On entendrait un chèque tomber dans les Contrex

arc1989

New Member
Español
Bon après-midi.

Dans la dernière phrase de ce fragment, il doit y avoir un jeu de mots ou une référence culturelle que je ne comprends pas. Je sais que c'est hors contexte, quelqu'un pourrait-il me donner un indice ?

Merci beaucoup.


Ah! j' te paye une pute! s'exclame Robert.
Tête de l'assistance. On entendrait un chèque tomber dans le Contrex.
 
  • snarkhunter

    Senior Member
    French (France's)
    Bonjour,

    Je dois dire que c'est assez obscur.
    La seule certitude, c'est que "le Contrex" doit désigner "la Contrexéville", qui est une eau minérale assez connue originaire de l'est de la France. Et provenant d'une ville dont l'une des activités principales est le thermalisme, ce qui l'associe peut-être à une population plutôt âgée, donc par essence peu bruyante.

    ... mais sinon, je ne vois pas.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Source (c'est le cas de le dire) :
    Bonjour la galère !
    On entendrait un chèque tomber dans les Contrex.
    Il s'agit des verres remplis de Contrexéville. Les protagonistes sont dans un café assez sinistre. Cela dit, la phrase n'est pas à prendre au pied de la lettre et est censée être humoristique.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Le sens est à priori "on entendrait une mouche voler".


    (Je dis une Contrex, une Évian, pour "une eau de")
     
    Last edited:

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Cela dit, la phrase n'est pas à prendre au pied de la lettre et est censée être humoristique.
    C'est humoristique si on décode le registre de langue et qu'on le confronte à la sémantique.
    il doit y avoir un jeu de mots ou une référence culturelle que je ne comprends pas.
    Il s'agit d'un milieu qui sent la débrouille et la petite arnaque : ce n'est pas le grand banditisme, mais un milieu où l'on ne paye pas en chèque ni ne boit de la Contrex.
    C'est la distorsion entre le contexte socio-culturel et le vocabulaire utilisé qui crée l'effet humoristique.

    La "traduction" serait donc : « On entendrait un talbin tomber dans le roteux. »
    On peut aussi dire, comme le ferait Mimile : « On ouïrait le plus petit frémissement de l'air. », ce qu' OLN et Bezoard ont bien exprimé en citant la locution de la mouche.

    PS : on rencontre aussi : on entendrait une mouche péter.
     
    Last edited:
    Top