ne … que + de / du, de la, des

< Previous | Next >

Pierre Simon

Senior Member
English
... et quelles sont les règles lorsqu'il s'agit de la tournure restrictive 'ne... que' ?

Selon Le Trésor :
« Ne ... que appelle l'utilisation du prédéterminant de, qui apparaît obligatoirement avant la conj. que. Elle n'aurait de bonheur qu'auprès de moi (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.410). On n'a de chance qu'en suivant son tempérament et en l'exagérant (Flaub., Corresp., 1861, p.453). »
Le Trésor ne dit rien, pourtant, de l'article partitif qui la suit. Voici le genre de phrase à laquelle je pense : « On n'avait de preuves que contre des prisonniers. »

Merci beaucoup d'avance

Note des modérateurs : Cette question a été déplacée vers son propre fil à partir de cette discussion.
 
Last edited by a moderator:
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Ne … que n'étant pas une négation, mais une restriction, l'article partitif ne se change pas en de.

    Je ne prête que de CD à mon copain ? :cross:
    Je ne prête que des CD à mon copain ? :tick:
     

    Pierre Simon

    Senior Member
    English
    Alors, adoptant l'exemple de mon collègue Imanakbari :

    Je ne prête que des disques compacts à mon copain.
    Je ne prête de disques compacts qu'à mon copain.

    Est-ce que ça marche ?
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    […] Ta question n'est toujours pas claire pour moi. Tu demandes « les règles », mais quelles règles cherches-tu exactement ? Que cherches-tu à comprendre ?
     
    Last edited:

    Pierre Simon

    Senior Member
    English
    Les règles qui s'appliquent à un article partitif, (1) avant la conjonction 'que' et (2) après la conjonction 'que' dans une phrase qui contient la tournure restrictive 'ne... que'.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Pour ce qui est du déterminant de (ce n'est pas un partitif) avant le que, on a en fait le choix contrairement à ce que dit le TLFi :

    Je ne prête de disques compacts qu'à mon copain. / Je ne prête des disques compacts qu'à mon copain.
    Je ne mets de confiture que sur mes tartines.
    / Je ne mets de la confiture que sur mes tartines.

    Mais contrairement à ne … pas ou autres négations, après ne … que, l'article (indéfini ou partitif) ne se transforme pas en de seul :

    J'ai une pomme.Je n'ai pas de pomme, mais : Je n'ai qu'une pomme.
    Je prête des disques compacts.
    Je ne prête pas de disques compacts, mais : Je ne prête que des disques compacts.
    Je mets de la confiture.
    Je ne mets pas de confiture, mais : Je ne mets que de la confiture.
    Je mange du pain.
    Je ne mange pas de pain, mais : Je ne mange que du pain.

    +++

    Selon Grevisse (§ 584, c, 2º) :
    Les articles indéfinis ou partitifs se maintiennent si la phrase (ou le membre de phrase) a un sens positif. […] C’est notamment l’usage habituel avec ne … que , qui a un sens positif […].

    Toutefois quand l’objet direct ou le sujet réel sont placés avant que, on trouve souvent de : Elle n’a d’yeux que pour son fils aîné ( Ac. 1935, art. œil). — Il n’avait vu de médecins que comme clients (Cayrol, Froid du soleil, p. 35). — Il n’arrivait de mésaventures qu’aux gens ridicules et stupides (Beauvoir, Mém. d’une jeune fille rangée, p. 53). — Il semble que dans ce cas ne ait gardé un sens plus nettement négatif et que une valeur plus nettement exceptive. Quand apparaît la forme complète de l’article, on s’évertue à trouver des nuances subtiles : Il n’a de l’argent que pour ses plaisirs = Il a de l’argent, mais seulement pour ses plaisirs ; Il n’a d’argent que pour ses plaisirs = Il n’a pas d’argent, excepté pour ses plaisirs.
     
    Last edited:

    Pierre Simon

    Senior Member
    English
    C'est exactement ce que je cherchais. Malheureusement, chacune de tes réponses découvre d'autres grands trous noirs, et, pour couronner le tout, il s'avère maintenant que même Le Trésor n'est pas 100% fiable. Ce qui a suscité mon intérêt était cette phrase des Misérables : « On n'avait de preuves que contre elle... », d'où ma question.

    Des deux phrases « Je ne prête des disques compacts qu'à mon copain » et « Je ne prête de disques compacts qu'à mon copain », laquelle préfères-tu ? Est-ce que l'une est plus 'soutenue' que l'autre, à ton avis ?

    Merci beaucoup.
     
    < Previous | Next >
    Top