la musique en est de X

Locape

Senior Member
French
Bonjour à tous !
J'ai vu récemment le film Napoléon de Sacha Guitry (1955), la première partie, et il était indiqué au générique de début, après « écrit, produit et réalisé par Sacha Guitry », « la musique en est de Jean Français ». Ce genre de tournure m'a fait vraiment tiquer et jai vérifié que c'était bien ce qui était inscrit à l'écran. J'aurais considéré cela comme une faute, mais c'est quand même Guitry qui l'a choisi. Peut-on employer cette tournure sans que ce en soit clairement défini (en = du film ?) ou est-ce une tournure désuète ?
Merci de vos lumières.
 
  • Michelvar

    Quasimodo
    French / France
    Image1.png


    Image2.png


    Bravo Maître Capello... :):thumbsup:

    (on vit une période fantastique : 2 minutes pour trouver un film de 1955 sur un site peu recommandable, 3 minutes pour le télécharger grâce à la fibre, 1 minute pour en extraire deux photos et les publier....)
     

    Locape

    Senior Member
    French
    Merci, @Michelvar ! J'avais effacé le film de mon disque dur, mais je l'ai trouvé sur le site de France Télévisions où il est encore disponible. Donc, c'est plus compréhensible, mais pour moi cette tournure sonne bizarrement, je ne dirais jamais 'ce film est écrit et réalisé par S. Guitry, la musique en est de J. Français', j'enlèverai le en.
     

    Yendred

    Senior Member
    Français - France
    "la musique en est de X" signifie ici "la musique de ce film est de X"

    La tournure est certes originale et désuète, mais elle est explicite.
    Aujourd'hui, dans un générique, on mettrait simplement "musique de X", voire "musique : X"
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    C'est une tournure un peu vieillie, certes, mais que j'entends de temps en temps, notamment sur la radio classique suisse ! Autres exemples en ligne :
    -Un exemple typique en est la célèbre Lorelei : le texte n'est pas celui de la vieille ballade populaire, mais est composé par H. Heine dans un style volontairement simplifié ; la musique en est de Fr. Silcher, dont l'activité dans ce domaine est abondante.
    -Le Chant des défenseurs de Moscou est une marche militaire de l'Armée rouge composée à la veille de la bataille de Moscou. La musique en est de Boris Mokrousov, et les paroles d'Alekseï Sourkov.
    -En 1930, il tourne un film surréaliste, Le sang d’un poète, exact contemporain de L’âge d’or de Luis BUNUEL (et commandé par le même mécène, le vicomte de Noailles.) La musique en est de Georges Auric.
     
    Top