ne rien connaître à qqch

Cookiezhuo

Member
Chinois
Dans la phrase “Je ne connais rien à l’informatique.” pourquoi on utilise la preposition “à” avec le verbe connaître puisque j‘ai vu que le verbe connaître s’utilise avec le nom?
 
  • JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    pourquoi on utilise la préposition “à” avec le verbe connaître puisque j‘ai vu que le verbe connaître s’utilise avec le nom?
    Il y a aussi la tournure "Se connaître à, en qqc.; s'y connaître."

    2. [L'accent est mis sur la compétence particulière qui accompagne ou conditionne le savoir] Être compétent, (sous-entendu en quelque chose). Se connaître à, en qqc.; s'y connaître. [Fam.] Tu t'y connais un peu, toi? Il n'y connaît rien; je n'y connais pas grand chose; il ou elle ne connaît rien à rien. [Clapart :] − (...) Oscar devenir régisseur de Presles? (...) mais il faut savoir l'arpentage, se connaître à la culture (Balzac, Un Début dans la vie,1842, p. 418).Il prétendait se connaître aux arts; mais il s'en tenait à certains noms consacrés (R. Rolland, Jean-Christophe,L'Adolescent, 1905, p. 239).
    CONNAÎTRE : Définition de CONNAÎTRE

    Edit:
    “Je ne connais rien à l’informatique.” est peut-être un mélange de cette expression et de “Je ne comprends rien à l’informatique.”
     
    Last edited:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Cependant, ce n'est pas la tournure pronominale "se connaitre à, s'y connaître" qui nous intéresse mais bien la tournure simple d'ailleurs donnée dans les exemples de l'article : Il n'y connaît rien; je n'y connais pas grand chose; il ou elle ne connaît rien à rien.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Dans la phrase “Je ne connais rien à l’informatique.” pourquoi on utilise la preposition “à” avec le verbe connaître puisque j‘ai vu que le verbe connaître s’utilise avec le nom?
    La question est intéressante, subtile et complexe, et la réponse pas facile à donner...

    - Connaître peut effectivement s'utiliser avec un nom, notamment s'il s'agit d'une langue (je connais l'allemand), d'un pays, d'une région, d'une ville (je connais la Sicile) ou d'un "sous-domaine" particulier (je connais bien les moteurs Renault, je connais bien la musique baroque)...

    - On peut donc dire aussi "je connais l'informatique/la mécanique/la comptabilité...". Mais par rapport à des domaines aussi vastes, on dira plutôt "je m'y connais en informatique etc" pour dire qu'on a un certain nombre de connaissances, qu'on se débrouille (bien) mais sans prétendre tout savoir. Cela dit, cette explication n'est pas tout à fait convaincante car "je connais l'allemand' n'implique pas qu'on ait une maîtrise parfaite et totale de cette langue. Et pourtant, on ne dira pas "je m'y connais en allemand". C'est pourquoi je disais que la question est subtile et complexe.

    - La négation la plus courante est "je ne m'y connais pas en informatique/mécanique/comptabilité...". Mais la forme non pronominale est possible aussi ("je n'y connais rien en informatique", alors qu'on ne dira pas à la forme affirmative "j'y connais beaucoup en informatique"!) tout comme la variante, d'un niveau de langue peut-être un peu plus soutenu, "je ne connais rien à l'informatique". Ou aussi, bien sûr, "je ne connais pas l'informatique".

    Bref, entre connaître, s'y connaître en, ne rien y connaître en, ne rien connaître à, il y a des différences d'usage pas faciles à appréhender pour des non-francophones de naissance.
     
    • Agree
    Reactions: OLN

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    le verbe connaître s’utilise avec le nom
    Je ne comprends pas bien. Le CO de connaître est rien (pas une chose) ; à l'informatique (domaine) est le complément de rien.

    “Je ne connais rien à l’informatique.” est peut-être un mélange de cette expression et de “Je ne comprends rien à l’informatique.”
    C'est possiblement un sens implicite, puisqu'il est question de savoir et de compétence. :)
    On aurait pu dire Je ne connais rien de l'informatique, mais ne rien y connaître est plus idiomatique que ne rien connaître de cela.
    (il y a aussi ce fil du forum FR-EN : FR: ne rien connaître à / de)
     
    Top