loges de cabaret

simenon

Senior Member
italien
Bonjour à tous. Dans Les clients d’Avrenos de Simenon, à propos d’un cabaret de Ankara (années 1930), on emploie le terme « loge » deux fois, avec une nuance un peu différente. La première fois pour dire que une des danseuses se renfermait toujours la dernière « dans la soupente servant de loge aux dames de l’établissement ». Dans ce cas je pense qu’il faut interpréter le mot « loge » dans le sens de pièce où les acteurs se préparent au spectacle. Mais je n’en suis pas certaine. Comment l’interprétez- vous ? En plus je ne sais pas à quel mot il faut attacher la spécification « de l’établissement ». Cela dépend de « loge » ou de « dames » ?
La deuxième fois le terme apparaît pour désigner des lieux (du même cabaret) où les clients peuvent aller boire quelque chose avec une danseuse. On dit que dans le local on pouvait boire des bière, mais dans « les loges » on était obligé de consommer du champagne ou des cocktails et d’en offrir aux danseuses. On dit aussi que les loges pouvaient être fermées avec un rideau.
Dans ce cas, s’agit-il d’une sorte de petites salles privées (comme il y en a dans certains restaurants)? Ou elles sont des loges comme il y en a dans les grands théâtres (celles où s’assoient les spectateurs qui ne sont pas au parterre) ? Merci d’avance
 
  • snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Effectivement, le terme désigne toujours un petit local, mais avec un emplacement et un usage différents suivant qu'il est situé derrière les coulisses (premier cas ici), et est donc réservé aux artistes, ou bien en surplomb dans la salle (second cas) et destiné aux spectateurs les plus fortunés.

    Quant à l'expression "servant de loge aux dames de l’établissement", il s'agit bien de comprendre "servant de loge pour les dames qui travaillent dans l'établissement".
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    Merci snarkhunter. Quant à la loge aux dames de l'établissement c'est très clair ce que vous dites.
    Mais, pour les loges pour les clients, donc vous imaginez ce cabaret comme un théâtre? Car il me semble un peu bizarre, parce que je dirais que c'est plutôt un local avec un plateau pour les numéros de danse, mais où l'on boit surtout. Enfin il m'est un peu difficile imaginer les loges en surplomb comme celles des théâtres "vrais" dans ce local. Mais je me trompe peut-être. Plus avant dans le texte on dit que les danseuses n'étaient pas des vraies danseuses (elles n'étaient pas très capables de danser), elles étaient plutôt des entraîneuses et leur métier principal n'était pas de danser, mais de faire boire du champange aux clients. En plus dans ces loges on boit, le garçon va prendre les commandes. Donc je ne sais pas, je n'arrive pas à bien imaginer le lieu.
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Dans ce cas, s'il est question d'un cabaret plutôt que d'un théâtre, on peut peut-être parler d'alcôves plutôt que de véritables loges, c'est-à-dire de petits espace partiellement séparés, qui permettent d'avoir un peu d'intimité (elles sont souvent isolées par un simple rideau, et un peu en retrait).
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    Oui il me semble plus probable. Et on dit, dans le texte, que ces loges pouvait être fermées avec un rideau. Merci.
    Je m'aperçois que j'ai oublié de citer une description un peu plus précise. Le narrateur dit que au fond de la salle (où il y a le bar et les tables et je crois un plateau) "s'alignaient deux étages de loges étroites".
     
    Last edited:

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    C'est un sens de loge qu'on trouve dans le TLF :
    B.2.a. Chacun des compartiments, séparés les uns des autres par une cloison, où peuvent prendre place plusieurs spectateurs.
    Loge découverte, grillée, impériale, princière; loge à/de côté, de/en face, à/de l'opéra, au/de théâtre; premières, secondes loges, loges d'avant-scène; avoir, donner, gagner, louer, prendre une loge.
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    Merci JeanDeSponde. C'est cela que j'entendais quand je parlais del loges de grands/vrais théâtres. Si je doute est parce que dans les loges en question on boit, on se renferme dedans, et parce que le local n'a pas comme but principale le spectacle.
     

    Mauricet

    Senior Member
    French - France
    La fermeture du rideau transforme ces loges "de salle de théâtre", tournées vers le spectacle de cabaret, en quelque chose qui se rapproche des "cabinets particuliers" de certains restaurants. Ce ne sont pas vraiment des alcôves (il n'y a pas de lit), mais il y a sans doute une table et des sièges.
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    Merci Mauricet. En effet elles doivent avoir les deux fonctions. Le problème en français se pose un peu moins que en autres langues (en italien, par exemple) parce que en français il n'y pas un mot spécifique pour désigner les loges du théâtre. Et donc on n'a pas cet effet un peu bizarre de nommer ainsi quelque chose qui est utilisé autrement.
     
    < Previous | Next >
    Top