L'intimité est nettement moindre à la maison qu'au restaurant

< Previous | Next >

isanjulian

Senior Member
Español (España)

Bonjour à tous.

Quelqu'un pourrait m'aider à comprendre mieux cette phrase:

Quant à l’intimité, elle est nettement moindre à la maison qu’au restaurant qui ne se prête qu’aux comportements convenus

On parle de différents genres d'invitations --> On peut partager des apéritifs, des barbecues, des repas de terroir, des menus raffinés et dîners gastronomiques et enfin il y a des gens qui prèfères inviter au restaurant ou passer un contrat avec un traiteur, comme ça ils pourront rester pleinement disponibles á la conversation. Donc en ce qui concerne l'invitation dans un restaurant on dit: Quant à l'intimité, elle est...

Moi je trouve que c'est pas vrai du tout n'est-ce pas?

Au contraire, c'est à la maison que l'on a plus d'intimité mais pas au restaurant.

Aidez-moi a comprendre mieux ce que cette phrase veut-elle dire, s'il vous paît.

Merci d'avance.
 
  • Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Oui, c'est paradoxal, mais la phrase, prise isolément, dit bien qu'on a moins d'intimité à la maison. Peut-être un élément supplémentaire du contexte pourrait-il nous fournir l'explication de cette idée un peu étrange ?...
     

    guillaume42

    Senior Member
    français
    A mon avis l'idée est que l'on passe plus de temps à la cuisine qu'avec ses invités à la maison, contrairement au restaurant. Je trouve cependant la fin de la phrase contradictoire avec son début.
     

    pointvirgule

    Senior Member
    langue française
    A mon avis l'idée est que l'on passe plus de temps à la cuisine qu'avec ses invités à la maison, contrairement au restaurant.
    C'est plausible en soi, mais voyez...
    Enfin, il y a ceux qui invitent au restaurant ou reçoivent chez eux avec les services d’un traiteur ou d’un chef à la maison. Ces hôtes vous diront qu’ainsi ils ne doivent donc pas se soucier de la cuisine et restent pleinement disponibles pour la conversation. Bien entendu, on ne pourra pas apprécier leur cuisine mais plutôt le choix de l’endroit où ils nous emmènent ou le professionnalisme du traiteur. Quant à l’intimité, elle est nettement moindre à la maison qu’au restaurant qui ne se prête qu’aux comportements convenus… (Source)
    J'avoue que, même avec le contexte, le sens de la dernière phrase ne me paraît pas plus clair. :confused:
     

    isanjulian

    Senior Member
    Español (España)
    Merci enormément pour votre aide.

    Le problème est toujour là, quoi.

    Je ne sais vraiment pas ce qu'on veut exprimer exactement para cette phrase.

    À bientôt.
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    On peut parier sur une erreur de relecture de l'auteur qui après avoir amorcé une phrase initiale : "Quant à l’intimité, elle est nettement moindre au restaurant qu’à la maison...", a voulu ajouter la partie "qui ne se prête qu’aux comportements convenus" qui devait être directement reliée à "restaurant" mais a oublié de modifier l'adjectif de la première partie après avoir inversé les deux éléments de comparaison. En remplaçant "moindre" par "meilleure", la logique est respectée. Suis-je clair ?
     

    isanjulian

    Senior Member
    Español (España)
    De toute façon ça pourrait avoir le sens suivant:

    Au lieu d'acueiilir des invités chez soi (en ayant des enfants par exemple), et par conséquent il y aura moins d'intimité, il y en a ceux qui préfère emmener ses invités dans un restaurant, dans une zone privée et intime á la fois, je ne sais pas trop, j'essaie n'importe comment de trouver un sens pour cette phrase.

    Quest-ce que vous en pensez?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Bonjour,

    En googlant cette phrase, qui est au premier paragraphe de l'article que pv a mis en lien :
    Nos invitations sont le reflet de ce que nous sommes, de ce que nous désirons montrer à l’autre car à chaque fois, nous nous exposons"
    j'ai trouvé ce document PDF (20 pages) : Penser l'alimentation

    Et ensuite fait une recherche pas mot clé : intimité

    Je copie deux petits bouts qu'on trouve vers la fin, mais il y en a d'autres :
    Plus près de nous, la distinction entre une invitation au restaurant et
    une invitation à la maison marque, on l’a vu, une variation dans le degré
    d’intimité. Manger ensemble dans un restaurant est moins impliquant et
    n’ouvre pas de la même façon l’espace d’intimité.

    Le repas à la bonne franquette, quant à lui, propose aux invités de vivre le quotidien
    de ses hôtes. En faisant comme d’habitude (ou presque), non seulement on
    donne ainsi la possibilité de partager une part de son intimité, mais on
    offre aussi à l’hôte une place dans cette intimité
    Ce que je comprends, en gros, c'est qu'il est question d'intimité psychologique et qu'au resto, où on n'agit pas toujours « au naturel », les gens risquent moins de la découvrir qu'à la maison.

    J'espère que ça aide. :)
     
    Last edited:

    isanjulian

    Senior Member
    Español (España)
    Donc si par exemple, ma femme et moi on invite un couple chez nous pour prendre l'apéritif ou quelque chose comme ça, on aurait moins d'intimité que si on le fait dans un resto car dans le second cas on n'aurait pas besoin donc de les mettre ou les introduire dans notre vie intime, c'est ça?

    Je ne comprend toujours pas bien.
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Désolée du retard à répondre... je n'étais pas en ligne.

    J'ai écrit trop vite ce matin, et réalisé que l'ordre des mots de ma dernière phrase était incorrect. C'est corrigé.
    Il se peut que je me trompe, mais ce que je comprends de ta phrase c'est qu'au resto, « qui ne se prête qu'aux comportements convenus », les gens ne se comportent pas comme ils le feraient à la maison. S'ils sont à la maison, ils se comportent comme d'habitude... et les invités ont plus de chance de découvrir qui ils sont, vraiment. Par conséquent, leur « intimité personnelle » est moins bien préservée.

    Si ce n'est toujours pas clair, espérons que quelqu'un saura mieux l'expliquer. :eek:
     
    < Previous | Next >
    Top