la sauter (avoir faim)

prinver

Senior Member
néerlandais
Bonjour,

Je voudrais savoir si l'expression populaire "la sauter" dans le sens d'avoir faim est (encore) couramment utilisée et comprise.

Merci d'avance et bonne journée.
 
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Sans contexte, je n'aurais pas non plus compris. C'est à priori une expression populaire passée de mode en moins d'un siècle.
    Pop. La sauter. Avoir faim. Il avait employé sa matinée à des enquêtes dont il me présenta les conclusions: − Rien à boire ni à bouffer. Ils la sautent, comme on ne l'a peut-être jamais sautée (Vercel, Cap. Conan, 1934, p. 37) .Slick: − Quand on la saute, mon pote, c'est pas avec sa tête qu'on pense (Sartre, Mains sales, 1948, 3etabl., 3, p. 97).
    SAUTER : Définition de SAUTER.
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    quoique je ne l'utilise pas vraiment moi-même, c'est une expression que je connais et que l'on retrouvait couramment dans la littérature policière ou populaire. Comme OLN, je pense qu'elle est sans doute liée à une époque désormais révolue et correspond à un langage typé "argotique"...
     

    Yendred

    Senior Member
    Français - France
    Comme Maître Capello, j'ignorais totalement cette expression dans ce sens particulier. Je n'ai pas assez lu San-Antonio et consorts ;)
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    C'est à priori une expression populaire passée de mode en moins d'un siècle.
    Reprenant Robert, Bob la date du début XXe (1914 : argot des tranchées ?). Elle était très vivace et utilisée au milieu du siècle dernier, on l'utilisait encore dans les années 198... ; il est vrai qu'on l'entend moins aujourd'hui.
     
    Last edited:

    Oscar Aqueterre

    New Member
    français - France
    Jamais entendu ! Il est par contre courant de dire "sauter un repas" pour dire qu'on se dispense de le prendre. Evidemment le pronom de reprise est alors "le".
    Il était tellement absorbé par sa lecture qu'il a sauté le repas de midi.

    Peut-être qu'à l'origine, l'expression "la sauter" voulait dire "sauter la soupe", à une époque où le repas ordinaire consistait en cet unique plat. On emploie encore l'invitation sans façons "à la soupe !" pour dire "à table !" même si la soupe ne figure pas au menu. De quelqu'un qui sautait souvent la soupe, on comprend qu'il pouvait avoir faim ! (Ceci n'est qu'une hypothèse.)

    En tout cas, l'expression "je la saute", même si elle a pu être comprise localement (dans le parler populaire parisien ? ou dans l'argot des tranchées comme le suggère Piotr ?) est complètement sortie d'usage dans ce sens.
     

    Locape

    Senior Member
    French
    Comme cette expression est passée de mode, il vaut mieux éviter de l'utiliser sans le bon contexte, surtout à l'oral, sinon aujourd'hui on risque de la comprendre dans un sens sexuel... 😚
     
    < Previous | Next >
    Top