je reste seul à bord, rincé

Discussion in 'Français Seulement' started by simenon, Sep 17, 2016.

  1. simenon Senior Member

    italien
    Bonjour,
    je suis tombé sur une phrase où je ne comprends pas le sens de "rincé". Celui qui parle est un éditeur. Le soir tout le monde est parti et il est resté seul dans la maison d'édition. Il pose sa tête sur le manuscrit qu'il a sur son bureau et il écoute son "vieux coeur" dans le silence de la maison.

    "À cette heure, tout le monde est parti, je reste seul à bord, rincé, parce que je n’ai pas le courage de dresser la tour des manuscrits que je dois emporter pour le week-end. Comme chaque vendredi".

    Dans un dictionnaire d'argot j'ai trouvé cette définition de "rincé":

    - Être fatigué ; être sans force, avoir vieilli ; sans énergie, sans inspiration.


    Est-ce que cette nuance pourrait faire l'affaire? Est-ce que le sens est qu'il est fatigué? En ce cas la proposition suivante (parce que...) serait liée à ce qui précède (je reste seule à bord) et rincé serait une incise (comme s'il disait: "moi, fatigué, je reste seul à bord parce que je n'ai pas le courage...).
    C'est ainsi qu'il faut entendre la phrase ou le sens est un autre?

    Merci
     
  2. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    Bonjour Simenon,

    Vos interrogations sont toujours pertinentes, elles viennent souvent souligner une approximation ou un défaut de style de l'auteur.
    Si on respecte la tournure originale, il faut penser que c'est l'incapacité de l'éditeur à commencer son travail qui lui donne cette sensation d'épuisement (rincé = épuisé). Pourquoi pas ? Mais comme on ne peut s'empêcher de penser plus logiquement que c'est sa fatigue qui l'empêche de rassembler les manuscrits, on peut interpréter la phrase comme : [je sens que je suis] rincé parce que je n'ai pas le courage de […]. C'est une solution, il y en a sans doute d'autres.
    Le contexte avant ou après ce passage nous renseigne-t-il ?
     
  3. simenon Senior Member

    italien
    Bonjour Sergueil. Merci beaucoup de votre réponse. Vous avez raison, votre interprétation est possible. Quant au contexte, il n'y en a pas beaucoup, c'est presque l'incipit du livre. On peut lire le premier chapitre en entier ici (mais la phrase se trouve vraiment au début: ligne 14 ).
     
  4. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    Puisque nous sommes au début du livre, force est de suivre le texte original et supposer que c'est la vue du travail qu'il lui faudra fournir pendant le week-end (au lieu de profiter de son temps libre) qui le décourage d'avance. A cela s'ajoute un sentiment de solitude face à cette montagne de manuscrits à lire. Rincé serait donc à prendre dans le sens de découragé, démoralisé, ce qui est inhabituel.
     
  5. simenon Senior Member

    italien
    Merci.
     
  6. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce les oies
    français
    Rincé dans le sens C, 2 du TLFi :
    Le sens argotique me semble tiré de ce sens d'être ruiné complétement.
    Il a épuisé toute son énergie, alors qu'il la lui faudrait tout entière pour choisir les manuscrits à emporter et pour les traiter pendant le week-end, ce travail demandant une grande disponibilité de temps et d'esprit. Il en est d'autant plus découragé. C'est en effet ce complet découragement que l'auteur veut faire ressentir. Il y aurait eu lessivé, mais c'est plus familier que rincé.
     
  7. simenon Senior Member

    italien
    Merci Logos.
     

Share This Page

Loading...