(madame) le Premier ministre / la Première ministre

Hulalessar

Senior Member
English - England
Si on pose la question: "Où est le premier ministre?" et on répond: "Il est parti" il doit être grammaticalement correct si le premier mininistre est une femme; mais peut-on dire "Elle est partie"?
 
  • LittleSweet

    New Member
    France
    Moi aussi j'opte pour le "elle"... ici, en désignant la personne par "il" ou "elle", cela ne dépend pas de son grade (?) en politique, mais de son sexe. Dire "il" alors qu'il s'agit d'une femme est faux. Je te conseillerais donc plutôt de dire "elle". Et cela, même si elle est premier ministre et que ce sont des collègues de travail/etc qui la désignent ainsi.
    A ce que j'ai entendu, on peut dire "Madame le premier ministre" comme "Madame la premier ministre" ou plus court "Le premier ministre". Ça doit être une question de principe.
     

    Jeanbar

    Senior Member
    France
    Hulalessar,

    Les deux sont corrects, selon que vous pensez à la personne ou à la fonction.
    L'usage du français hésite aujourd'hui à ce sujet. On a crée récemment les termes auteure et professeure. On verra si ils s'imposent.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    A ce que j'ai entendu, on peut dire "Madame le premier ministre" :tick: comme "Madame la premier ministre" :cross: ou plus court "Le premier ministre" :tick:. Ça doit être une question de principe.

    « La premier ministre » est faux grammaticalement parlant (article féminin mais adjectif et donc substantif masculins). Il faudrait donc dire la première ministre, encore que c'est au niveau du sens qu'il y aurait un hic : cela impliquerait que cette personne serait la première des femmes ministres et non de tous les ministres. Bref, il est tellement plus simple de dire Madame le premier ministre;)

    Pour répondre à la question initiale, je pense que Elle est partie est non seulement correct mais aussi la réponse la plus logique et la plus fréquente qui sera donnée. En effet, on n'a plus besoin de préciser la fonction de cette personne puisque cela a déjà été fait par celui qui a posé la question. Il est donc logique de faire plutôt référence au genre (masculin/féminin) de la personne.
     

    LittleSweet

    New Member
    France
    Je vois ce que vous voulez dire, merci :) Cependant, en faisant une petite recherche, je vois que les deux se disent. Jeanbar a la meilleure réponse selon moi.
    Mais on s'éloigne un peu du sujet principal, qui reste le fait qu'elle soit partie !
     

    Hulalessar

    Senior Member
    English - England
    Merci pour vos réponses qui sont intéressantes.

    À l'école, il y a quarante ans, j'ai appris que le genre grammaticale n'est pas une question de sexe. Par exemple, il faut dire: "La sentinelle est partie; je ne sais pas où elle est allée" même quand c'est Jean qui est la sentinelle. C'est-à-dire que quand on emploie des prénoms il faut toujours penser au genre du mot et non pas au son sens. (Je remarque que pour les enfants anglais qui apprennnent le français c'est bizarre qu'un couteau est "he" est une fourchette est "she" et qui'il n'existe point un prénom pour des objets.)

    Si on décide qu'il faut suivre la personne on doit dire:

    "Le premier ministre est hereux; je ne sais pas pourquoi elle est heureuse"

    Dans ce cas heureux est au masulin et au femenin en désignant la même personne.

    Mais si on décide de suivre la fonction on doit dire:

    Le premier ministre est vêtu comme d'habitude; il porte une robe noire.

    (!)

    Est-ce que le règle est vraiement: il faut toujours suivre le genre, sauf quand ça devient ridicule.
     

    BigRedDog

    Senior Member
    France, French
    À l'école, il y a quarante ans, j'ai appris que le genre grammaticale n'est pas une question de sexe. Par exemple, il faut dire: "La sentinelle est partie; je ne sais pas où elle est allée" même quand c'est Jean qui est la sentinelle.

    J'ai appris la même chose (un peu plus récemment:) ). Peut-être la distinction devrait-elle se faire sur le titre et non pas sur la fonction.
     

    Ploupinet

    Senior Member
    Français/France
    Je crois surtout que les sentinelles ont depuis toujours pu être des hommes, alors qu'une femme premier ministre est un phénomène plutôt récent, nous n'y sommes pas encore tout à fait habitués ! C'est long de changer les habitudes linguistiques... ;)
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    En France, on aurait pu pourtant... il y en a eu une... il est vrai qu'elle est restée moins d'un an en fonctions !
    Il semble bien qu'on disait à l'époque : "Le premier ministre Edith Cresson" ou... et qu'une fois qu'on avait donné sa fonction, on continuait ensuite : "Madame Cresson".
    Dans des occasions solennelles, on pouvait dire "Madame le Premier ministre".
    Mais "la Première ministre" est utilisé soit dans un souci de féminisation - voire par des féministes - soit avec ironie.

    Mais parfois, le genre hésite. J'ai déniché ceci :
    LA TRIBUNE: Lutte renforcée contre le chômage de longue durée
    "... Intervenant hier sur Antenne 2, le Premier ministre Edith Cresson a annoncé les nouvelles actions qu’elle comptait mettre en oeuvre dans les prochaines semaines pour venir en aide aux plus défavorisés des chômeurs.
    Source
    Libération :
    Ce conseil, dont la création avait été annoncée la semaine dernière, comprend plus de 120 responsables socialistes (...) On y retrouve ainsi l'ancienne Premier ministre Edith Cresson (...)
    Source
    Et même quand les premiers ministres durent plus longtemps qu'en France, ce n'est pas évident...
    Il est aussi l'une des seules personnes ayant conduit sa mère, l'ancien Premier ministre Margaret Thatcher, à manifester son émotion en public.
    Source
     

    mbrower

    Member
    English, USA
    Il me semble qu’il n y a pas vraiment de désaccord entre l’exemple de la sentinelle (où le prénom s’accorde avec le genre de l’office) et celui du premier ministre (le prénom s’accorde avec le sexe de l’occupant de l'office).

    Dans le premier cas, on parle d’une personne qui est généralement ou typiquement anonyme, n'est-ce pas? « Où est la sentinelle ? Elle devrait être là. » Mais si on connaît la sentinelle personnellement, il me semble qu’on ne peut pas s’empêcher d’employer le pronom qui s’accorde avec son sexe. « Jean est la sentinelle ce soir. Mais où est-il ? » Faire autrement serait bizarre, non ?

    Le premier ministre par contre est un office d’exception, dont on ne peut guère ignorer ni le nom de l'occupant ni son sexe...
     

    chica_tica

    Member
    England, English
    Est-ce que "premier ministre" reste dans la forme masculine quand le ministre est une femme?

    Par exemple est-ce qu'on dirait "la première ministre ancienne de Pakistan Benazir Bhutto" ou "le premier ministre ancien Pakistan Benazir Bhutto"

    Merci :)
     

    piccoloconiglio

    New Member
    America (English)
    Je crois bien qu'il reste toujours au masculin: "l'ancien Premier ministre du Pakistan."

    Mais j'attendrais la réponse de quelqu'un d'autre pour en être certain...
     

    chica_tica

    Member
    England, English
    merci pour votre aide! c'est bizarre car j'ai noté que sur quelques journaux en ligne ils disent 'la ancienne première ministre Benazir Bhutto" mais la plupart dit "l'ancien premier ministre Benazir Bhutto. Je crois que ce dernier est le plus correct. :confused:
     

    danielc

    Senior Member
    French-Canada
    RFI en France , et les médias francophones au Canada utilisent première ministre pour désigner Theresa May. Je viens juste d'écouter le bulletin de RFI il y a une heure. Ce fil date de dix ans, il faut le mettre à jour!
     

    Mathis.Jem

    Member
    French
    Avec les récentes évolutions sociales connues en Occident concernant la libération de la femme, certains dénoncent voire disent qu'il faut absolument féminiser les mots comme Président ou Premier ministre. C'est ainsi qu'une présidente de l'assemblée nationale s'est emportée car un député avait dit "Madame le président" et apparemment d'après Schiappa (secrétaire d'Etat à l'égalité des sexes), on devrait dire "Madame LA ministre" et non plus Madame le ministre.

    Donc au vu de cela, cette règle est-elle encore valable... Cela pose certaines questions puisque d'un autre côté les membres de l'académie française dénoncent cette féminisation tous azimuts de la langue française.
     

    Michelvar

    Quasimodo
    French / France
    D'accord avec Mathis.Jem, il y a actuellement en France une forte poussée de certains lobbys pour faire évoluer notre langue vers une langue inclusive. Vous trouverez de nombreux articles en ligne sur ce sujet.
    On peut donc trouver toutes sortes d'évolutions originales tant dans la presse qu'en radio, suivant que la personne qui écrit souhaite promouvoir cette évolution ou non.

    Le français est une langue vivante. Mais personnellement je suis attaché aux règles, j'en reste à Madame le Premier Ministre.

    Si on décide qu'il faut suivre la personne on doit dire:
    "Le premier ministre est hereux; je ne sais pas pourquoi elle est heureuse"
    On peut aussi simplement éviter de construire des phrases qui posent problème. La langue sert à communiquer, à se faire comprendre, il nous appartient de construire nos phrases afin de les rendre simples, élégantes et faciles à comprendre.
     
    Last edited:

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Pfffiouuu... Dix ans se sont écoulés depuis mon post précédent dans ce fil, et Theresa May est encore le Premier ministre du Royaume-Uni.
    Si un jour, une présidente nomme une femme au poste de Premier ministre en France, c'est là que les choses vont se compliquer :D.
     

    TO_FR

    Senior Member
    68
    Français - France
    Après, on trouve un bon nombre de proviseur(e?)s, maires, ministres etc... qui préfèrent garder le nom masculin. Allez savoir si c'est une majorité, je pense personnellement que la majorité n'y pense pas tant que ça. Mais il y en a qui vont insister pour qu'on dise "madame le maire".
     

    danielc

    Senior Member
    French-Canada
    Pour ne pas oublier Wikipédia, des médias français comme Le Monde, France 24, Le Figaro, et Le Point, ou ailleurs en Europe francophone comme Le Matin (Suisse), Le Soir, Le Vif (Belgique), qui utilisent tous première ministre. Nous pouvons parler d'une norme ces jours-ci.
     

    Terio

    Senior Member
    Français (Québec)
    Pour moi, Madame le premier-ministre est aussi absurde que Élisabeth II, roi d'Angleterre ou Madame Martin, boulanger du village.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Il ne faut pas confondre sexe et genre. Ce n'est pas plus absurde que de dire Monsieur la sentinelle ou Sa majesté le roi, qui sont parfaitement corrects et admissibles. C'est seulement une question d'usage et cet usage est en train d'évoluer pour la plupart des titres, fonctions et professions.

    N'en déplaise à certains féministes, on peut certainement admettre les deux genres selon que l'on considère que ministre est uniquement masculin ou que c'est devenu un nom épicène :

    Madame le premier ministre
    Madame la première ministre
     

    danielc

    Senior Member
    French-Canada
    Mais il n'est pas question de "certains féministes", mais la norme des médias de la francophonie occidentale, y compris chez vous, MC.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Depuis quand les médias seraient-ils les garants de la langue française ?

    Bref, tout ça pour dire que les deux solutions sont pour moi possibles et qu'il serait malvenu d'en condamner une.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Les deux possibilités ont leur justification mais l'usage semble néanmoins en train d'évoluer rapidement pour se fixer sur une seule de ces possibilités.
     

    danielc

    Senior Member
    French-Canada
    Et il n'est pas seulement question des médias, mais de l'usage quotidien des gens ordinaires. Le Canada et la France ont tous les deux au début des années 90 eu une femme comme premièr (e) ministre pour la première fois. Il me semblait très naturel que Mme Campbell chez nous utilise première ministre.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    ... et fonction.
    On ne parle pas ici de "premier ministre", mais de "Premier Ministre".
    De Premier ministre, ou de Première ministre, si on s'attache aux questions de typographie.
    Reste à savoir si le Protocole envisage la féminisation du titre. Si ce n'est pas le cas, il serait plus que temps...
    Réponse (affirmative) ici :
    La liste des membres du Gouvernement
    Sur la proposition de la Première ministre, chargée de la Planification écologique et énergétique, le Président de la République a nommé :
    (je vous fais grâce de la liste...)
    Source : La composition du Gouvernement d’Élisabeth Borne sur le site gouvernement.fr
     
    Top