laisser courir par le pays

< Previous | Next >

Latoroslka

Member
polish
Bonjour,
pourriez-vous m'aider à comprendre le sens de cette expression dans le contexte suivant ? S'agît-il de donne la main libre ? Ou de laisser physiquement courir les troupes ?

Le comte de Toulouse Raimond VI s'était engagé envers eux [des légats du pape] à chasser les hérétiques et les routiers de sa terre, à sauvegarder la Paix (1203). Mais il n'était pas en mesure de tenir son serment : attaqué par ses vassaux, débordé par les mercenaires qu'il devait maintenir et laisser courir par le pays, il ne pouvait agir contre les hérétiques nombreux, enracinés, organisés, et protégés par ses adversaires.
 
  • Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Bonsoir,

    le comte Raimond VI a une armée de mercenaires (c'était fréquent à cette époque) qu'il doit entretenir, payer, nourrir : c'est le sens premier de maintenir.
    Un moyen économique (pour le prince) de subvenir à cet entretien était de les laisser se servir "sur la bête", c'est-à-dire sur les paysans, qui subissaient les pillages et les mises à sac (c'est bien connu : le soudard ne vit que de rapines) : on a donc le sens propre de courir par le pays = courir à travers la campagne à la recherche de nourriture et de butin.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top