le jour où je devais/devrai atteindre ma majorité

Chocou

Senior Member
Bonjour :)

Dans l'extrait suivant du roman "la nuit qui ne fnit pas", Ellie, la femme de Mike, explique à celui-là comment elle s'y est prise pour trouver l'argent qui a rembourssé l'achat de la maison :

- Il est toujours possible de s’adresser à des compagnies qui remédient à cela, moyennant un bel intérêt. Elles prennent le risque de vous voir mourir avant que le marché ne soit conclu et liquidé, c’est-à-dire, dans mon cas, le jour où je devais atteindre ma majorité. (Source : La nuit qui ne finit pas, p 39 et 40, Agatha Christie, traduit de l’anglais par Claire Durivaux)

Question : Ici, le verbe "devoir" ne devrait-il pas être au futur afin de souligner l'aspect certain du fait ?

Merci infiniment ! :) :thank you:
 
  • nicduf

    Senior Member
    français
    Dans l'extrait que vous citez tous les verbes qui précèdent "devais" sont au présent de vérité générale, ce qu'il faudrait savoir c'est à quels temps sont les verbes qui sont avant votre citation.
     

    Chocou

    Senior Member
    Voici la partie qui précède l'extrait ci-dessus :

    (Mike) — Quelles démarches avez-vous entreprises ?
    (Ellie) — Eh bien ! je suis allée trouver un notaire, à l’insu de ma famille et il a découvert que les acheteurs éventuels ne voulaient pas offrir cher du domaine. J’ai donc tout mis en marche pour préparer l’acte d’achat que je devais signer le jour de ma majorité. Ce qui est chose faite, à présent.
    (Mike) — Mais… ne deviez-vous pas au préalable verser une provision ? Possédiez-vous assez d’argent ?
    (Ellie) — Non, mais il est toujours possible de s’adresser à des compagnies ...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Ellie est maintenant majeure. Le futur est donc exclu vu que le jour où elle est devenue majeure est déjà arrivé. C'est bien l'imparfait devais qui convient ici.
     

    Chocou

    Senior Member
    Oups ! je crois que j'ai fait une petite erreur concernant le contexte. En fait, la réponse de Maître Capello m'a ouvert les yeux sur un petit détail. :p En retournant au roman il s'est avéré que lors de cette rencontre Ellie et Mike n'étaient pas, en réalité, mariés puisque Ellie etait mineure. C'est dans un mois qu'ils se marieront quand elle aura atteint sa majorité. Je pense que cette nouvelle information changera les choses, non ? Je crois aussi que je vous doit bien des excuses. :thank you:
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Si elle n'est pas encore majeure, pourquoi dit-elle « Ce qui est chose faite, à présent » ? :confused:
    En tout cas, si elle n'est pas encore majeure, l'imparfait devais ne se justifie pas du tout.
     

    Chocou

    Senior Member
    Si elle n'est pas encore majeure, pourquoi dit-elle « Ce qui est chose faite, à présent » ?​
    Notez bien Maître que comme elle était mineure elle a dû agir au dos de leur famille « à l’insu de ma famille » et elle a fait appel à un notaire qui lui a préparé l'acte d'achat (elle ne l'a pas encore signé, elle n'a fait que le préparé pour le jour j) qu'elle devra signer quand elle sera majeur (j'ai, d'ailleurs, du doute concernat « préparer l’acte d’achat que je devais signer le jour de ma majorité ») et entre temps elle a confié l'achat de la propriété à une entreprise contre un intérêt étant donné qu'Ellie n'avait pas ce jour-là l'argent nécessaire.​
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Au moment présent où a lieu la conversation, c'est chose faite depuis un bout de temps. En lui faisant dire "C'est chose faite à présent", on dirait qu'elle vient de signer les papiers.

    Ajout : Je viens de m'efforcer de traduire la VO. Je comprends qu'on efface l'anglais, proscrit dans ce forum, mais pourquoi avoir supprimé la traduction ?

    Je disais donc : le passage qui a été traduit par "J’ai donc tout mis en marche pour préparer l’acte d’achat que je devais signer le jour de ma majorité" se traduit en gros par : pour que je le signe aussitôt que j'atteindrais (conditionnel "futur du passé") ma majorité.

    "le jour où j'allais atteindre ma majorité" me semble plus convenable que "le jour où je devais atteindre ma majorité", mais pourquoi n'avoir pas simplement dit deux fois "le jour de ma majorité" ?
     
    Last edited:

    nicduf

    Senior Member
    français
    "J’ai donc tout mis en marche pour préparer l’acte d’achat que je devais signer le jour de ma majorité. Ce qui est chose faite, à présent.
    "
    Que la partie en gras s'applique à la signature de l'acte d'achat ou à sa majorité, peu importe par rapport à la question que nous nous posons (est-elle majeure ou non ?) puisque la signature de l'acte est liée à la majorité d'Ellie, si l'acte a été signé, c'est qu'elle avait atteint sa majorité.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    La phrase dans la VO équivaut à "C'est signé et fini/passé". Il s'agit de la transaction.
     
    Top