parler de/des + nom pluriel

sneakergroove

Member
Canada English
Bonsoir! C’est moi encore!

Je pense que c’est une faute de tape mais mieux vaut prévenir que guérir! Je feuilletais une méthode de français quand je suis tombé sur l’expression suivante:

Parler de projets futurs

J’ai vite regardé le tableau des contenus pour la chercher et c’était écrit dans le même façon. Pourtant dans le tableau il y avait d’autres expressions comme:

Parler des études
Parler des habitudes
Parler de la famille
Parler du temps

Et même:

Parler des lieux frequentés (Cette expression suit la même forme que ‘parler de projets futurs’, notamment nom + adjectif)

Est-ce l’expression ‘parler de projets futurs’ simplement une faute de tape et donc devrait écrite comme, ‘parler des projets futurs’ en suivant les autres exemples?

Merci d’avance
sneakergroove
 
  • tilt

    Senior Member
    French French
    Les deux sont corrects, mais ont des sens différents.
    Parler des (= de + les) projets futurs évoque l'ensemble des projets futurs, alors que Parler de projets futurs n'en évoque que certains.
    On pourrait dire de la même façon parler d'études, parler d'habitudes, etc.

    Rien ne dit donc qu'il y ait une faute de frappe ici, sauf la construction des autres exemple qui plaide en ce sens.
    Sur quoi porte la leçon dont est extraite cette liste d'expressions ?
     

    sneakergroove

    Member
    Canada English
    Bonsoir Tilt, merci de votre réponse.

    >Sur quoi porte la leçon dont est extraite cette liste d'expressions ?

    En fait j’ai trouvé ces expressions dans le tableau des contenus, donc elles ne signifient que les objectifs communicatifs pour la leçon. Par exemple, dans la leçon 19, on va apprendre à parler de projets futurs et à parler du temps. On va regarder le futur proche, le verbe vouloir, la condition etc.

    Par contre, la leçon 15 va apprendre aux étudiants à parler des lieux fréquentés et à exprimer le but. La grammaire y inclut le verbe aller et pour + infinitif.

    Je pense donc que comme ces expressions sont utilisées pour indiquer les objectifs communicatifs, ça serait mieux d’aller avec ‘parler des projets futurs’ en suivant les autres formes mais comme les deux sont possibles il y doit avoir une raison pour laquelle on a écrit ‘parler de projets futurs’.

    En tout cas, je comprends votre explication, tilt, mais c’est vraiment subtil, non?

    Amicalement,
    sneakergroove
     

    tilt

    Senior Member
    French French
    En tout cas, je comprends votre explication, tilt, mais c’est vraiment subtil, non?
    Pas tant que ça ! Tout dépend du contexte, encore une fois.
    Parler des projets futurs implique que les projets considérés soient clairement identifiés et définis, et que la discussion porte sur la façon dont ils se réaliseront ou non.
    Parler de projets futurs peut signifier parler de certains des projets futurs, et cette phrase se rapproche alors beaucoup de la première. Mais elle peut aussi avoir un sens très vague : on envisage l'avenir, on discute de manière informelle de ce qu'on imagine pour plus tard. On peut parler de projets futurs sans avoir de projets, en fait.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    En tout cas, je comprends votre explication, tilt, mais c’est vraiment subtil, non?
    Ce n'est pas plus subtil que:
    - "J'ai envie de fraises" : il n'y en a pas nécessairement devant moi, mais je ressens cette envie (c'est d'ailleurs souvent une phrase cliché attribuée à des femmes enceintes, qui auraient tout à coup des pulsions irrationnelles)
    - "J'ai envie des fraises" : implique que plusieurs fruits m'ont été présentés, dont des fraises et j'ai envie de celles-là.
     

    tilt

    Senior Member
    French French
    - "J'ai envie des fraises" : plusieurs fruits m'ont été présentés, dont des fraises et j'ai envie de celles-là.
    La présence d'autres fruits n'est même pas requise. :rolleyes:
    "J'ai envie des fraises" implique que des fraises m'ont été présentées, et que j'en ai envie.
     

    sneakergroove

    Member
    Canada English
    Bonsoir tilt et chimel, merci de votre aide. Je comprends mieux maintenant la différence, grace à vos exemples. En fait chimel, j'ai déjà vu l'exemple que vous m'avez donné.

    J'ai envie de fraises. (C'est un envie pour des fraises; peut-être on va en acheter plus tard.)

    J'ai envie des fraises. (Elles sont devant moi.)

    Quant à votre exemple tilt, c'est plus clair et c'est probablement pour ça qu'on dit 'de' dans cette leçon car c'est pour apprendre à parler de certains de vos projets mais peut-être plutôt dans un facon général. Par exemple, on va apprendre quelques expressions et puis le futur proche et vouloir et on va pouvoir parler un peu de ça.

    Pourtant je voudrais vous poser une question. Je sais que vous avez dit que les deux sont possibles et je comprends pourquoi, mais dans ce cas pédagogique, lequel préfériez-vous?

    parler de projets futurs
    ou
    parler des projets futurs

    A mon avis, comme il y a déjà beaucoup d'autres expressions avec la forme, du, de la et des dans cette méthode je pencherais pour 'des projets' mais c'est moi.

    amicalement
    sneakergroove
     

    tilt

    Senior Member
    French French
    A mon avis, comme il y a déjà beaucoup d'autres expressions avec la forme, du, de la et des dans cette méthode je pencherais pour 'des projets' mais c'est moi.
    C'est ce que je pense aussi.
    La forme en de étant applicable à toutes les phrases, je ne vois pas la nécessité de différencier parler de projets futurs des autres.
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Bonjour,

    Je sais que devant un adjectif antéposé, l'article indéfini "des" devient "de", mais pour la phrase suivante :

    "Vous avez vu les filles, là-bas ? Elles sont trop belles !"
    Et c'est ainsi que mes amis et moi avons passé tout notre après-midi à parler de/des belles filles.

    J'ai l'impression que le "des" et le "de" ont un signification différente ici...
    Qu'en dites-vous ?

    Merci.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Oui, le sens est en effet différent:

    Nous avons parlé de belles filles. → de certaines belles filles, des belles filles en général
    Nous avons parlé des belles filles. → les belles filles dont il est question avant

    Remarque : à l'oral, on pourrait confondre belles filles (filles qui sont belles) avec belles-filles (épouses de fils).
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Merci beaucoup pour votre réponse, Maître. Comment se fait-il qu'un "des" normalement fautif (?) devant un adjectif antéposé se voit attribuer un tel sens ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Attention à ne pas tout mélanger… :)

    une fille → des filles
    une belle fille → de belles filles
    la fille → les filles
    la belle fille → les belles filles

    Mais lorsqu'il est combiné avec la préposition de, l'article défini pluriel les devient des:

    une fille → Nous avons parlé d'une fille
    des filles →
    Nous avons parlé de filles

    une belle fille → Nous avons parlé d'une belle fille
    de belles filles → Nous avons parlé de belles filles

    la fille → Nous avons parlé de la fille
    les filles → Nous avons parlé des filles (de + les = des)

    la belle fille → Nous avons parlé de la belle fille
    les belles filles → Nous avons parlé des belles filles (de + les = des)

    Il ne faut donc pas confondre les deux sortes de des (des article indéfini / des = de préposition + les article défini)
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Ah, merci infiniment pour cette explication limpide, Maître !

    PS : Pour ces deux passages :
    des filles → Nous avons parlé de filles
    de belles filles → Nous avons parlé de belles filles
    Comment se fait-il que l'on ait "de" dans la première phrase alors qu'on n'a pas d'adjectif ?
     
    Last edited:

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    En effet, Maître :)
    Mais mon interrogation portait sur le "de" préposition qui suit naturellement un verbe ou un substantif.
    Par exemple :
    des filles →
    Nous avons parlé de filles
    des filles → Nous avons vu des filles
    On dit "parler de quelque chose", et on dit "voir quelque chose".
    Est-ce que le fait que le verbe (transitif indirect avec "de") ou le substantif soient suivis naturellement de la préposition fait que celle-ci remplace le "des" article indéfini ?
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Ah, merci, Maître !
    Donc, avec ça, on dira :
    Avec la formule "la compagnie de"
    des gardes du corps => "La compagnie de gardes du corps le rassurait."
    les gardes du corps => "La compagnie des gardes du corps le rassurait."
    Est-ce cela ?
     

    sono Iran

    Member
    persan
    Bonjour,
    Je viens de lire cette phrase: "Je lui parle de maths." Est ce q'il ne faut pas dire: "Je lui parle des maths."?
    Merci de me répondre.
     

    Kwistax

    Senior Member
    français - Belgique
    les deux sont possible, c'est une question de degré entre général/particulier.

    On peux dire:
    je lui parle de vacances: on veut évoquer l'idée de vacances, le plaisir, par exemple, qu'on peut avoir à partir en vacances.
    On peux dire aussi:
    je lui parle des vacances: ici, on peut faire référence plus expressément à des vacances particulières, celles de cette année, par exemple.

    Cela dit, "je lui parle des vacances" peut aussi exprimer l'idée des vacances en général.
    MAIS
    "je lui parle de vacances, ne veut JAMAIS exprimer des vacances en particulier!
     

    J.F. de TROYES

    Senior Member
    francais-France
    Les deux sont possibles avec une légère différence de sens. L'emploi de l'article défini ( des= de+les) renvoie à un contexte connu, partagé par les interlocuteurs ( les maths qu'il est en train d'étudier / les maths qui lui causent du souci ...) , alors que la tournure indéfinie ne se réfère à rien de préalable : "Ils ne cessent de parler de maths et j'aimerais bien qu'ils changent un peu de sujet."
     

    Alessa Azure

    Senior Member
    russe
    Bonjour,

    J'ai écrit cette phrase :
    c'est la première fois que quelqu'un me parle de coupons
    Je sais que : parler de coupons = parler de + des coupons (parler de certains coupons)
    parler des coupons = parler de + les coupons (parler de tous les coupons)

    Par contre, je ne sais pas s'il est question ici de tous les coupons ou de certains coupons.

    Merci
     
    Last edited by a moderator:

    k@t

    Senior Member
    Français de France
    Bonjour, :)

    De devant un substantif pluriel n’est pas forcément le résultat de la contraction entre la préposition de et l’article indéfini pluriel, ce peut également être la préposition de suivie d’un article zéro, autrement dit suivie d'un substantif non déterminé.
    C’est le cas ici (et d’ailleurs, le singulier serait sans doute plus pertinent) :
    Parler de coupons = parler de + des coupons (parler de certains coupons). :cross:
    Parler de coupon(s) = Parler de + Ø + coupon(s). :tick:

    (L’article zéro se trouve dans divers cas, avec des valeurs diverses ; il s’agit en l’espèce de son emploi en autonymie : C'est la première fois que j'entends (parler de) ce terme "coupon" pour désigner cette chose. Voir par exemple le paragraphe 88 de ce lien.)
     
    < Previous | Next >
    Top