médecin - prononciation

sumelic

Senior Member
English - California
Dans le mot “ évènement”, l’élision de l’e muet a provoqué un changement de la prononciation de l’e précédent (/evenəmɑ̃/ --> /evɛnmɑ̃/). Par conséquent, selon les rectifications orthographiques on écrit «évènement» au lieu de «événement».

Je sais que pour beaucoup de personnes le mot «médecin» a deux syllabes; je voudrais savoir le timbre vocalique de la première syllabe dans cette pronunciation. C’est toujours /medsɛ̃/ ou parfois /mɛdsɛ̃/?

Merci à tous.
 
  • janpol

    Senior Member
    France - français
    En ce qui concerne "événement", on fait comme on veut = é ou è (dico Hachette 1991)
    médecin = selon ce dico, on n'a pas le choix >>> é... prononcé [ɛ] >> /mɛdsɛ̃/
     

    CapnPrep

    Senior Member
    AmE
    médecin = selon ce dico, on n'a pas le choix >>> é... prononcé [ɛ] >> /mɛdsɛ̃/
    On n'a pas le choix selon le Petit Robert 2015 non plus, seulement c'est [e] qu'on doit prononcer :p, que l'on réalise ou pas le schwa : [med(ə)sɛ̃]. Le TLF admet les deux voyelles, mais ne donne que la prononciation en deux syllabes : [meḓsε̃], [-ε-].

    En revanche, les dictionnaires sont d'accord sur la prononciation [ε] de événement/évènement, ce qui explique pourquoi la graphie événement a été vue comme une anomalie à éliminer, mais pas la graphie médecin, qui correspond à une prononciation [e] encore en usage (même si elle est concurrencée par [ε]).
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    J'avoue n'avoir jamais entendu prononcer médecin [mεdsɛ̃] (que le TLFI qualifie de "parler courant" par rapport à [medəsε̃], parler soutenu) ou médecine [mεdsin], ou alors je n'ai pas reconnu le son [ε] tant il est bref — et que je devrais me forcer pour pousser le son mεd à l'anglaise.

    Je ne sais même pas s'il existe dans la langue français un mot commençant par la graphie mèd-.:eek:
    Les mêmes personnes prononcent-elles média [mεdja] et médiocre [mεdjɔkʀ] ?
     

    sumelic

    Senior Member
    English - California
    Merci de votre aide!
    Je pense qu'il s'agit du découpage syllabique. D'après ce que je comprends, le son /e/ ne peut pas exister en général dans une syllable fermée (qui termine par une consonne) dans la langue française. Quand on élide l'e muet, le /d/ dans le mot "médecin" est contraint d'être la coda de la première syllable. En effet, le syllable devient fermée, et le /e/ devient /ɛ/. Mais il est apparent que ce processus n'est pas complet pour tous les locuteurs ou pour tous les mots.
    Selon cette théorie, je ne pense pas que ça soit le cas pour les mots média et médiocre, parce qu'une syllable peut commencer avec /dj/ dans le français (comme dans le mot "dieu"). La prononciation de l'é doit donc rester /e/.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top