la Rouge et la Noire - majuscule

Pierre Simon

Senior Member
English
« Un grand homme sec, en habit râpé, tenait un registre d'une main, et de l'autre une épingle pour marquer les passes de la Rouge ou de la Noire. »
(La Peau de chagrin)

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes dans un tripot, jouant trente et quarante. Ma question : dans un tel contexte, l'emploi de majuscules est-il usuel, obligatoire, facultatif ou, tout simplement, une particularité balzacienne ? Le seul exemple de cet usage que donne Le Trésor est ceci :
« Il s'enquérait auprès de quelques joueurs émérites de l'état de la Rouge et de la Noire, et jouait dix francs au moment le plus opportun. »

Et, curieusement, cette citation aussi provient de Balzac.

Merci d'avance.
 
  • snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Je ne vois aucune raison d'utiliser des majuscules.
    Moi, si : selon la règle détaillée sur le lien donné ci-dessus, cela désigne a priori l'une ou l'autre rangée.

    - la Noire : la rangée des noirs (rangée supérieure)
    - la Rouge : la rangée des rouges (rangée inférieure)

    ... Alors que je n'avais jamais entendu parler de ce jeu, cela m'est ici une quasi-évidence.

    Bonsoir Pierre !
     

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    L'édition originale de 1831 n'utilise pas les majuscules.
    De même qu'une édition de 1841 de Les deux frères (titre donné avant la rabouilleuse, 1842) portait
    il s'enquérait auprès de quelque joueur émérite de l'état de la rouge et de la noire
    (avec, en particulier, un singulier pour "quelque joueur émérite" qui semble plus logique que le pluriel).
    Comme Stefan, je ne vois pas de raison d'utiliser la majuscule (qui, sur Google Livres, n'est en effet guère utilisée que dans les éditions de Balzac).
    Snarkhunter, le lien donné en #1 (wiki) ne cite pas "la Rouge" ou "la Noire" avec ou sans majuscule...?
     

    Pierre Simon

    Senior Member
    English
    Bonsoir JeanDeSponde :)

    C'est étrange que les majuscules ne soient ajoutées que plus tard. Plus je lis, plus j'ai l'impression que l'emploi par Balzac de la majuscule est, disons, un peu curieux. La plupart du temps il utilise des majuscules pour les choses abstraites ou inanimées qui sont, en quelque sorte, personnifiées : « Le Jeu aura raison... » mais cette 'règle' n'explique pas du tout les capitales en question ici.

    En tout cas, merci de votre réponse très intéressante. Je vous suis vraiment reconnaissant.
     

    mannenhitsu

    Senior Member
    français [France]
    L'usage des majuscules pour les deux rangées ne m'étonne guère, en échecs nous avons bien Blancs et Noirs, tout comme blancs et noirs, d'ailleurs.
     

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    Bon parallèle en effet.
    Je précise que quand je disais
    Comme Stefan, je ne vois pas de raison d'utiliser la majuscule
    j'aurais dû préciser de raison grammaticale, puisque le style est, bien entendu, laissé à la liberté de l'auteur qui peut tout à fait, comme le dit P. Simon, vouloir personnifier des inanimés.
     
    < Previous | Next >
    Top