juché à l'aplomb

Latoroslka

Senior Member
polish
Eudes Séméria dans son livre „Quatre peurs qui nous empêchent de vivre” décrit ainsi la perception des relations des personnes insécures :
Vous êtes alors comme l'alpiniste suspendu au-dessus du vide et seulement retenu par la corde qui le relie à son compagnon de cordée, juché à l'aplomb. S'il lâche la corde… c'en sera fini.
Après avoir regarder la définition de l'aplomb dans le dictionnaire et avoir cherché sur ce forum, j'ai toujours un peu de mal à m'imaginer cette situation : son compagnon, est-il juché au-dessus ou à la même hauteur que lui ?
 
  • Yendred

    Senior Member
    Français - France
    Il s'agit d'alpinistes encordés qui se trouvent l'un au-dessus de l'autre sur une paroi verticale (comme sur cette image), mais où celui qui est en-dessous est suspendu dans le vide : il n'a plus d'accroche à la paroi et ne tient que par la corde qui le relie à l'alpiniste qui est au-dessus de lui.

    Comparatif-cotation-escalade-1-scaled-e1635232341417.jpg


    L'aplomb est une ligne verticale (symbolique).

    Le compagnon de cordée est juché (accroché à la paroi) à l'aplomb de l'alpiniste suspendu dans le vide : on peut tracer une ligne verticale entre les deux alpinistes, matérialisée par la corde qui les relie.
    Par le jeu de la gravité, la corde qui relie les deux alpinistes est verticale : les deux alpinistes sont à l'aplomb l'un de l'autre.

    Le mot aplomb vient du fil à plomb, un instrument qui permet de matérialiser une ligne verticale grâce à la gravité. Il est utilisé par exemple par les maçons pour vérifier la verticalité de leurs constructions :

    Plandetravail3filaplomb.png
     
    Last edited:

    Latoroslka

    Senior Member
    polish
    Merci beaucoup pour votre réponse et pour le temps que vous y avez consacré! C'est une géniale explication!:)
     
    Top