Ma vie coule

GKM

New Member
Korean
Bonjour,

Je voudrais savoir le sens du verbe "couler" de la chanson "Ma vie coule" dans la comédie musicale "Autant en emporte le vent".

Ici, le verbe "couler" veut dire "s'écouler" ou "sombrer/s'enfoncer" ?

Ses paroles sont les suivantes :

Coule ma vie coule et je coule avec elle
Coule ma vie coule et je danse sur ses ailes
Que Dieu me guide dans ce vide où personne ne sent plus rien
Coule ma vie coule, coule

<edited to remove excess quotation and YouTube link>
 
Last edited by a moderator:
  • Terio

    Senior Member
    Français (Québec)
    J'opterais pour « sombrer ».

    À la limite, on peut dire « ma vie coule » dans le sens de « ma vie s'écoule », mais « je coule », à mon avis, ne peut signifier que « je sombre ».
     
    • Thank you!
    Reactions: GKM

    Philippides

    Senior Member
    Français - France
    J'ai un peu de mal à comprendre ce texte, mais est-ce que justement le sens de "coule" ne serait pas "sombre" dans le premier vers et "s'écoule" dans le second ?
     

    Terio

    Senior Member
    Français (Québec)
    Pour rendre texte original, (Paroles Ma vie coule par Autant En Emporte Le Vent - Paroles.net (lyrics)) il aurait fallu écrire :

    Coule ma vie coule
    Et je coule avec elle
    Coule ma vie coule
    Et je danse sur ses ailes.

    Dans ce cas, on pourrait l'interpréter comme : Ma vie s'écoule / Et je sombre avec elle.

    Les dernier vers ne nous aide guère : Je danse sur ses ailes. Les ailes de qui ? Les ailes de ma vie ?

    Mais l'ensemble de la chanson nous ramène au vide où on coule, où on sombre.

    Ce texte n'est pas particulièrement limpide.
     
    • Thank you!
    Reactions: GKM

    GKM

    New Member
    Korean
    Je vous remercie de vos réponses.

    On ne peut pas interpréter comme suit ?

    Coule ma vie coule et je coule avec elle >> Je sombre avec ma vie qui sombre. ou J'avance avec ma vie qui s'écoule.
    Coule ma vie coule et je danse sur ses ailes >> Je danse sur les ailes de ma vie qui s'écoule.
     
    Last edited:

    Terio

    Senior Member
    Français (Québec)
    En poésie, tout est possible.

    Logiquement, une personne peut couler (sombrer), mais ne peut pas couler comme de l'eau, alors qu'il est plus facile de rapprocher la vie avec un liquide. Mais, en poésie, une personne peut aussi s'identifier à de l'eau qui coule.

    Pour ce qui est de danser sur les ailes de sa propre vie :

    - danser peur évoquer la joie
    - les ailes, c'est ce qui fait monter et avancer, ou empêcher de tomber.

    Je pense qu'il faut lire et relire le texte au complet, s'en imprégner et essayer de ressentir ce qui s'en dégage.
     
    • Thank you!
    Reactions: GKM
    Top