loucher sur le pansement

< Previous | Next >

simenon

Senior Member
italien
Bonjour,
je suis tombée sur un phrase dont le sens ne me semble pas très clair.
Un homme arrive au bureau et il a un sparadrap sur le nez. La secretaire lui demande qu'est-ce qu'il lui est arrivé. Il répond:

"Je me suis endormi, en lisant et mon écran [une liseuse qu'il vient d'employer il y a quelques jours] m’est tombé dessus. [...] Ça réveille. Encore une sieste
foutue. Mais mon nez est solide. Toutefois, je dois reconnaître que je ne peux pas m’empêcher de loucher sur le pansement…"

La réponse me semble bizarre. Comment dois-je interpréter le verbe "loucher" ici? Il "torde" ses yeux pour regarder le pensement sur le nez? Ou bien faut-il lire "loucher" comme " a) [Avec une idée de convoitise, de désirAvec une idée de dégoût, de déplaisir] Jeter un coup d'œil rapide vers/du côté de/dans la direction de/sur quelque chose, quelqu'un."?

Merci d'avance
 
  • nicduf

    Senior Member
    français
    Bonjour,
    Comme ce pansement est sur son nez, cela attire son regard (il ne peut s'empêcher de le regarder) et si on regarde le bout de son nez, on se met à loucher. Il suffit d'essayer pour le découvrir.
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    OUi, je le sais. Mais il me semblais si bizarre de le dire... J'ai pensé qu'il y avais quelque autre chose à comprendre. Mais s'il n'y en a pas, tant mieux
     

    Reynald

    Senior Member
    Français - France
    Pour moi non plus il n'y a rien d'autre à comprendre. Évidemment, avoir les yeux attirés vers son nez quand on a pour métier de lire, c'est handicapant.:)
     
    < Previous | Next >
    Top