pas sur tes victoires passées.
    Vis pas pour la fin de la chanson.
    Vis pour le pendant.


    Si on voulait un truc un peu plus formel et qui rime, à la limite tu pourrais avoir (bon, c’est vrai que « antan » jure un peu…):

    Ne vis pas sur tes victoires d’antan.
    Ne cours pas après le temps.
    Vis pour le pendant.


    (et si tu voulais panacher les styles, à la limite tu pourrais oser : Vis pas sur tes victoires d’antan)
     

    Jasmine tea

    Senior Member
    French - France
    Merci Esperluète. J'ai lu et relu vos remarques et propositions, riches et intéressantes. J'ai longuement réflchi et je m'en suis largement inspiré...

    J'avoue qu'au début j'étais dans l'idée de quelque chose de plus formel, de plus "ancien", comme
    Vivre n'est pas se reposer sur les batailles remportées
    Vivre n'est pas courir après la fin de la chanson
    Vivre c'est être dans le pendant / dans le cours des choses.

    Mais "Live not" ça claque, c'est court, comme une mise en garde. Et une traduction ronronnante, ça ne va pas. (raison pour laquelle je n'ai pas utilisé "d'antan", mot que j'adore !)
    Et donc pour le moment (toujours dans le doute et pas parfaitement satisfaite, parce que en effet, comme vous le disiez, le niveau de langue ne correspond pas à celui de la version originale) j'ai gardé
    Vis pas sur les victoires passées
    Vis pas pour la fin de la chanson
    Vis pour le pendant.
     
    Last edited:

    Esperluète

    Senior Member
    French - France
    Non, mais tu as parfaitement raison de délaisser « d’antan » je l’ai juste proposé pour (f)rimer, au cas où. Comme je l’indique, il jure dans le cadre du poème, terme trop formel, trop poussiéreux ici.
     

    Esperluète

    Senior Member
    French - France
    Bonne suggestion, même si je préfère « le pendant », plus original et cette originalité correspond bien ici au très original along et également à l'originalité des mots utilisés dans ce poème. Si on gardait « pour », ça pourrait donner :

    Vis pas pour les victoires passées
    Vis pas pour la fin de la chanson
    Vis pour l'instant
     

    Cigaloune

    Senior Member
    French (France)
    Vis, non pas pour...
    Vis, non pas pour...
    Vis pour...
    (Cela enlève la formulation familière vis pas pour)

    Vis, non pas dans le souvenir des batailles gagnées
    Vis, non pas dans l'attente de la fin de la chanson
    Vis dans le pendant
    (Peut-être trop explicite)

    Vis, non pour les batailles gagnées,
    Vis, non pour la fin de la chanson,
    Vis (dans ton) maintenant.
     
    Last edited:

    Esperluète

    Senior Member
    French - France
    « Vis, non pas pour... » évite effectivement l’écueil d’une excessive familiarité mais c’est un peu lourd je trouve, cette virgule après vis casse le rythme de la phrase.

    Vis, non pas dans le souvenir des batailles gagnées
    Vis, non pas dans l'attente de la fin de la chanson
    Vis dans le pendant

    Pas mal mais trop long àma (et comme tu dis, trop explicite), faut vraiment garder le rythme vif de l’anglais ici. J'ai un peu lu sur Gwendolyn Brooks, elle base beaucoup sa poésie sur une cadence enlevée, parfois décrite comme « trochaic tetrameter catalectic » qui est un terme technique définissant une versification métrique courte et dense/resserrée (on emploie souvent le terme « meter » en anglais pour analyser le rythme en poésie, avec beaucoup de variantes, iambic pentameter, tetrameter, etc.).
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top