le pin's, le badge, le bouton et l'épinglette

Globug

Member
États-Unis
Salut tout le monde,
je cherche la différence entre les mots suivants:

le pin's (c'est quoi, l'origine de ce mot?)
le badge
le bouton
et
l'épinglette

...
Merci d'avance pour votre aide!!
 
  • broglet

    Senior Member
    English - England
    Le pin's (illogique, car on utilise l'article défini singulier LE avec un pluriel anglais...) vient du terme « lapel pin » en anglais.
    Il convient de lui préférer de loin le mot « épinglette ».
    "pin's" n'est pas le pluriel anglais (qui est 'pins') mais le possessif - toujours illogique - mais je suis d'acc qu'il vient probablement de "lapel pin".

    In English a 'badge' is usually something rather larger than a lapel pin and, if made of metal, is usually secured by a hinged sprung pin that fits into a small hook on the back of the badge. Some badges are made of fabric and sewn onto the blazer pockets of schoolchildren.

    'Un bouton' is probably the equivalent of a 'button', which can be a small badge without a pin, designed to fit into a buttonhole on the lapel of a jacket
     

    equilingual

    Senior Member
    "pin's" n'est pas le pluriel anglais (qui est 'pins') mais le possessif - toujours illogique - mais je suis d'acc qu'il vient probablement de "lapel pin".

    In English a 'badge' is usually something rather larger than a lapel pin and, if made of metal, is usually secured by a hinged sprung pin that fits into a small hook on the back of the badge. Some badges are made of fabric and sewn onto the blazer pockets of schoolchildren.

    'Un bouton' is probably the equivalent of a 'button', which can be a small badge without a pin, designed to fit into a buttonhole on the lapel of a jacket
    « Pin's », malgré la présence de l'apostrophe, est bel et bien un pluriel dans ce cas (nombreux sont nos compatriotes anglophones qui signalent la marque du pluriel de cette façon...). Ça ne peut pas être un possessif ici.
    :)
     

    Aoyama

    Senior Member
    français Clodoaldien
    Je suis d'accord avec tous les commentaires qui précèdent, mais
    Il convient de lui préférer de loin le mot « épinglette ».
    me semble , de loin, un voeu pieux qui ne risque pas d'aboutir.
    Je n'ai d'ailleurs jamais entendu ce mot (ce qui ne prouve pas qu'il soit totalement inusité, mais en tout cas, peu fréquent et ... précieux).
     

    Globug

    Member
    États-Unis
    MERCI A TOUT!!!

    Alors, juste pour récapitulation, un "lapel badge/button" sur son veste,
    comme annonçant un groupe de musique, un slogan, ou une partie politique, on dirait << le pin's >>, oui?
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    By the way, are there many "lapel badges" in England?
    I think in France it has fallen a bit out of fashion I would say. It's mainly for collectors & are not actually worn anymore.
    See some here :)
     

    Globug

    Member
    États-Unis
    Aux EU, they are not worn often, but students sometimes put them on their bags (more than their clothing)...
     

    broglet

    Senior Member
    English - England
    « Pin's », malgré la présence de l'apostrophe, est bel et bien un pluriel dans ce cas (nombreux sont nos compatriotes anglophones qui signalent la marque du pluriel de cette façon...). Ça ne peut pas être un possessif ici.
    :)
    bel et bien un pluriel? le pin's???
    (les seuls d'entre nos compatriotes qui signalent le pluriel avec une apostrophe sont des ignorants)
     

    mignardise

    Senior Member
    US & Canada, English
    bel et bien un pluriel? le pin's???
    (les seuls d'entre nos compatriotes qui signalent le pluriel avec une apostrophe sont des ignorants)
    "le pin's" - An apostrophe always marks the plural form or a contraction with the conjugated form of "to be" ("is"). In this case, it does not concern either of these.
     

    broglet

    Senior Member
    English - England
    "le pin's" - An apostrophe always marks the plural form or a contraction with the conjugated form of "to be" ("is"). In this case, it does not concern either of these.
    perhaps it does in the US or Canada, but it doesn't in the (rapidly shrinking) educated parts of the UK
     

    ascoltate

    Senior Member
    U.S.A. & Canada, English
    hahaha
    I have had confusion trying to talk about this in Québec, where is is called "un macaron" where I called it "un badge"... "un bouton" or "une épinglette" sound good to me...
     

    mplsray

    Senior Member
    Je suis d'accord avec tous les commentaires qui précèdent, mais

    Quote:
    Il convient de lui préférer de loin le mot « épinglette ».

    me semble , de loin, un voeu pieux qui ne risque pas d'aboutir.
    Je n'ai d'ailleurs jamais entendu ce mot (ce qui ne prouve pas qu'il soit totalement inusité, mais en tout cas, peu fréquent et ... précieux).
    The French Academy recommends épinglette as being preferable to pin's, as can be seen by consulting the entry for pin's in one of those modern French dictionaries (including the Grand Robert) which regularly point out recommendations which the French Academy has made. Courriel for mail--the latter being used by Frenchmen to mean "e-mail"--is another such recommendation, and, as it happens, also comes from Canada.

    While the English words pins and pin's are pronounced /pInz/, the French pronounce their adopted word pin's as /pins/.

    The Dictionnaire d'orthographe et d'expression écrite by André Jouette is published by Dictionnaires Le Robert. Jouette is the only author I have read who has attempted to explain how this odd spelling, pin's, came to be. He describes the word as a "Mot bâtard où l'anglais pin (épingle) est affublé d'un 's aberrant, mais d'allure « british »." That is, a "Bastardized word in which the English pin is decked out with an 's which is absurd but which has a 'British' look."
     

    broglet

    Senior Member
    English - England
    Mais non! :eek: Apostrophes are not used to indicate the plural form in American English either (thank you, Broglet!) You CAN use it in a plural possessive, of course. Maybe that's what you meant, mignardise?
    Thank you watergirl ... but if it were the plural possessive it would of course be pins'
     

    hirondelled'hiver

    Senior Member
    Je suis globalement d'accord avec l'utilisation de pin's pour traduire badge dans le sens proposé plus haut. J'aime beaucoup épinglette - qui a l'avantage d'être imagée pour un lecteur adulte - mais malheureusement, ce n'est pas un mot qui est passé dans le langage courant en France. Personne ne comprendrait, donc tout dépend à qui est destinée la traduction. J'ai eu le problème dans un dessin animé et c'est un vrai casse tête: les enfants (en France) ne connaîtront sûrement pas épinglette, car pour eux, un "badge" c'est un pin's. Mais pin's, à l'oral n'est pas très beau, et les diffuseurs français peuvent même refuser, dns une traduction, ce mot trop anglais. Sans parler de la prononciation trop proche d'un mot à prohiber dans ce genre de programme, même si le genre n'est pas le même (pine):eek:
    Donc la seule solution dans ce cas précis :confused:: peut-on demander aux scénaristes et auteurs US de ne pas mettre de PIN'S dans leurs dessins animés?;)
    Pour info, voici la définition de épinglette par le dictionnaire du très sérieux CNRTL:
    http://www.cnrtl.fr/definition/épinglette

    C.− Vx et région. (Canada). Broche, épingle de parure. Je faisais une chaîne avec du fil de laiton, pour tenir mon épinglette (Mérimée, Carmen, 1847, p. 30). Emmanuel s'aperçut que la broche que Florentine portait à son corsage venait de se dégrafer. − Ton épinglette, dit-il, se défait... va tomber... (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 164).
    Prononc. et Orth. : [epε̃glεt]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. Fin xive s. « petite épingle » (Aalma 11660 ds Rec. gén. des lex. fr. du M. âge, éd. M. Roques, t. 2, p. 391 : spinterculum... petite espingle, espinglecte); 1611 esplinguette « tige métallique pour déboucher une arme à feu » (Cotgr.). Dér. de épingle*; suff. -ette*. Fréq. abs. littér. : 4.
     

    equilingual

    Senior Member
    Je suis globalement d'accord avec l'utilisation de pin's pour traduire badge dans le sens proposé plus haut. J'aime beaucoup épinglette - qui a l'avantage d'être imagée pour un lecteur adulte - mais malheureusement, ce n'est pas un mot qui est passé dans le langage courant en France. Personne ne comprendrait, donc tout dépend à qui est destinée la traduction. J'ai eu le problème dans un dessin animé et c'est un vrai casse tête: les enfants (en France) ne connaîtront sûrement pas épinglette, car pour eux, un "badge" c'est un pin's. Mais pin's, à l'oral n'est pas très beau, et les diffuseurs français peuvent même refuser, dns une traduction, ce mot trop anglais. Sans parler de la prononciation trop proche d'un mot à prohiber dans ce genre de programme, même si le genre n'est pas le même (pine):eek:
    Donc la seule solution dans ce cas précis :confused:: peut-on demander aux scénaristes et auteurs US de ne pas mettre de PIN'S dans leurs dessins animés?;)
    Pour info, voici la définition de épinglette par le dictionnaire du très sérieux CNRTL:
    http://www.cnrtl.fr/definition/épinglette

    C.− Vx et région. (Canada). Broche, épingle de parure. Je faisais une chaîne avec du fil de laiton, pour tenir mon épinglette (Mérimée, Carmen, 1847, p. 30). Emmanuel s'aperçut que la broche que Florentine portait à son corsage venait de se dégrafer. − Ton épinglette, dit-il, se défait... va tomber... (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 164).
    Prononc. et Orth. : [epε̃glεt]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. Fin xive s. « petite épingle » (Aalma 11660 ds Rec. gén. des lex. fr. du M. âge, éd. M. Roques, t. 2, p. 391 : spinterculum... petite espingle, espinglecte); 1611 esplinguette « tige métallique pour déboucher une arme à feu » (Cotgr.). Dér. de épingle*; suff. -ette*. Fréq. abs. littér. : 4.
    Bonjour hirondelled'hiver,

    Le problème de « pin's », c'est que, même s'il est utilisé en France, non seulement c'est un anglicisme alors qu'il existe au moins un terme français (épinglette), mais en plus il est doublement grammaticalement incorrect (pin's au lieu de pin, et l'apostrophe 's pour marquer le pluriel au lieu du -s simplement).

    Il n'en demeure pas moins qu'en traduction, il faut s'adapter à ce qui se dit dans le pays de destination : un pin's en France, une épinglette au Canada francophone.

    Pour info (;)), voici la définition du mot épinglette dans le Multidictionnaire :

    Petit insigne qu'on pique à travers un vêtement.
    Ce terme a fait l'objet d'une recommandation officielle pour remplacer le mot pin's.

    :)
     

    broglet

    Senior Member
    English - England
    Ce n'est pas du tout un "anglicisme" - in England we do not call these things "a pin's". In fact no singular nouns that I know of in the English language have the construction noun-apostrophe-s. And I can give you an assurance that no English speaker (unless they were familiar with the French word) would have the slightest idea what you were on about if you started talking about a pin's.

    I suppose this comes into the category of "false anglicisms" like "un smoking"
     

    Keith Bradford

    Senior Member
    English (Midlands UK)
    I've devised what I call "Bradford's Law": Any word borrowed from one language into another will always be distorted in its pronunciation, spelling or meaning; sometimes all three.*

    Here's a case in point.

    Quite clearly, the first person to use "pin" in French (from lapel pin) thought it sounded rude. Knowing it was an anglicism, they added an English-looking apostrophe-s. Bradford's law was maintained.

    *There's no copyright on this concept
     

    guillaumedemanzac

    Senior Member
    English - Southern England Home Counties
    Coming to this blind five years later after a link from the apostrophe thread mens/men's/mens (2013), it seems to me quite correct that the French should have borrowed this word with no regard for grammar or meaning and that pin's is a French noun meaning lapel badge or pin. Shampooing is another example of this "borrowing" with complete disregard for the original grammar and/or pronunciation. It follows the English plurals tomato's and potato's seen in every vegetable market in England. Usage rules and if everyone uses it and understands it who are we pedants/foreroes/forero's/foreros to say it's not an apostrophe 's noun plural? and it looks "so British".
     
    < Previous | Next >
    Top