le changèrent agréablement de l’indélébile considération du regard de

giuseppegg

Senior Member
Italian
Bonsoir, dans un livre que je suis en train de relire pour apporter des corrections, je trouve un problème.

Donc, je ne suit pas sûr du sens de la phrase qui suit :

«[Le chien Ganache] s’attarda intelligemment aux pieds du maître de maison, intelligemment car celui-ci, après son réflexe de soulagement et son satisfecit, entendait déjà les récriminations et les cris de Sandra tremblant pour ses bibelots. […] Il regarda Ganache, et la gaieté et l’affection qu’il lisait dans ses yeux le changèrent agréablement de l’indélébile considération du regard de Sandra Ah, qu’il avait donc été seul dans cette maison, songea-t-il. Des larmes inconnues lui montèrent aux yeux à son propre sujet. »

Le personnage dont on parle est un homme marié avec une femme, Sandra, qu’il n’aime pas. Ganache est un chien qu’il vient d’adopter.

A votre avis, le « changer », dans ce passage, doit être interprété dans le sens que cette gaieté et cette affection qu’il voit dans le regard du chien représentent pour lui un changement par rapport à ce qu’il lit d’habitude dans le regard de sa femme (triste et pas affectueuse avec lui) ?

Ou bien cela « le change », au sens qu’il le détourne de la considération (= pensée) qu’il était en train de faire sur le réaction que Sandra aurait en apprenant qu’il a adopté un chien ?

Merci d’avance, ggg
 
  • Yendred

    Senior Member
    Français - France
    le « changer », dans ce passage, doit être interprété dans le sens que cette gaieté et cette affection qu’il voit dans le regard du chien représentent pour lui un changement par rapport à ce qu’il lit d’habitude dans le regard de sa femme (triste et pas affectueuse avec lui) ?
    Oui, il semble qu'il faut le comprendre comme ça :
    "le changèrent de..." = "constituèrent (pour lui) un changement par rapport à..."
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Même avis que Yendred. Et considération s'applique à un sentiment de Sandra envers lui, qu'il lit dans son regard. Il ne s'agit pas d'une considération (=pensée) au sujet de Sandra.
     
    < Previous | Next >
    Top