les jours où je travaille et où/que je manque d'énergie

friasc

Senior Member
English (USA)
Bonjour,
Lorsqu'une phrase contient deux subordonnées coordonnées, on peut parfois introduire la seconde par 'que' pour éviter la répétition de la conjonction :

Viens prendre un café si tu es fatigué et que tu veux retrouver de l'énergie.
Je prends un café quand je suis fatigué et que je dois rester éveillé.
Comme je suis fatigué mais que je dois encore travailler, je vais prendre un café.

Peut-on également faire cette substitution avec le pronom relatif où remplaçant un complément de temps ? Par exemple

Je bois du café les jours où je travaille et que je manque d'énergie

Merci d'avance
 
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Non, cette substitution ne se fait qu'avec les conjonctions ; elle est impossible avec les pronoms relatifs.

    les jours je travaille et que je manque d'énergie :thumbsdown:
    les jours je travaille et je manque d'énergie :thumbsup:
     

    J.F. de TROYES

    Senior Member
    francais-France
    Cela me semble possible si le pronom exprime le temps comme dans votre phrase ; mais dans le cas d'un antécédent de lieu ce serait évidemment incorrect. Que peu d'ailleurs s'employer seul comme relatif circonstanciel de temps : B 2c) [compl. circ.] Un jour qu'elle était souffrante , ... Toutefois Le Petit Robert considère cet emploi comme vieilli ou populaire.
    Dans votre exemple on pourrait tout simplement écrire : les jours je travaille et manque d'énergie .
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Cela me semble possible si le pronom exprime le temps comme dans votre phrase
    D'une part, c'est comme vous l'avez dit un emploi populaire, non standard, et d'autre part, ce n'est dans ce cas pas en remplacement de que ce que est mis, contrairement aux conjonctions quand, lorsque, si, etc. qui sont bel et bien reprises par que. On peut ainsi trouver des phrases telles que les jours que je manque d'énergie, sans aucun qui précède. Autrement dit, dans une langue populaire, on pourrait certes envisager les jours que je travaille et que je manque d'énergie, mais pas la construction bâtarde les jours je travaille et que je manque d'énergie.
     
    Top